moyen

L’adresse a une place à prendre dans la ville. Un peu à l’extérieur de l’hyper-centre, il bénéficie d’un parking fort enviable, juste devant. Enorme inconvénient: la poussière en terrasse due aux bagnoles qui circulent. Dedans, c’est plutôt spacieux et adapté aux repas de groupes et autres festivités. J’ai vu un signe encourageant avec les beaux verres et les serviettes en tissu blanc. Du grand rare, d’autant que le personnel est aimable.

Lire la suite SALONS FRANCESCA

L’orthographe ne fait pas le moine, m’enfin quand même.

Quand on tient un restaurant, on doit savoir que « daurade royal » s’écrit « royale », et que « suggestions » prend deux G et un S quand elles sont plusieurs. Et d’autres arrache-œil encore. Il serait toutefois dommage de s’arrêter à ce triste constat qui engage aux préjugés. Car l’accueil de madame est plutôt amical dans son automatisme souriant, et la cuisine de monsieur gentillette. Ce sont les nouveaux propriétaires de « La Tartane ». Oui, car je vous rappelle qu’avec Mauricette, on déjeune sur le port de Toulon et que le pire est toujours possible! Ah bon? Comment ça? Je ne vous ai pas dit qu’on balade sur le port? Alors c’est fait!..

Lire la suite LA TARTANE

Le mobilier date des années 70, la cuisine aussi. On pourrait avoir un attachement à ce genre de restauration balnéaire d’une grande désuétude. Fabuleux: salle et terrasse sont bourrées comme un œuf. Enfin: comme une omelette, puisque c’est grand. Beaucoup de cheveux gris et violets pour clientèle, qui parlent un peu fort puisque parfois l’autre …

Lire la suite DU THYM A L’AIL

C’est une déception culinaire mais au moins, le patron-cuisinier est joyeux, sort faire la bise aux amis et ils sont nombreux, serre les paluches au comptoir, demande à l’inconnu qui ne lui a pas offert des fleurs « ça vous a plu? ». Un mélange de biker-rocker-rugby-OM, une personnalité. Et c’est sans doute ce qu’il fallait dans …

Lire la suite CHEZ LIO

Depuis mai 2016. Pour dérider Pertuis et son marasme culinaire, fallait pas y aller avec le dos de la cuillère. Alors bravo à la direction de savoir fédérer une clientèle qui s’enfuit généralement sur Aix pour se taper la gamelle. Salle claire, décoration vintage néo-industrielle bien dans l’air du temps. J’ai vu plein de clients …

Lire la suite AUX PARENTS TERRIBLES

Un emplacement enviable, sur cette grande place où passent des tas de gens des bureaux alentours. Mais voilà. Au niveau de la qualité de cuisine, c’est pas la joie, c’est pas la joie. On a vu bien pire par ailleurs et notamment chez le prédécesseur épinglé par nos services début 2013. Les nouveaux se cantonnent …

Lire la suite LA ROSE DES VENTS

La maison s’embarrasse bien peu de manières sophistiquées et de circonvolutions polies, préférant l’efficacité élémentaire et alimentaire propice à sustenter entre midi et deux le chaland pressé qui s’auto-évacue des bureaux alentours quand sonne la récré pour choir de toute sa lourdeur fatiguée sur une chaise alentour à espérer que son supérieur hiérarchique ira casser …

Lire la suite LE FLORENCE

Juste en face de chez Monsieur Bricolage. Mauricette voulait s’acheter une table de camping. Alors on s’est dit que ça tombait plutôt bien. Vu qu’entrés dans la mignonne boutique apparentée au genre restaurant, on nous laisse plantés debout comme deux piquets de tente pendant deux bonnes minutes. Vus nos formes ovoïdes dont nous avons pleinement …

Lire la suite Ô DIVIN

Avant ça s’appelait « La Marina », je me souviens d’y avoir savouré une excellente soupe de poisson! Les temps changent… Inutile de charger avec exagération la benne, mais impossible de ne pas dire que la prestation culinaire est à côté de la plaque. La volonté de bien faire d’une direction « pas du métier » (comme on dit) …

Lire la suite L’ARTISTE