La Barque restaurant à La Ciotat – Mélange de curiosité et de circonspection en entrant pour ce nouveau test ici. L’an passé, j’étais pas peu fier d’avoir dégoté une table sérieuse sur le port de la Ciotat parmi l’assourdissante brochette de propositions déprimantes! Mais tout va si vite… Pourvu que… Bonne nouvelle: Jordan Moreno Ros confirme ne pas confondre tartine avec cuisine! Avec l’associé Jean Perrin as de la polyvalence qui passe du four au moulin avec aisance (il est partout), le duo réussit l’impossible en zone touristique en scotchant des risettes au minois du client qui vient, reviens, reviens avec des amis, reviens en famille, reviens avec tati Claudie et tonton André, reviens avec son comptable ou son banquier, revient avec sa maitresse ou son amant.

Les gourmandises se partagent entre recettes d’ici comme poulpe snacké ou en salade, calamars frits, panisse marseillaise… et idées importées d’Amérique du sud où le chef rencontrera sa compagne chilienne: empanadas et ceviche, notamment. Aussi, on apprécie le poisson suivant mise à disposition par la Grande Bleue. Sachant que le viandard n’est pas oublié avec filet de bœuf et pluma de porc, en ce moment. Bref! Absente l’an passé, Mauricette tenait absolument à faire un saut dans le passé malgré ses rhumatismes qui ne l’empêche pas de manger. C’est-à-dire, de manger mon plat pris l’année dernière. Toujours à la carte depuis, le formidable cordon bleu maison rappelle à la fausse blonde d’Aquitaine des souvenirs de l’époque où elle gardait les vaches en Corrèze du temps de Napoléon III. Quelle belle assiette! Ballottine de volaille allongée et prédécoupée, filet de poulet jaune nourri au maïs, farci emmenthal/jambon, ensemble pané. Autour, purée de pomme de terre et petits légumes poêlés qui jouent comme à la récré. Sauce crémée au fumet de jambon cru. Ce plat fait la différence entre cuisinier blasé en pilote automatique et celui qui veut faire plaisir à son prochain comme à sa famille. 15,5/20. Même constat d’énergie positive, le chef fait comme pour lui avec son ceviche de daurade. Un vrai plat copieux, poisson cru mariné au citron vert, mangue, avocat, piment oiseau (peu: ouf) cebette, billes de fruit de la passion. Autant vous dire que cet exemplaire de ceviche nous change des imitations déprimantes qui pullulent partout dans les taules à la mode. Fraicheur, texture, à propos des saveurs: 15,5/20 pour 19€. Quelques desserts possibles, dont le carpaccio de clémentine et sirop de vanille qui reverdit instantanément le chapeau vert de Mauricette. Du grand frais simple bien amené dans l’assiette, tranches du fruit arrosé du jus vanillé, baies de saisons, chocolat râpé: 14,5/20 pour 6€. Service vif et impliqué qui explique la carte, les vins.

Avec Mauricette on était dans un état vaporeux semi-balnéaire face à la mer, à nous bichonner le coffre à gourmandises sans retenue. Oui, pas fréquent de se trouver face aux bateaux à se régaler le tournedos. Ouvert en juillet 2020! On profite d’autant qu’elle est sympa comme tout cette jeunesse!

 

x

x

x

x

x

JEAN PERRIN 
ACCUEIL

JOEL KERMOAL
ACCUEIL SOMMELLERIE

NATHAN MORENO ROS
SERVICE

JORDAN MORENO ROS 
BONNE SURPRISE

SARA PARDOT
PATISSERIE

BAPTISTE CLERDOUET
PLONGE

LOFT ABDOU
SERVICE

PRODUITS FRAIS – ACCUEIL GROUPES – SUR LE PORT
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2022 4/5★ ΨΨΨ
Adresse
10 quai Ganteaume
13600 LA CIOTAT
Tél:04.88.39.52.46
Site : www.la-barque.fr/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
15,5/20.
Service:
15/20
Qualité/prix:
15/20
Cadre:
15/20
Pain:
14/20
Café:Nespresso 2€
14,5/20
Thé:
Toilettes:
15,5/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Jordan Moreno Ros
Spécialités
  • carte de saison selon le marché
Menus
  • Formule 17€ midi lundi au vendredi
  • Carte et suggestions
Fermetures
  • Fermeture se renseigner
Plus…
  • Climatisation
  • Terrasse
  • Groupes 25/50 selon saison
Sur place et...
A emporter
Livraison
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2022 4/5★ ΨΨΨ
Adresse
10 quai Ganteaume
13600 LA CIOTAT
Tél:04.88.39.52.46
Site : www.la-barque.fr/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
15,5/20.
Service:
15/20
Qualité/prix:
15/20
Cadre:
15/20
Pain:
14/20
Café:Nespresso 2€
14,5/20
Thé:
Toilettes:
15,5/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Jordan Moreno Ros
Spécialités
  • carte de saison selon le marché
Menus
  • Formule 17€ midi lundi au vendredi
  • Carte et suggestions
Fermetures
  • Fermeture se renseigner
Plus…
  • Climatisation
  • Terrasse
  • Groupes 25/50 selon saison
Sur place et...
A emporter
Livraison

