La Petite Cave Di San Giovanni

3.5

Il suffit d’une minute pour se rendre compte du lieu, d’en prendre la mesure. Nappages blancs, beaux verres, rigueur gastronomique sans le maniérisme lourd de l’académisme pompeux. Quand avec Mauricette on s’est pointé nos truffes (d’Alba), le service était en plein boum! Gourmands et gourmandes sourient comme s’ils se régalaient, ce qui après vérification est probablement le cas. Au fond le personnel de la cuisine ouverte mouline comme le milieu de terrain de la Juventus de Turin, le service rythmé donne ses conseils finauds et apporte sans mandoline ni frime les calamara al tonno, tortellone con zucca, gamberi peperonccini e miel, polpetone de la nonna, rosa di Parma et aussi, les pizzas napolitaines: elles sentent bon avec leurs ingrédients ajoutés après cuisson. A ce propos: pizza « Margherita San Giovanni » pour deux! Mozza di buffala, basilic, origan calabrais, huile d’olive extra vierge. Pâte plaisir, coulis fin, parfum, à Capri c’est pas fini. 15/20. Sorte de Pavarotti volumineuse au féminin, Mauricette met la note juste à son « osso buco de lotte » aux savoureux accords majeurs. Epais tronçon-médaillon du poisson frais (avec os donc) rôti au four, risotto crémeux aux fines herbes. La crème n’duja (prononcer andouilla) orange pimentée glisse de la nervosité dans l’assiette: cousine de la soubressade espagnole.

LA PETITE CAVE DI SAN GIOVANNI restaurant à GÉMENOS - Le Bouche à Oreille Cuissons parfaites et détails brillants dans l’à-propos, tout est utile et beau. 15,5/20 à l’aise. Pasta pour moa Donatella: « linguini vongole ». C’est mon dada, j’en suis fada. Linguine et palourdes sautées au piment, huile d’olive, ail, oignons, tomates rôties, persil et basilic frais le tout déglacé au vin blanc. Palourdes de qualité en quantité! Pas de la bricole de type mollusque bivalve au rabais: elles ont grandi du côté de Cancale en Bretagne! Chouette! Je m’en suis rempli la bourriche avec déliche! 15,5/20 et 26€. Pas donné mais ya du niveau! Dessert démonstratif, qui cherche à prouver. Un « millefeuille chocolat blanc et framboises ». Peu de sucre (tant mieux), feuilles caramélisées croquantes, bricoles satellites un peu superflues. Dessert de pâtissier, 15/20. Belle carte de vins, ça change des comiques-troupiers à l’accent folklo qui fourguent du chianti de contrebande et vous flinguent les amygdales! Bonus: Fabien Stagliano propose des produits qu’il va chercher dans sa famille, en Calabre. Renseignez-vous sur place. Repas hors-saison préférable, sauf si la foule ne vous fait pas peur! L’été en terrasse on se croirait sur la place Saint-Marc à Venise! Mais ici c’est San Giovanni!

LA PETITE CAVE DI SAN GIOVANNI restaurant à GÉMENOS - Le Bouche à Oreille

CUISSONS À LA CHEMINÉE – TERRASSE EN SAISON – PARKING AISÉ – TRUFFE NOIRE ET CAVIAR EN VENTE