Le Bistrot de la Pastière restaurant à Châteauneuf de Gadagne – D’une belle rigueur, la cuisine d’ici monte encore en température. Il faut produire plus d’énergie pour progresser plus encore, comme pour l’eau chaude d’un cumulus, voyez. On sait bien que la variation d’énergie thermique de l’eau est proportionnelle à la variation de température et à la masse d’eau: ΔEth​=meau​⋅cp​(eau)⋅ΔT. J’me comprends. Trêve de considérations physico-thermiques, Philippe Gouven ne lâche jamais. Avec Mauricette ce midi, on le voit évoluer en salle avec sa clientèle venue passer un bon moment. Il déroule son savoir-faire glané dans de grandes maisons. Un as! S’il a parfois l’air un peu bougon, c’est que son cerveau de patron-cuisinier exigeant est toujours en ébullition. Depuis une paire d’années, il a su sérieusement s’entourer côté cuisine.

Recrutement d’un jeune chef émancipé du groupe Ducasse (la Bastide de Moustiers), passé par Avignon: la Vieille Fontaine (Hôtel de l’Europe) et le Cloitre Saint-Louis. Habitué à l’exercice de gastronomie pure, Thomas Glucksmann a le mérite considérable de mettre en application son savoir-faire au Bistrot de la Pastière. Son talent est aussi de s’adapter à l’attente d’une clientèle disparate et exigeante. Il a sagement conservé les recettes historiques de Philippe Gouven aux influences méditerranéennes: calamars frits “à la Malaguena”, arancini cœur champignons et herbes fraiches, poulpe à l’italienne en gremolata, vitello tonato… et des grillades qualité tip-top: pluma ibérique, picanhas d’Angus, entrecôte de bœuf de Galice, magret de canard français de haute volée (Vendée). Des entrées existent en deux modèles, petit et grand. Nos petits sont facturés 6,5€, c’est donné! Entame avec salade César gambas panées pour la dame au chapeau vert. Apparente simplicité bien réglée: salade fraiche émincée, lamelles de parmesan en générosité, gambas panées ajustées, sauce douée avec pignons qui jouent les valseuses. 15/20. J’adore l’italo-estival vitelo tonato! Fines tranches rosées de veau froides, sauce au thon avec jaunes d’œuf, huile d’olive, anchois, câpres, citron… petite frustration sur la quantité de sauce rattrapée par sa finesse. 14,5/20. La vitesse supérieure où le cuisinier exprime son esprit: merlu confit à l’huile d’olive, Pecorino, mousseline d’artichauts, cébette, beurre de noisette. Une douceur maritime de grande maitrise. Ce cuisinier doué vous entortille avec des associations qui vous piègent le plaisir! 15,5/20 et 19,50€. Sélection de grillades en quantité et qualité, dont le pluma et secreto de cochon blanc (Espagne). La pluma est à la mode, et je suis enchanté par le secreto: l’arrière de la joue/gorge, belle jutosité. Frites fraiches et salade verte complètent le tableau, ou plutôt la grande planche. Allez-y mollo sur le pain sinon vous n’irez pas au bout du train: 15/20 et 22,50€.

Avant le repas, l’œil se promène sur la décoration bien pensée de la brasserie classieuse, entre baroque et art-déco. Après, on se fait chopper l’attention par les jolies assiettes. Confortable terrasse à l’année, en fraicheur l’été. Bref! Un grand timonier, un excellent chef, 80 couverts lors de certains services, et une véritable cuisine avec des produits exigeants. Un miracle au quotidien qui n’échappe pourtant pas à la rigueur et la méthode.

LE BISTROT DE LA PASTIERE restaurant à CHÂTEAUNEUF-DE-GADAGNE - Le Bouche à Oreille

 PHILIPPE GOUVEN
ACCUEIL

 REYNALD POIRIER
ACCUEIL

THOMAS GLUCKSMANN
COUP DE COEUR

 GAULTIER LE GALL
SERVICE 

TERRASSE OMBRAGÉE - PARKING AISÉ - ACCUEIL GROUPES – OUVERT A L'ANNÉE
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 4/5★ ΨΨΨ
Adresse
5 place Pastière
84470 CHÂTEAUNEUF-DE-GADAGNE
Tél:04.90.22.40.95
Réseaux Sociaux :
Accueil:
15/20
Service:
14,5/20
Qualité/prix:
15/20
Cadre:
16/20
Pain:
individuel 14,5/20
Café: Bon Café 1,9€
14/20
Thé:
Toilettes:
15,5/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Thomas Glucksmann
Spécialités
  • produits frais de qualité, carte cuisinée, viandes de races et pizza!
Menus
  • Plat du jour 12€ midi semaine sauf jours fériés
  • Antipasti de 3,5€ à 12,5€
  • Carte
  • Enfant 12,50€
Fermetures
  • Fermé lundi
  • 7j/7 en saison
Plus…
  • Groupes 60 (hiver) et 180 (été)
  • Ouvert à l'année
Sur place et...
A emporter
Livraison
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 4/5★ ΨΨΨ
Adresse
5 place Pastière
84470 CHÂTEAUNEUF-DE-GADAGNE
Tél:04.90.22.40.95
Réseaux Sociaux :
Accueil:
15/20
Service:
14,5/20
Qualité/prix:
15/20
Cadre:
16/20
Pain:
individuel 14,5/20
Café: Bon Café 1,9€
14/20
Thé:
Toilettes:
15,5/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Thomas Glucksmann
Spécialités
  • produits frais de qualité, carte cuisinée, viandes de races et pizza!
Menus
  • Plat du jour 12€ midi semaine sauf jours fériés
  • Antipasti de 3,5€ à 12,5€
  • Carte
  • Enfant 12,50€
Fermetures
  • Fermé lundi
  • 7j/7 en saison
Plus…
  • Groupes 60 (hiver) et 180 (été)
  • Ouvert à l'année
Sur place et...
A emporter
Livraison

