L’Eden Restaurant

4.5

L'EDEN RESTAURANT restaurant à ÉGUILLES - Le Bouche à OreilleIls sont rares et c’est peut-être pour ça que c’est bon, aussi. Je parle des chefs qu’avec Mauricette on catégorise au dessus de la mêlée, pétris de dons naturels, dotés de maitrise dans l’art, d’un « œil » (deux sont quand même plus pratiques), qui cuisinent comme d’autres chantent ou découvrent des planètes dans leur télescope, qui patientent en attendant l’heure d’un hypothétique succès, la rencontre avec une clientèle, un lieu, un moment. Bref: quel cuisinier! Mais le trentenaire Rémy Koessler n’est pas sorti de terre! Ya du passé dans la gamelle! L’international avec la Chine (Wuhan) dans du palace, le Québec (table des Pères Nature), le Luxembourg et plus localement « le Pigonnet » à Aix et « la Table de Ventabren ». Si on retrouve dans ses assiettes une curiosité naturelle des ailleurs, la carte des vins suit le mouvement… et les accros du cocorico sont gâtés aussi! Le soir à côté de la carte de saison, un menu 35€ décliné en formule à 28€. Si vous comptez boulotter des banalités, faudra éviter les « Gyosa, crème de fourme d’Ambert ». Saveurs asiatiques, et fromage bien d’chez nous boudiou. Des raviolis japonais (sainement) farcis avec farce de poulet avec ail et gingembre, dans une crème pleine de rondeur. Bonne nouvelle: pas de baguettes! Une mauvaise: Mauricette m’en a volé un! Ce qui l’autorise à confirmer mon 15,5/20! Suite du menu dans la lignée: « lieu noir et couteaux, jus de coquillage et riz noir ».

L'EDEN RESTAURANT restaurant à ÉGUILLES - Le Bouche à Oreille Quelle belle assiette! Dos du poisson très frais épais (poissonnerie voisine « Le Grand Large »), juste raidi et nacré, jeu du jus de coquillage épatant, risotto Vénéré soyeux. Copieux de surcroit: 16/20. La grande bringue avec la crinière de fausse blonde Mauricette se rue de tout son poids sur « l’œuf bio et le Banon AOC ». Il a passé un sale quart d’heure. Œuf dressé mollet, fromage fin battu cerclé sur fin feuilletage. Quelques bricoles légumières pointillistes, des herbes, un peu de noix, aucun hasard dans le geste: 16/20. Même sanction pour « l’Eden en automne ». Idée pâtissière à l’œil, mais salée en saveurs, base sablée croquante en rectangle, girolles, figues, noix cloutées dans la crème de Roquefort… un biscuit subtil et terrien! 16/20 encore! Le dessert « cheesecake, noix et érable » fait le job, pousse sur le sucré espéré. Roboratif à souhait, 15/20. Redoutable de finesse et de légèreté malgré son intitulé « chocolat-coco ». T’attends du bien costaud caricatural, la patte de velours du chef au final! Mousse coco au poivre de Timut et citron vert et dessous, comme un brownie chocolat aérien et gourmand à la fois. Balèze! 16/20. Service en duo féminin tout sourire, Samiya Koessler connait sa cave. Le meilleur du restaurant est à Eguilles, parmi nos chouchous doués.

L'EDEN RESTAURANT restaurant à ÉGUILLES - Le Bouche à Oreille

GRANDE CAPACITÉ (GROUPES) – PARKING DEVANT LE RESTAURANT – "BUSINESS LUNCH" EN 1 H LE MIDI EN SEMAINE!
OUVERT DIMANCHE (SE RENSEIGNER)