La Maison de Celou restaurant à Châteauneuf de Gadagne – Une fois encore avec Mauricette, on est ravis d’être en retrait du flot touristique. Ravis de vivre l’hospitalité souriante de la Maison de Celou. Ravis de revivre la jolie salle de restaurant entre modernité et tradition. Ravis de la terrasse accrochée aux remparts du village ouverte sur le Ventoux, les Monts du Vaucluse, la colline Saint-Jacques de Cavaillon et même les Alpilles: on ne s’en lasse pas! Nous voilà installés cette année dans le jardinet qui jouxte la terrasse, petite piscine, cabanon de pierre et dame au chapeau vert sous le figuier.

Les couleurs de Cézanne avec un modèle Bottero, si vous voyez. Du coup, calés comme des émirs en goguette, figurez-vous qu’on était ravis d’être ici! Point de vue assiette: on s’y régale. Produits de première main et tour de main qu’on retrouve chez les premiers dans le métier. La qualité de Sandrine Sancier et Philippe Gouven est de faire confiance à une jeunesse qui le lui rend généralement bien. Adrien Louis et Barbara Souny, cuisinier et pâtissière, duo au travail et couple dans la vie, travaillent tous deux au millimètre des idées salées ou sucrées sans jamais tomber dans le protozoaire farci ou le poil de saumon confit: on mange! Début du festival de Gadagne avec l’alignement gourmand de cuisses de grenouille croustillante, rouleaux de printemps aux légumes croquants, vinaigrette wakamé travaillés comme des pâtisseries de boutique haut de gamme. 16/20. Pareil pour Mauricette qui profite des dernières de la saison: déclinaison d’asperges vertes, en crémeux, croustillantes et panées. 16/20. Et puis cette capacité à tirer le meilleur du produit qu’on retrouve dans le panier de la ménagère. Une douceur et une pétanque de saveurs avec pièce d’agneau confite, barbecue d’aubergines, jus d’agneau. Le chef est un diabolique du jus de cuisson. 16/20. Plus estival filet de bar grillé, gourmandise de tomate et chèvre frais, pistou aux olives Taggiache. Filet dodu, cuit sur peau. Le chef est également un diabolique des cuissons, aussi. 16/20. Barbara Souny est pâtissière. Pas du genre train-train, toujours à essayer des idées quitte à parfois les louper à l’entrainement. Ça la travaille la nuit alors le matin elle recommence et une fois abouti, le dessert sort sous le pif du client. Son parfait glacé fraises, compotée de rhubarbe, meringue croquante l’est suivant les codes de l’imparfaite Mauricette. Vu sa forme, ce dessert pourrait bien être le tube de l’été… 16/20. Jamais je n’ai choisi ici les crêpes Suzette flambées. Opération devant le client, au chariot. Si vous aimez ça ne vous en privez pas d’autant que la préposée à l’opération est la souriante Sam Najjari!

Peut-être vous confiera t’elle qu’elle adore les faire et… les manger! Recette académique: 15/20. Service aimable et solide, organisé. Je vous l’ai gardé pour la fin: quand on entre ici avec les crocs qui raclent le parquet, ça sent toujours bon la cuisine. Mais ça, c’est compliqué de vous le faire sentir par écrit.

 SANDRINE SANCIER
ACCUEIL

 ADRIEN LOUIS
COUP DE CŒUR

 BARBARA SOUNY
PÂTISSERIE

 GISÈLE BLANC
PLONGE

VALENTIN SORBA
SECOND

LYDIE HERVY
APPRENTI

 SAM NAJJARI
SERVICE

OUVERT À L'ANNÉE ‐ VUE PANORAMIQUE – TERRASSE 4 SAISONS
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 5/5★ ΨΨΨΨ
Adresse
Impasse de l'Alouette
84470 CHÂTEAUNEUF-DE-GADAGNE
Tél:04.90.16.08.61
Réseaux Sociaux :
Accueil:
16/20
Service:
16/20
Qualité/prix:
16/20
Cadre:
16/20
Pain:
14,5/20
Café: avec mignardises 2,5€
15,5/20
Thé:
Toilettes:
16/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Adrien Louis
  • Pâtissière : Barbara Souny
Spécialités
  • carte de saison
Menus
  • Menus 22€ et 27€ midi semaine sauf jours fériés
  • Menus-carte 34€ et 49€
  • Suggestions
Fermetures
  • Fermeture se renseigner
Plus…
  • Groupes 50
  • Terrasse "4 saisons"
  • Parking aisé
  • Vue panoramique
Sur place et...
A emporter
Livraison
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 5/5★ ΨΨΨΨ
Adresse
Impasse de l'Alouette
84470 CHÂTEAUNEUF-DE-GADAGNE
Tél:04.90.16.08.61
Réseaux Sociaux :
Accueil:
16/20
Service:
16/20
Qualité/prix:
16/20
Cadre:
16/20
Pain:
14,5/20
Café: avec mignardises 2,5€
15,5/20
Thé:
Toilettes:
16/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Adrien Louis
  • Pâtissière : Barbara Souny
Spécialités
  • carte de saison
Menus
  • Menus 22€ et 27€ midi semaine sauf jours fériés
  • Menus-carte 34€ et 49€
  • Suggestions
Fermetures
  • Fermeture se renseigner
Plus…
  • Groupes 50
  • Terrasse "4 saisons"
  • Parking aisé
  • Vue panoramique
Sur place et...
A emporter
Livraison