Le Bistrot de la Pastière restaurant à Châteauneuf de Gadagne – D’une belle rigueur, la cuisine d’ici monte encore en température. Il faut produire plus d’énergie pour progresser plus encore, comme pour l’eau chaude d’un cumulus, voyez. On sait bien que la variation d’énergie thermique de l’eau est proportionnelle à la variation de température et à la masse d’eau: ΔEth​=meau​⋅cp​(eau)⋅ΔT. J’me comprends. Trêve de considérations physico-thermiques, Philippe Gouven ne lâche jamais. Avec Mauricette ce midi, on le voit évoluer en salle avec sa clientèle venue passer un bon moment. Il déroule son savoir-faire glané dans de grandes maisons. Un as! S’il a parfois l’air un peu bougon, c’est que son cerveau de patron-cuisinier exigeant est toujours en ébullition. Depuis une paire d’années, il a su sérieusement s’entourer côté cuisine.

Recrutement d’un jeune chef émancipé du groupe Ducasse (la Bastide de Moustiers), passé par Avignon: la Vieille Fontaine (Hôtel de l’Europe) et le Cloitre Saint-Louis. Habitué à l’exercice de gastronomie pure, Thomas Glucksmann a le mérite considérable de mettre en application son savoir-faire au Bistrot de la Pastière. Son talent est aussi de s’adapter à l’attente d’une clientèle disparate et exigeante. Il a sagement conservé les recettes historiques de Philippe Gouven aux influences méditerranéennes: calamars frits “à la Malaguena”, arancini cœur champignons et herbes fraiches, poulpe à l’italienne en gremolata, vitello tonato… et des grillades qualité tip-top: pluma ibérique, picanhas d’Angus, entrecôte de bœuf de Galice, magret de canard français de haute volée (Vendée). Des entrées existent en deux modèles, petit et grand. Nos petits sont facturés 6,5€, c’est donné! Entame avec salade César gambas panées pour la dame au chapeau vert. Apparente simplicité bien réglée: salade fraiche émincée, lamelles de parmesan en générosité, gambas panées ajustées, sauce douée avec pignons qui jouent les valseuses. 15/20. J’adore l’italo-estival vitelo tonato! Fines tranches rosées de veau froides, sauce au thon avec jaunes d’œuf, huile d’olive, anchois, câpres, citron… petite frustration sur la quantité de sauce rattrapée par sa finesse. 14,5/20. La vitesse supérieure où le cuisinier exprime son esprit: merlu confit à l’huile d’olive, Pecorino, mousseline d’artichauts, cébette, beurre de noisette. Une douceur maritime de grande maitrise. Ce cuisinier doué vous entortille avec des associations qui vous piègent le plaisir! 15,5/20 et 19,50€. Sélection de grillades en quantité et qualité, dont le pluma et secreto de cochon blanc (Espagne). La pluma est à la mode, et je suis enchanté par le secreto: l’arrière de la joue/gorge, belle jutosité. Frites fraiches et salade verte complètent le tableau, ou plutôt la grande planche. Allez-y mollo sur le pain sinon vous n’irez pas au bout du train: 15/20 et 22,50€.

Avant le repas, l’œil se promène sur la décoration bien pensée de la brasserie classieuse, entre baroque et art-déco. Après, on se fait chopper l’attention par les jolies assiettes. Confortable terrasse à l’année, en fraicheur l’été. Bref! Un grand timonier, un excellent chef, 80 couverts lors de certains services, et une véritable cuisine avec des produits exigeants. Un miracle au quotidien qui n’échappe pourtant pas à la rigueur et la méthode.

LE BISTROT DE LA PASTIERE restaurant à CHÂTEAUNEUF-DE-GADAGNE - Le Bouche à Oreille

 PHILIPPE GOUVEN
ACCUEIL

 REYNALD POIRIER
ACCUEIL

THOMAS GLUCKSMANN
COUP DE COEUR

 GAULTIER LE GALL
SERVICE 

TERRASSE OMBRAGÉE - PARKING AISÉ - ACCUEIL GROUPES – OUVERT A L'ANNÉE