L’Entracte

2

L’ENTRACTE restaurant Auriol – Changement de limonade avec les nouveaux proprios arrivés avant l’été 2019. On sent très vite l’ambition de plaire, d’être ouvert à tout le monde.

La terrasse profite du soleil d’automne et du coup, les gambettes des dames et les moustaches des messieurs aussi. L’ombrophile peut aussi y fumer sa clope, tout est prévu. J’ai préféré taper la gamelle à l’intérieur. C’est souvent mieux, l’intérieur. Comme ça, tu entends brailler le cuisinier quand un plat est prêt à sortir. J’ai cru qu’il étranglait un cochon. En plus, c’était pour mon plat. Un plat avec du poulet, pourtant. Un poulet ne fait pas ce bruit. Je le sais bien, je suis critique gastronomique, quand même. Je sais faire la différence entre un cochon et un poulet. Donc le plat du jour de la formule à 15€ est « wok de poulet et légumes ». Un des nombreux serveurs me l’amène.

C’est pas un wok. Plus un mijoté de blanc de poulet aux légumes, la sauce avec quelques intonations asiatiques est d’ailleurs délicieuse. Seulement les bouts du volatile sont posés sur un lit de riz blanc vapeur. Riz parfaitement cuit. Impec’ avec la sauce! Le chef a des bases!.. qui datent probablement des années 70/80: pourquoi faut-il qu’il gâche le panorama en semant du chichi-panpan de poudre orange sur le tour de l’assiette? C’est moche autant qu’inutile! Je sais bien que ma personne n’est pas un symbole indiscutable de bon goût mais quand même! Insupportable! Enfin bon. Pour 10 balles les copains, le chaland n’est toutefois pas volé! Par contre, les 5€ supplémentaires pour bénéficier du « café gourmand » sont un mauvais investissement! Faut garder ces 5€ et les jouer au loto!

Très peu de chance de gagner, mais c’est toujours mieux que d’être obligé de gober cet assemblage de mièvres sucreries: Chantilly, biscuits pas maison, crème chocolatée avec biscuit grossier dedans, madeleine et cookies chocolat en boite. Le café Henri Blanc tire l’ensemble vers le haut, c’est vous dire le niveau de ce truc. 9/20. L’ambiance entre le personnel est au beau fixe, tonique et convivial, voire solidaire ce qui n’est pas très fréquent. Une modeste table de zone artisanale déjà testée par nos services, avant. Il est absolument remarquable que sur une quantité presque surréaliste de personnes travaillant ici, aucune ne sache faire des pâtisseries! Car étonnamment, ils sont 3 en cuisine et 4 en salle!