La Barque restaurant à La Ciotat – Mélange de curiosité et de circonspection en entrant pour ce nouveau test ici. L’an passé, j’étais pas peu fier d’avoir dégoté une table sérieuse sur le port de la Ciotat parmi l’assourdissante brochette de propositions déprimantes! Mais tout va si vite… Pourvu que… Bonne nouvelle: Jordan Moreno Ros confirme ne pas confondre tartine avec cuisine! Avec l’associé Jean Perrin as de la polyvalence qui passe du four au moulin avec aisance (il est partout), le duo réussit l’impossible en zone touristique en scotchant des risettes au minois du client qui vient, reviens, reviens avec des amis, reviens en famille, reviens avec tati Claudie et tonton André, reviens avec son comptable ou son banquier, revient avec sa maitresse ou son amant.

Les gourmandises se partagent entre recettes d’ici comme poulpe snacké ou en salade, calamars frits, panisse marseillaise… et idées importées d’Amérique du sud où le chef rencontrera sa compagne chilienne: empanadas et ceviche, notamment. Aussi, on apprécie le poisson suivant mise à disposition par la Grande Bleue. Sachant que le viandard n’est pas oublié avec filet de bœuf et pluma de porc, en ce moment. Bref! Absente l’an passé, Mauricette tenait absolument à faire un saut dans le passé malgré ses rhumatismes qui ne l’empêche pas de manger. C’est-à-dire, de manger mon plat pris l’année dernière. Toujours à la carte depuis, le formidable cordon bleu maison rappelle à la fausse blonde d’Aquitaine des souvenirs de l’époque où elle gardait les vaches en Corrèze du temps de Napoléon III. Quelle belle assiette! Ballottine de volaille allongée et prédécoupée, filet de poulet jaune nourri au maïs, farci emmenthal/jambon, ensemble pané. Autour, purée de pomme de terre et petits légumes poêlés qui jouent comme à la récré. Sauce crémée au fumet de jambon cru. Ce plat fait la différence entre cuisinier blasé en pilote automatique et celui qui veut faire plaisir à son prochain comme à sa famille. 15,5/20. Même constat d’énergie positive, le chef fait comme pour lui avec son ceviche de daurade. Un vrai plat copieux, poisson cru mariné au citron vert, mangue, avocat, piment oiseau (peu: ouf) cebette, billes de fruit de la passion. Autant vous dire que cet exemplaire de ceviche nous change des imitations déprimantes qui pullulent partout dans les taules à la mode. Fraicheur, texture, à propos des saveurs: 15,5/20 pour 19€. Quelques desserts possibles, dont le carpaccio de clémentine et sirop de vanille qui reverdit instantanément le chapeau vert de Mauricette. Du grand frais simple bien amené dans l’assiette, tranches du fruit arrosé du jus vanillé, baies de saisons, chocolat râpé: 14,5/20 pour 6€. Service vif et impliqué qui explique la carte, les vins.

Avec Mauricette on était dans un état vaporeux semi-balnéaire face à la mer, à nous bichonner le coffre à gourmandises sans retenue. Oui, pas fréquent de se trouver face aux bateaux à se régaler le tournedos. Ouvert en juillet 2020! On profite d’autant qu’elle est sympa comme tout cette jeunesse!

 

x

x

x

x

x

JEAN PERRIN 
ACCUEIL

JOEL KERMOAL
ACCUEIL SOMMELLERIE

NATHAN MORENO ROS
SERVICE

JORDAN MORENO ROS 
BONNE SURPRISE

SARA PARDOT
PATISSERIE

BAPTISTE CLERDOUET
PLONGE

LOFT ABDOU
SERVICE

PRODUITS FRAIS – ACCUEIL GROUPES – SUR LE PORT