La Base Moto restaurant Gémenos – Nos amis lecteurs motards auraient été heureux d’apprendre l’existence d’un restaurant de motards. J’ai pas dit « pour motards ». En effet tout le monde peut y manger, faut juste du courage. Ce restaurant et installé en mitoyenneté d’une boutique dédiée à l’univers de la moto, existe depuis 3 ans si j’ai bien compris.

L’accueil est très bien, la salle bien tenue, tout rassure sauf les mini-kleenex blanc sur les tables. Le jeune monsieur fait le job, la dame est aimable. Un catalogue avec des belles photos de plats, on se croirait dans un restaurant asiatique. Des entrées dont des cuisses de grenouilles, une friture du « Golfe » et 3 salades à partir de 12,5€. Et 21 plats. Comment peut-on servir 21 plats dans un restaurant du midi avec un seul cuisinier? Vous avez la réponse en choisissant l’escalope milanaise. Je n’ai pas osé la moussaka de plat du jour proposée dans la formule à 15€. La viande hachée quand on barbote en terre inconnue… le cuisinier est beaucoup en salle à causer avec ses clients qui sont peu, puis vient vers ma pomme et se met à me tutoyer. M’assure avec l’assurance du zélé camelot que « l’escalope de veau c’est de la noix de veau, tu peux y aller » et pas du congelé Amédée. Alors j’y suis tété mon Dédé. Mon assiette arrive en 2 minutes. Faut le faire. Quel culot! Un produit industriel, viande fine comme une tranche de jambon marron foncé lourdement pané comme une tempura molle 3 fois plus épaisse que la viande. J’aurais dû accepter la proposition du cuisinier de remplacer les frites par des pâtes. Car elles ne sont vraiment pas bonnes, gorgées d’un gras qui renifle l’huile brûlée. Salade verte en sachet arrosée de sauce kebab blanche ou dans le genre, du flacon en plastique. 8/20 et accrochez-vous au guidon: 19,50€! Pas de dessert car je ne crois au miracle mais à la statistique. Pas de café non plus, de principe.

Une occasion manquée pour les motards et bikers pourtant prompt à se refiler les bons plans, ils passent nombreux sur la nationale juste devant sans mettre le clignotant et poser le guidon pour reposer le moulbif. Car visiblement aucun n’était présent ce midi en salle.

- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2023 0.5/5★ 00
Adresse
1498 R8N Quartier Le Douard
13420 GÉMENOS
Tél:04.86.36.14.17
Site : www.labasemoto.fr/nos-activites/restaurant-gemenos.html
Réseaux Sociaux :
Accueil:
15/20
Service:
14/20
Qualité/prix:
9/20
Cadre:
14,5/20
Pain:
14,5/20
Café:1,6€ pas pris
Thé:
Toilettes:
16/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : allez savoir!
Spécialités
  • calembredaines
Menus
  • Formule 15€
  • Carte
Fermetures
  • Ouvert midi
  • Fermé dimanche et lundi
Plus…
  • Parking
Sur place et...
A emporter
Livraison
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2023 0.5/5★ 00
Adresse
1498 R8N Quartier Le Douard
13420 GÉMENOS
Tél:04.86.36.14.17
Site : www.labasemoto.fr/nos-activites/restaurant-gemenos.html
Réseaux Sociaux :
Accueil:
15/20
Service:
14/20
Qualité/prix:
9/20
Cadre:
14,5/20
Pain:
14,5/20
Café:1,6€ pas pris
Thé:
Toilettes:
16/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : allez savoir!
Spécialités
  • calembredaines
Menus
  • Formule 15€
  • Carte
Fermetures
  • Ouvert midi
  • Fermé dimanche et lundi
Plus…
  • Parking
Sur place et...
A emporter
Livraison

La Base Moto restaurant Gémenos – Nos amis lecteurs motards auraient été heureux d’apprendre l’existence d’un restaurant de motards. J’ai pas dit « pour motards ». En effet tout le monde peut y manger, faut juste du courage. Ce restaurant et installé en mitoyenneté d’une boutique dédiée à l’univers de la moto, existe depuis 3 ans si j’ai bien compris.

L’accueil est très bien, la salle bien tenue, tout rassure sauf les mini-kleenex blanc sur les tables. Le jeune monsieur fait le job, la dame est aimable. Un catalogue avec des belles photos de plats, on se croirait dans un restaurant asiatique. Des entrées dont des cuisses de grenouilles, une friture du « Golfe » et 3 salades à partir de 12,5€. Et 21 plats. Comment peut-on servir 21 plats dans un restaurant du midi avec un seul cuisinier? Vous avez la réponse en choisissant l’escalope milanaise. Je n’ai pas osé la moussaka de plat du jour proposée dans la formule à 15€. La viande hachée quand on barbote en terre inconnue… le cuisinier est beaucoup en salle à causer avec ses clients qui sont peu, puis vient vers ma pomme et se met à me tutoyer. M’assure avec l’assurance du zélé camelot que « l’escalope de veau c’est de la noix de veau, tu peux y aller » et pas du congelé Amédée. Alors j’y suis tété mon Dédé. Mon assiette arrive en 2 minutes. Faut le faire. Quel culot! Un produit industriel, viande fine comme une tranche de jambon marron foncé lourdement pané comme une tempura molle 3 fois plus épaisse que la viande. J’aurais dû accepter la proposition du cuisinier de remplacer les frites par des pâtes. Car elles ne sont vraiment pas bonnes, gorgées d’un gras qui renifle l’huile brûlée. Salade verte en sachet arrosée de sauce kebab blanche ou dans le genre, du flacon en plastique. 8/20 et accrochez-vous au guidon: 19,50€! Pas de dessert car je ne crois au miracle mais à la statistique. Pas de café non plus, de principe.

Une occasion manquée pour les motards et bikers pourtant prompt à se refiler les bons plans, ils passent nombreux sur la nationale juste devant sans mettre le clignotant et poser le guidon pour reposer le moulbif. Car visiblement aucun n’était présent ce midi en salle.