La Maison de Celou restaurant à Châteauneuf de Gadagne – Une fois encore avec Mauricette, on est ravis d’être en retrait du flot touristique. Ravis de vivre l’hospitalité souriante de la Maison de Celou. Ravis de revivre la jolie salle de restaurant entre modernité et tradition. Ravis de la terrasse accrochée aux remparts du village ouverte sur le Ventoux, les Monts du Vaucluse, la colline Saint-Jacques de Cavaillon et même les Alpilles: on ne s’en lasse pas! Nous voilà installés cette année dans le jardinet qui jouxte la terrasse, petite piscine, cabanon de pierre et dame au chapeau vert sous le figuier.

Les couleurs de Cézanne avec un modèle Bottero, si vous voyez. Du coup, calés comme des émirs en goguette, figurez-vous qu’on était ravis d’être ici! Point de vue assiette: on s’y régale. Produits de première main et tour de main qu’on retrouve chez les premiers dans le métier. La qualité de Sandrine Sancier et Philippe Gouven est de faire confiance à une jeunesse qui le lui rend généralement bien. Adrien Louis et Barbara Souny, cuisinier et pâtissière, duo au travail et couple dans la vie, travaillent tous deux au millimètre des idées salées ou sucrées sans jamais tomber dans le protozoaire farci ou le poil de saumon confit: on mange! Début du festival de Gadagne avec l’alignement gourmand de cuisses de grenouille croustillante, rouleaux de printemps aux légumes croquants, vinaigrette wakamé travaillés comme des pâtisseries de boutique haut de gamme. 16/20. Pareil pour Mauricette qui profite des dernières de la saison: déclinaison d’asperges vertes, en crémeux, croustillantes et panées. 16/20. Et puis cette capacité à tirer le meilleur du produit qu’on retrouve dans le panier de la ménagère. Une douceur et une pétanque de saveurs avec pièce d’agneau confite, barbecue d’aubergines, jus d’agneau. Le chef est un diabolique du jus de cuisson. 16/20. Plus estival filet de bar grillé, gourmandise de tomate et chèvre frais, pistou aux olives Taggiache. Filet dodu, cuit sur peau. Le chef est également un diabolique des cuissons, aussi. 16/20. Barbara Souny est pâtissière. Pas du genre train-train, toujours à essayer des idées quitte à parfois les louper à l’entrainement. Ça la travaille la nuit alors le matin elle recommence et une fois abouti, le dessert sort sous le pif du client. Son parfait glacé fraises, compotée de rhubarbe, meringue croquante l’est suivant les codes de l’imparfaite Mauricette. Vu sa forme, ce dessert pourrait bien être le tube de l’été… 16/20. Jamais je n’ai choisi ici les crêpes Suzette flambées. Opération devant le client, au chariot. Si vous aimez ça ne vous en privez pas d’autant que la préposée à l’opération est la souriante Sam Najjari!

Peut-être vous confiera t’elle qu’elle adore les faire et… les manger! Recette académique: 15/20. Service aimable et solide, organisé. Je vous l’ai gardé pour la fin: quand on entre ici avec les crocs qui raclent le parquet, ça sent toujours bon la cuisine. Mais ça, c’est compliqué de vous le faire sentir par écrit.

 SANDRINE SANCIER
ACCUEIL

 ADRIEN LOUIS
COUP DE CŒUR

 BARBARA SOUNY
PÂTISSERIE

 GISÈLE BLANC
PLONGE

VALENTIN SORBA
SECOND

LYDIE HERVY
APPRENTI

 SAM NAJJARI
SERVICE

OUVERT À L'ANNÉE ‐ VUE PANORAMIQUE – TERRASSE 4 SAISONS