La Farigoule

4

LA FARIGOULE restaurant à LE CASTELLET - Le Bouche à OreilleLA FARIGOULE restaurant Le Castellet – La cuisine de Frédéric Flosi, c’est du net. L’avantage des cuisiniers d’expérience, c’est qu’ils régalent là où ça fait du bien, sans tourner autour du pot, directos droit au but, bon et beau: le job. A la fin du repas Frédéric Flosi vous répond sourire en coin: « bah, ce plat est tout simple à faire ». Mon œil. Le daron a du métier: né ici, passé par des cuisines de Saint-Tropez à Bandol, les Antilles et l’Australie, maison Bocuse… vu le gourmand des assiettes vécues entre huile d’olive et beurre, le bilan n’étonne pas Mauricette, grande adoratrice du pape de la cuisine. A l’ardoise cet automne: tant pis pour vous. Si vous lisez ça au temps des cerises, je joue le merle moqueur, faudra attendre pour le « poêlon de champignons retour de cueillette, lard de pancetta ». Et pas une gamelle lilliputienne! Entrée avec la générosité d’un plat! Chanterelles, trompettes de la mort, mousserons, cèpes… et un peu de safranés! Joliment grassouillet, rissolé au bon lard qui fignole, pas le micro-lardon en sachet des carbonara de Flunch. 15,5/20 pour 12€. Suite logique: « Cocotte de rognons de veau, lard corse et champignons ». Rognons présenté entier et rosé, gros Laguiole « Bougna » pour débiter, sauce gourmande liée, patates et champignons. Un plat enthousiasmant tenu au chaud pour être siroté à son rythme. 15,5/20 et 25€.

LA FARIGOULE restaurant à LE CASTELLET - Le Bouche à Oreille La formule du midi est du même tonneau que l’ardoise, cuisinée à l’identique. C’est ainsi que Mauricette s’envoie les jolis « agnoloti aux asperges, cèpes, parmesan et roquette », sauce douillette qui n’altère pas la saveur de la fine farce de ses pâtes, généralement rectangulaires, ici demi-circulaires. 15/20. Un monument que la « daube de sanglier » escortée entre-autre d’une cucurbitacée du moment, sans doute de la courge. Entre puissance et délicatesse, la recette vous éclaire le gyrophare dès le 1er coup de fourchette. De la cuisine ça, monsieur, madame. 15,5/20, record mondial pour une daube. Mais quelle daube! Entrée et plat pour 24€, le rapport qualité-prix a du coffre! Une cuisine raffinée de saison servie à table dans des caquelons et poêles en cuivre, qui se défoule dans le suc rustique, cuisinier qui trempe le doigt même s’il connait ses sauces par cœur! Ah oui: deux grandes nouvelles! Éric Gantel est toujours de bons conseils en salle, et plus que jamais, faudra réserver à « La Farigoule ». Lassé de ne pas savoir dire non et de faire plus de 100 couverts par service l’été, Frédéric Flosi se recentre désormais sur la quarantaine de veinards par service… sans augmenter ses tarifs! Autant vous dire que ça vous changera des onéreuses brasseries inodores et sans saveur qui fleurissent sur le littoral et si peu dans nos cœurs!

LA FARIGOULE restaurant à LE CASTELLET - Le Bouche à Oreille

VILLAGE MÉDIÉVAL – TERRASSE OMBRAGÉE – CUISINE FINE – ACCUEIL GROUPES