O’Gastos restaurant Saint-Saturnin-lès-Avignon – Le canton est un grenier à tables de tous genres. Nous voilà utile dans notre mission d’empêcheur de manger en rond! Sur place, la terrasse couverte à l’étage domine. L’entrée (des artistes) se planque derrière, faut faire le tour et chercher un peu. Pas longtemps si la porte est ouverte: ça sent bon! Accueil épatant de Toni Gotti, cuisine fine et sans traficotage de Camille Danguien. Voilà la synthèse du couple de récents trentenaires.

Les deux cuisiniers (lui est désormais en salle) m’ont sérieusement régalé la fraise avec une cuisine de saison classique, dopée de la touche de modernité qui fait rêver. Menu du midi en semaine 22€ ou menu-carte à 32€, faites votre choix à Saint-Saturnin mes petits canards! Volonté lisible de serrer les tarifs malgré des produits de qualité: œuf bio, fromages de chèvre et brebis des Valayans (Pernes), foie gras IGP, asperges venues à pied, filet de bœuf français, agneau de Provence… comme des marqueurs d’ambition. Entame avec royale d’asperges, faisselle de chèvre, huile d’olive et piment d’Espelette. Dressage circulaire faussement fouillis, texture de panacotta avec œuf, fromage frais, un peu de mâche pour contrer, piment d’Espelette pour titiller: 15,5/20. Après hésitation avec le « pressé d’épaule d’agneau de Provence braisée 7 heures, jus réduit » j’opte pour poisson selon arrivage sauce Bercy, légumes de saison et mousseline de panais. La purée de panais amer/gras et la sauce Bercy (vin blanc, échalote et beurre) jouent à collé-serré avec l’humble lieu noir qui a gardé le gout du nature. J’ai saucé, vous feriez pareil: 15/20. J’ai pour le sucré peu d’affinité! A lire, l’intitulé gourmand renifle le sucre… alors que non mes petits canetons! Du délicat mesuré, joli savoir-faire avec le entremet chocolat-caramel, sorbet fruit de la passion gourmand comme tout, sans fioritures ni fanfreluches! Trois couches: mousse chocolat dense, ganache gourmande, nougatine fine. Caramel, meringue et sorbet passion de qualité jouent au ping-pong! 15,5/20 pour la maitrise pâtissière, un métier dans le métier. Le service est exemplaire, entre vivacité et écoute sincère, conseils si besoin. Faut dire que la cave recèle de flacons malins pas forcément connus, faut parfois convaincre. Fin de repas, tous les clients sont partis après avoir applaudi. Alors on papote. CV des deux dans le désordre: lui apprenti à 17 ans chez Alain Passard (75), ils se rencontrent en 2011 ans au Mas du Langoustier à Porquerolles (83), montent à Tignes (73), redescendent à Lyon (69) chez Alex Tournadre et Cuisines et Dépendances. Toni Gotti revient comme second de Reine Sammut à Cadenet (84), juste avant la Benvegudo aux Baux-de-Provence (13). Pendant ce temps Camille Danguien cuisine 3 années à Vaugines à l’Hostellerie du Luberon (84).

Et puis un matin pas comme les autres devant le café et presque sans rien dire, juste un regard: si on prenait notre propre restaurant? Ils ouvriront fin 2018. Je suis sorti d’ici le cœur léger, pas peu fier de vous avoir dégoté une belle idée pour une prochaine virée. Sacrée belle jeunesse, radieuse.

CAMILLE DANGUIEN 
COUP DE COEUR

TONI GOTTI  
ACCUEIL

GUILLAUME TRIVES  
EN CUISINE

FRAIS ET FAIT MAISON - TERRASSE – DEUX SALLES – FÊTES DE FAMILLE-MARIAGES – PARKING AISÉ
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2022 4.5/5★ ΨΨΨ½
Adresse
49 rue Porte de Jonquerettes
84450 SAINT-SATURNIN-LÈS-AVIGNON
Tél:04.90.88.11.93
Site : restaurant-ogastos.com/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
17/20
Service:
15,5/20
Qualité/prix:
15,5/20
Cadre:
15/20
Pain:
15,5/20
Café:Florio 2,2€
15,5/20
Thé:
Toilettes:
15/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Camille Danguien
Spécialités
  • cuisine de saison du marché
Menus
  • Formule 18€ et menu 22€ midi semaine
  • Menu-carte 32€
  • Plat enfant 9€
Fermetures
  • Fermé dimanche soir, lundi et mardi
  • Réservation très conseillée
Plus…
  • Climatisation
  • Terrasse étage couverte non-fumeurs
  • Groupe 30
  • Salle privatisable
  • Parking aisé
Sur place et...
A emporter
Livraison
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2022 4.5/5★ ΨΨΨ½
Adresse
49 rue Porte de Jonquerettes
84450 SAINT-SATURNIN-LÈS-AVIGNON
Tél:04.90.88.11.93
Site : restaurant-ogastos.com/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
17/20
Service:
15,5/20
Qualité/prix:
15,5/20
Cadre:
15/20
Pain:
15,5/20
Café:Florio 2,2€
15,5/20
Thé:
Toilettes:
15/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Camille Danguien
Spécialités
  • cuisine de saison du marché
Menus
  • Formule 18€ et menu 22€ midi semaine
  • Menu-carte 32€
  • Plat enfant 9€
Fermetures
  • Fermé dimanche soir, lundi et mardi
  • Réservation très conseillée
Plus…
  • Climatisation
  • Terrasse étage couverte non-fumeurs
  • Groupe 30
  • Salle privatisable
  • Parking aisé
Sur place et...
A emporter
Livraison

