Le Louis XVI restaurant Plan-de-Cuques – Un formidable état d’esprit général insufflé par la patronne à son équipe de salle toute féminine. Petite dame enjouée, du genre qui vous regarde dans les yeux quand elle dit bonjour, et merci avec le sourire quand vous partez. Une saine humanité tonique qui nous change des blasés de la gamelle, ceux qui attendent que vous partiez en regardant leur montre coudes vautrés sur le tiroir-caisse en attendant de vous aspirer la CB. Bref! Salle aveugle tout au fond et vide de clients.

Normal: terrasse comble, il fait beau, il fait bon, la vie coule comme une chanson et vient boire un p’tit coup à la maison, joli choix de flacons mignons en rayon! Seules deux ou trois tables à l’intérieur devant le comptoir, j’aime bien, ça permet de prendre la température, de mieux mesurer l’ambiance. Bon. Accroc. Une fois bien installé, on m’annonce à 13h que “plus de plat du jour”. Pas très classe. C’est bien gentil de faire des risettes à tout va, mais la délicatesse de prévenir avant est mieux. Une fois assis, le client ne part que rarement, comme collé au papier tue-mouches par sa bonne éducation. Enfin bon. Formule plat+dessert+café vendue 16,90€. L’ardoise donc, pas le choix. Trois salades à 15€, un carpaccio à 15,50€, un burger à 16,50€. Le menu enfant n’est pas tarifé. Pochette surprise. Grosse collection de flacons alignés, aucun tarif “au verre”. Pas de tarif des boissons non plus. Pochette surprise, encore. Je n’ai envie d’aucun des plats proposés, quel intérêt de faire des kilomètres pour se palucher les mêmes trucs en bas de chez soi? Mais j’y suis.

Alors entrecôte limousine 250g. Beau morceau ferme qui manque un poil de maturité, mais au moins, pas de cette “entrecôte marseillaise” qui fait honte à la dénomination. Une vraie, quoi. La sauce servie à part est à base de moutarde ancienne et d’un alcool indéfini. Les frites sont fraiches, mais non épluchées sur place puisque en sachet toutes prêtes. Elles sont mollasses, imbibées d’huile. Quelques feuilles de salade gribouillée de légumes. 12/20 pour 19,50€ quand même. Aucune information sur les tarifs des desserts, j’ai juste observé le chalumage des crèmes brulées, et une salade de fruits à 80% de pastèque posée sur le comptoir. Pas de regret. Le café est correct grâce à la machine de compétition. Et la dame est vraiment sympa. C’est ballot, j’élabore un guide de restaurants, pas un guide des commerçants sympathiques: elle serait en 1ère page!

- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 2/5★ Ψ
Adresse
Avenue du général De Gaulle
13380 PLAN-DE-CUQUES
Tél:
Mobile:06.31.88.10.90
Site : le-louis-xvi.business.site/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
14,5/20
Service:
14/20
Qualité/prix:
12/20
Cadre:
15/20
Pain:
Pain individuel 15,5/20
Café:Café Noailles 1,5€
14/20
Thé:
Toilettes:
14,5/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : chaud et froid
Spécialités
    Menus
    • Plat du jour et formule
    • Ardoise
    Fermetures
      Plus…
      • Enfant
      • Terrasse
      Sur place et...
      A emporter
      Livraison
      - Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 2/5★ Ψ
      Adresse
      Avenue du général De Gaulle
      13380 PLAN-DE-CUQUES
      Tél:
      Mobile:06.31.88.10.90
      Site : le-louis-xvi.business.site/
      Réseaux Sociaux :
      Accueil:
      14,5/20
      Service:
      14/20
      Qualité/prix:
      12/20
      Cadre:
      15/20
      Pain:
      Pain individuel 15,5/20
      Café:Café Noailles 1,5€
      14/20
      Thé:
      Toilettes:
      14,5/20
      Vin:
      Environnement:
      Aux fourneaux
      • Chef : chaud et froid
      Spécialités
        Menus
        • Plat du jour et formule
        • Ardoise
        Fermetures
          Plus…
          • Enfant
          • Terrasse
          Sur place et...
          A emporter
          Livraison

          Le Louis XVI restaurant Plan-de-Cuques – Un formidable état d’esprit général insufflé par la patronne à son équipe de salle toute féminine. Petite dame enjouée, du genre qui vous regarde dans les yeux quand elle dit bonjour, et merci avec le sourire quand vous partez. Une saine humanité tonique qui nous change des blasés de la gamelle, ceux qui attendent que vous partiez en regardant leur montre coudes vautrés sur le tiroir-caisse en attendant de vous aspirer la CB. Bref! Salle aveugle tout au fond et vide de clients.

          Normal: terrasse comble, il fait beau, il fait bon, la vie coule comme une chanson et vient boire un p’tit coup à la maison, joli choix de flacons mignons en rayon! Seules deux ou trois tables à l’intérieur devant le comptoir, j’aime bien, ça permet de prendre la température, de mieux mesurer l’ambiance. Bon. Accroc. Une fois bien installé, on m’annonce à 13h que “plus de plat du jour”. Pas très classe. C’est bien gentil de faire des risettes à tout va, mais la délicatesse de prévenir avant est mieux. Une fois assis, le client ne part que rarement, comme collé au papier tue-mouches par sa bonne éducation. Enfin bon. Formule plat+dessert+café vendue 16,90€. L’ardoise donc, pas le choix. Trois salades à 15€, un carpaccio à 15,50€, un burger à 16,50€. Le menu enfant n’est pas tarifé. Pochette surprise. Grosse collection de flacons alignés, aucun tarif “au verre”. Pas de tarif des boissons non plus. Pochette surprise, encore. Je n’ai envie d’aucun des plats proposés, quel intérêt de faire des kilomètres pour se palucher les mêmes trucs en bas de chez soi? Mais j’y suis.

          Alors entrecôte limousine 250g. Beau morceau ferme qui manque un poil de maturité, mais au moins, pas de cette “entrecôte marseillaise” qui fait honte à la dénomination. Une vraie, quoi. La sauce servie à part est à base de moutarde ancienne et d’un alcool indéfini. Les frites sont fraiches, mais non épluchées sur place puisque en sachet toutes prêtes. Elles sont mollasses, imbibées d’huile. Quelques feuilles de salade gribouillée de légumes. 12/20 pour 19,50€ quand même. Aucune information sur les tarifs des desserts, j’ai juste observé le chalumage des crèmes brulées, et une salade de fruits à 80% de pastèque posée sur le comptoir. Pas de regret. Le café est correct grâce à la machine de compétition. Et la dame est vraiment sympa. C’est ballot, j’élabore un guide de restaurants, pas un guide des commerçants sympathiques: elle serait en 1ère page!