Le Bistrot De La Pastiere

4

LE BISTROT DE LA PASTIERE restaurant à CHÂTEAUNEUF-DE-GADAGNE - Le Bouche à OreilleLe postulat de Philippe Gouven est aussi simple que radical: faire très bon à l’année tout en gardant l’œil sur le rapport qualité-prix. Toujours, comme une obsession. Les mauvais du métier font souvent croire aux consommateurs qu’ils sont obligés de « tirer vers le bas » pour gagner leur vie. C’est faux. Avec un cerveau et du talent dans la boutique, proposer des formules dès 16€ aptes à vous régaler la chaudière est possible. Pas facile tous les jours, mais possible. Depuis le début, on cuisine ici des idées souvent inspirées du pourtour de la méditerranée: calamars frits « à la Malaguena », arancini cœur champignons et herbes fraiches, filets de rouget écrasée de pomme de terre et jus d’arêtes, épaule d’agneau confite aux carottes fanes à la crème d’ail… et des grillades qualité tip-top: pluma ibérique, picanhas d’Angus, entrecôte de bœuf de Galice, magret de canard français de Vendée. Dans le cadre du menu-carte à 26,50€: « l’œuf cuit en basse température, émulsion de lard Colonata, crumble de pain et parmesan ». Ce truc vous prend là et ne vous lâche plus jusqu’au dernier morceau de pain qui sauce.

LE BISTROT DE LA PASTIERE restaurant à CHÂTEAUNEUF-DE-GADAGNE - Le Bouche à Oreille L’émulsion a la rondeur du crémé sans sa lourdeur, fumet fin, une lamelle du fameux lard pour appuyer l’idée, œuf qui a un peu oublié le chronomètre et cebette qui taquine. Le 15,5/20 tombe. Le plat confirme l’idée de fin saucier: « quasi de veau aux potimarron, poêlée de girolles ». Quartiers réguliers de potimarron au four et champignons se laquent des délicieux sucs, belle viande rosée. 15/20. Le « baba au Rhum » aux raisins blonds conclut par un 14,5/20 sans histoire un repas… qui interroge! J’ai un peu la réponse avec l’arrivée d’un jeune cuisinier issu de la team Ducasse (la Bastide de Moustiers) et passé par Avignon, la Vieille Fontaine et le Cloitre Saint-Louis. Ce qui le met sur la même longueur d’ondes exigeante que Philippe Gouven également passé par du sérieux à Paris, les Alpilles et sur la Côte d’Azur. Autant dire que si le chef est arrivé depuis peu au moment de mon test, le meilleur se prépare et même qu’il est déjà là! En plus dans l’esprit brasserie classieuse tendance villa florentine esprit baroque art-déco avec comptoir astiqué et sa grande terrasse à l’année, c’est du gâteau mes agneaux. Bref! L’adresse pourrait vite monter dans les décibels.

LE BISTROT DE LA PASTIERE restaurant à CHÂTEAUNEUF-DE-GADAGNE - Le Bouche à Oreille

TERRASSE OMBRAGÉE – PARKING AISÉ – ACCUEIL GROUPES