hôtel

L'OASIS DU PETIT GALIBIER

C’est un peu comme un oranger sur le sol irlandais, on ne le verra jamais. Un oasis posé à 300 mètres d’altitude! Sauf que Pierre Bataille voilà 20 ans, ce n’étaient pas de simples préceptes horticoles qui l’arrêtaient. Pas grand-chose ne l’arrête d’ailleurs aujourd’hui non plus.

Lire la suite L’OASIS DU PETIT GALIBIER

Un hôtel-restaurant de simple catégorie, mais propre pour ce que j’en ai vu. Et presque aussi rare: avec des sourires! Mais pas tout le monde! Dans cet endroit de rêve qui mène à la fameuse plage Napoléon, unique dans l’art de faire s’évader le peu de neurones valides qui me reste, j’avoue y avoir cru, un moment.

Lire la suite LA PLAGE

LA BASTIDE ENCHANTEE

Ça vous dit un souffle de ruralité raffinée avec la Bastide Enchantée? Et une grosse pelletée de convivialité grâce à Richard Collombel en parfait maitre de cérémonie? Fi des turpitudes rencontrées dans les endroits à la mode: la mode, le propriétaire Michel Cano s’en méfie. Par contre, il saisit l’air du temps comme personne. Son établissement accueille pour certains services plus de 200 clients…

Lire la suite LA BASTIDE ENCHANTEE

AUBERGE DE LA MEOUGE

AUBERGE DE LA MEOUGE restaurant à Barret sur Meouge : Il vous faudra aimer sans réserve les grands espaces de lumière et le parcours sauvage de pierres pour suivre la route des gorges classées de la Méouge, les fameuses. Si vous avez un train à prendre, vous allez stresser. Mais si vous avez la vie devant vous, vous vous régalerez. C’est le moment de faire chauffer vos GPS! Virée dans les Hautes-Alpes, donc. C’est qu’on a retrouvé Marc Bernard à L’Auberge de la Méouge…

Lire la suite AUBERGE DE LA MEOUGE

Voilà une quinzaine d’année, on s’y était traumatisé l’appétit. Alors vous pensez bien que quand j’ai lu « nouvelle direction », j’ai mis le clignotant. Dehors, l’ardoise annonce une dizaine d’idées, de 15€ (burrata) à 21,5€ (filet de bœuf). Tartare 17€, salade fraicheur 15,50€ et même une rigolote andouillette de bœuf à 16,50€. Mais elle n’existe pas. …

Lire la suite L’OLIVIER

Comme c’est un peu impressionnant d’espace et qu’un choix de plusieurs entrées est possible pour le chaland, la formidable serveuse vient m’accueillir presque à ma sortie de sa voiture. Devant tant d’attention je me frotte les mains, je suis d’un insubmersible optimisme. Du grand rare à une époque où ce genre d’effort parait désuet: bravo! …

Lire la suite HOTEL-RESTAURANT DU PARC

Endroit épatant d’isolement hors du temps, hôtel-restaurant noyé dans le vert qu’on rejoint en se faufilant dans une voie biscornue du genre qu’on se dit « on a dû se tromper » à chaque mètre si on n’est jamais venu! Phrase longue hein? Oui, comme le chemin. Bref! Grande terrasse ombragée toute en longueur l’été, intérieur cheminée …

Lire la suite AU BIEN-ÊTRE