O’Gastos restaurant Saint-Saturnin-lès-Avignon – Le canton est un grenier à tables de tous genres. Nous voilà utile dans notre mission d’empêcheur de manger en rond! Sur place, la terrasse couverte à l’étage domine. L’entrée (des artistes) se planque derrière, faut faire le tour et chercher un peu. Pas longtemps si la porte est ouverte: ça sent bon! Accueil épatant de Toni Gotti, cuisine fine et sans traficotage de Camille Danguien. Voilà la synthèse du couple de récents trentenaires.

Les deux cuisiniers (lui est désormais en salle) m’ont sérieusement régalé la fraise avec une cuisine de saison classique, dopée de la touche de modernité qui fait rêver. Menu du midi en semaine 22€ ou menu-carte à 32€, faites votre choix à Saint-Saturnin mes petits canards! Volonté lisible de serrer les tarifs malgré des produits de qualité: œuf bio, fromages de chèvre et brebis des Valayans (Pernes), foie gras IGP, asperges venues à pied, filet de bœuf français, agneau de Provence… comme des marqueurs d’ambition. Entame avec royale d’asperges, faisselle de chèvre, huile d’olive et piment d’Espelette. Dressage circulaire faussement fouillis, texture de panacotta avec œuf, fromage frais, un peu de mâche pour contrer, piment d’Espelette pour titiller: 15,5/20. Après hésitation avec le « pressé d’épaule d’agneau de Provence braisée 7 heures, jus réduit » j’opte pour poisson selon arrivage sauce Bercy, légumes de saison et mousseline de panais. La purée de panais amer/gras et la sauce Bercy (vin blanc, échalote et beurre) jouent à collé-serré avec l’humble lieu noir qui a gardé le gout du nature. J’ai saucé, vous feriez pareil: 15/20. J’ai pour le sucré peu d’affinité! A lire, l’intitulé gourmand renifle le sucre… alors que non mes petits canetons! Du délicat mesuré, joli savoir-faire avec le entremet chocolat-caramel, sorbet fruit de la passion gourmand comme tout, sans fioritures ni fanfreluches! Trois couches: mousse chocolat dense, ganache gourmande, nougatine fine. Caramel, meringue et sorbet passion de qualité jouent au ping-pong! 15,5/20 pour la maitrise pâtissière, un métier dans le métier. Le service est exemplaire, entre vivacité et écoute sincère, conseils si besoin. Faut dire que la cave recèle de flacons malins pas forcément connus, faut parfois convaincre. Fin de repas, tous les clients sont partis après avoir applaudi. Alors on papote. CV des deux dans le désordre: lui apprenti à 17 ans chez Alain Passard (75), ils se rencontrent en 2011 ans au Mas du Langoustier à Porquerolles (83), montent à Tignes (73), redescendent à Lyon (69) chez Alex Tournadre et Cuisines et Dépendances. Toni Gotti revient comme second de Reine Sammut à Cadenet (84), juste avant la Benvegudo aux Baux-de-Provence (13). Pendant ce temps Camille Danguien cuisine 3 années à Vaugines à l’Hostellerie du Luberon (84).

Et puis un matin pas comme les autres devant le café et presque sans rien dire, juste un regard: si on prenait notre propre restaurant? Ils ouvriront fin 2018. Je suis sorti d’ici le cœur léger, pas peu fier de vous avoir dégoté une belle idée pour une prochaine virée. Sacrée belle jeunesse, radieuse.

CAMILLE DANGUIEN 
COUP DE COEUR

TONI GOTTI  
ACCUEIL

GUILLAUME TRIVES  
EN CUISINE

FRAIS ET FAIT MAISON - TERRASSE – DEUX SALLES – FÊTES DE FAMILLE-MARIAGES – PARKING AISÉ