Le Bistrot de Riboux restaurant à Riboux – Village du Parc Naturel Régional de la Sainte-Baume peuplé de 47 habitants à l’année. Le Bistrot de Riboux est au bout mes p’tits loups, douce pampa à moins de 30 minutes de Gémenos et encore, sans pousser mémé dans les orties sauf si vous croisez des sangliers. Pas de cow-boys, pas d’indiens dans cette contrée reculée du Var-Ouest! Vous n’y serez dérangés que par l’odeur des cigales et le bruit du thym. Autant dire que si comme nous vous êtes allergiques à l’hyper-urbanité et ses tracas quotidiens, ça devrait vous plaire. Vous y serez reçus par une adorable dame prénommée Maryvonne (Santucci) qui vous installera dans la belle salle à l’une des tables intégralement chinées en brocante, sauf si vous préférez une des terrasses ouverte sur l’infini vert et au-delà.

Bref! Point de vue assiette, la proposition est cohérente avec le lieu. Suivant la saison et surtout la météo, le chef propose des entrées travaillées, des plats en sauce, du gibier, des pieds paquets et d’autres idées parfois roboratives à souhait et non dénuées de délicatesse. Un vrai cuisinier à Riboux! Cet été: 4 entrées, 5 ou 5 viandes, planches de fromages/charcuteries, et un menu du midi (café compris) à 24€. Mauricette, celle qui raffole des chapeaux verts et du fromage de chèvre, le vise! Chèvre chaud à la ribousienne (pancetta, amandes, salade verte et noix). Une formidable salade faite avec du légume vivant de qualité, découpé en lamelles, brunoise, ou à la mandoline, radis noir, concombre, radis, cebette, tomate séchée. Aussi croutons, noix et amandes effilées mais eux ne sont pas des légumes. Le toast porte un savoureux fromage d’évidence artisanal, la lubrifiante vinaigrette donne envie d’y revenir, une prochaine fois peut-être. 14,5/20. Carnassière à qui faut pas la faire à l’envers, ma moitié tendance trois-quarts opte pour bavette à l’échalote. Un joli morceau cuit saignant comme demandé et donc tendre, courgette jaune poêlée et petites patates sautées confites en persillade délicate, qui ne force pas sur l’ail. 14,5/20. Si vous n’avez pas peur de faire un rapport détaillé de votre repas à la Terraillon de votre salle de bain, osez à la carte cette merveille escortée de gratin dauphinois et ratatouille: culotte d’agneau façon méchoui. Une viande fondante à souhait (cuisson 4 heures) et grassouillette à vous désosser le cholestérol! Un franc régal! 15/20 et 19€. Desserts faits maison, le cuisinier s’y colle. Des tartelettes franches, pâte brisée, fruits taillés dans une rigueur à l’ancienne de l’exercice, tartelettes traditionnelles qu’on trouvait dans la vitrine des pâtissiers des années 70/80. Deux plaisirs exempts de modernisme: tarte aux pommes et tarte aux pêches. Individuelles et gourmandes, elles n’ont pas fait un pli, juste plaisir. 14,5/20. Pas mal non le petit gueuleton?

A la campagne, rien ne tombe du ciel tout cuit, alors on se serre les coudes. Par ailleurs bien secondé, Philippe Marco tient ici la barre refilée par Madame la maire Suzanne Arnaud qui s’est battue pour ce projet de bistrot! Marcheurs, vététistes, touristes d’ailleurs et locaux d’ici en bénéficient! Dans ces murs un “accueil tourisme”, une épicerie, un bar ouvert à l’année. Et un bistrot. Faut que je répète ou vous avez compris qu’on y mangeait bon?

STÉPHANE BEAUBOIS 
BONNE SURPRISE

MARYVONNE SANTUCCI
ACCUEIL

GROUPES JUSQU'A 300 PERSONNES - A L'ANNÉE – BAR - ÉPICERIE
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 4/5★ ΨΨ½
Adresse
La Faïsse Longu
83105 RIBOUX
Tél:
Mobile:06.15.31.12.07
Réseaux Sociaux :
Accueil:
15/20.
Service:
14,5/20
Qualité/prix:
15/20
Cadre:
16/20
Pain:
14,5/20
Café:
13/20
Thé:
Toilettes:
16/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Stéphane Beaubois
Spécialités
  • provençales et de pays
Menus
  • Menu 24€
  • Carte
  • Enfant 10€
Fermetures
  • Ouvert du mercredi au dimanche de 10h à 18h sauf réservation groupes (se renseigner)
Plus…
  • Groupes 60 en hiver, 300 en saison
  • Climatisation
  • Parking aisé
Sur place et...
A emporter
Livraison
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 4/5★ ΨΨ½
Adresse
La Faïsse Longu
83105 RIBOUX
Tél:
Mobile:06.15.31.12.07
Réseaux Sociaux :
Accueil:
15/20.
Service:
14,5/20
Qualité/prix:
15/20
Cadre:
16/20
Pain:
14,5/20
Café:
13/20
Thé:
Toilettes:
16/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Stéphane Beaubois
Spécialités
  • provençales et de pays
Menus
  • Menu 24€
  • Carte
  • Enfant 10€
Fermetures
  • Ouvert du mercredi au dimanche de 10h à 18h sauf réservation groupes (se renseigner)
Plus…
  • Groupes 60 en hiver, 300 en saison
  • Climatisation
  • Parking aisé
Sur place et...
A emporter
Livraison

Le Bistrot de Riboux restaurant à Riboux – Village du Parc Naturel Régional de la Sainte-Baume peuplé de 47 habitants à l’année. Le Bistrot de Riboux est au bout mes p’tits loups, douce pampa à moins de 30 minutes de Gémenos et encore, sans pousser mémé dans les orties sauf si vous croisez des sangliers. Pas de cow-boys, pas d’indiens dans cette contrée reculée du Var-Ouest! Vous n’y serez dérangés que par l’odeur des cigales et le bruit du thym. Autant dire que si comme nous vous êtes allergiques à l’hyper-urbanité et ses tracas quotidiens, ça devrait vous plaire. Vous y serez reçus par une adorable dame prénommée Maryvonne (Santucci) qui vous installera dans la belle salle à l’une des tables intégralement chinées en brocante, sauf si vous préférez une des terrasses ouverte sur l’infini vert et au-delà.

Bref! Point de vue assiette, la proposition est cohérente avec le lieu. Suivant la saison et surtout la météo, le chef propose des entrées travaillées, des plats en sauce, du gibier, des pieds paquets et d’autres idées parfois roboratives à souhait et non dénuées de délicatesse. Un vrai cuisinier à Riboux! Cet été: 4 entrées, 5 ou 5 viandes, planches de fromages/charcuteries, et un menu du midi (café compris) à 24€. Mauricette, celle qui raffole des chapeaux verts et du fromage de chèvre, le vise! Chèvre chaud à la ribousienne (pancetta, amandes, salade verte et noix). Une formidable salade faite avec du légume vivant de qualité, découpé en lamelles, brunoise, ou à la mandoline, radis noir, concombre, radis, cebette, tomate séchée. Aussi croutons, noix et amandes effilées mais eux ne sont pas des légumes. Le toast porte un savoureux fromage d’évidence artisanal, la lubrifiante vinaigrette donne envie d’y revenir, une prochaine fois peut-être. 14,5/20. Carnassière à qui faut pas la faire à l’envers, ma moitié tendance trois-quarts opte pour bavette à l’échalote. Un joli morceau cuit saignant comme demandé et donc tendre, courgette jaune poêlée et petites patates sautées confites en persillade délicate, qui ne force pas sur l’ail. 14,5/20. Si vous n’avez pas peur de faire un rapport détaillé de votre repas à la Terraillon de votre salle de bain, osez à la carte cette merveille escortée de gratin dauphinois et ratatouille: culotte d’agneau façon méchoui. Une viande fondante à souhait (cuisson 4 heures) et grassouillette à vous désosser le cholestérol! Un franc régal! 15/20 et 19€. Desserts faits maison, le cuisinier s’y colle. Des tartelettes franches, pâte brisée, fruits taillés dans une rigueur à l’ancienne de l’exercice, tartelettes traditionnelles qu’on trouvait dans la vitrine des pâtissiers des années 70/80. Deux plaisirs exempts de modernisme: tarte aux pommes et tarte aux pêches. Individuelles et gourmandes, elles n’ont pas fait un pli, juste plaisir. 14,5/20. Pas mal non le petit gueuleton?

A la campagne, rien ne tombe du ciel tout cuit, alors on se serre les coudes. Par ailleurs bien secondé, Philippe Marco tient ici la barre refilée par Madame la maire Suzanne Arnaud qui s’est battue pour ce projet de bistrot! Marcheurs, vététistes, touristes d’ailleurs et locaux d’ici en bénéficient! Dans ces murs un “accueil tourisme”, une épicerie, un bar ouvert à l’année. Et un bistrot. Faut que je répète ou vous avez compris qu’on y mangeait bon?

STÉPHANE BEAUBOIS 
BONNE SURPRISE

MARYVONNE SANTUCCI
ACCUEIL

GROUPES JUSQU'A 300 PERSONNES - A L'ANNÉE – BAR - ÉPICERIE