Restaurant Le Jas restaurant à La Roque-d’Anthéron – Dire qu’il est enfant du village n’est pas un effet de manche pour attirer votre attention sur le cas Émeric Corbon, sa famille vit ici depuis 7 générations. Mental et physique solide par sa génétique et culture nourrie de nature, de pêche, de chasse et de champignons. Ce récent trentenaire a pris en main et en toque l’ex “Auberge du Castellas”, centre village.

Une fois encore “aux bonnes volontés, le succès n’attend pas le nombre des années”. En même temps il a commencé à 15 ans, 7 années à La Maison de Bournissac, puis le MOF Serge Chenet avant Alexandre de l’excellent Michel Kayser et ses deux étoiles à Garons (30). Ça commence à faire du monde au balcon, d’autant qu’il faut ajouter à la liste le MOF champion du monde de pâtisserie Jean-Christophe Vitte avec qui il s’affine l’idée sucrée. Fin du périple formateur avec Edouard Loubet dont il fut chef de cuisine pendant 4 ans au Moulin de Lourmarin. Bon les enfants, c’est pas que je m’ennuie, mais j’ai faim. Entame avec velouté onctueux de pois chiche comme un houmous, œuf parfait et julienne de truffe. Le service pourtant volontaire omet de me préciser l’absence visuelle de julienne de truffe. N’empêche que la belle et sobre préparation a des chevaux sous le capot et des saveurs sous le manteau. Et puis se régaler à la cuillère quand le thermomètre commence à descendre, ça me plait toujours. 15,5/20. Tour de main confirmé avec demi-magret de canard rôti au sautoir, purée de pomme de terre à ma façon, fricassée de champignons, sauce diable. Il taquine sérieux la marmite, ce plat aussi. Ça ne frime pas assez pour les dingos les photos d’Instagram. Vous avez déjà essayé de saucer une photo vous? Pas simple. Mieux vaut le direct! Canard de qualité, purée au beurre (du velours), poêlée de champignons en fine persillade et la sauce les copains, elle vous prend dans sa nasse qu’on peut plus lâcher jusqu’au bout. Le gout est partout, je suis cerné: 15,5/20. Comme j’ignorais à ce moment du repas le CV du chef, j’ai contourné le dessert pour le fromage brousse et demi-tome aromatisées du Vallon de Jacourelle, confiture de tomates vertes sans regret. Sauf que mesurer les capacités d’un chef avec du fromage, c’est comme avec des huitres ou une charcuterie. Enfin bon. Au bilan, brillant exercice de cuisine d’une modernité traditionnelle revigorante, je me comprends.

Le succès est déjà visible, mais quand son équipe de collaborateurs sera stabilisée, faudra pousser les murs! Émeric Corbon vous régale l’encornet avec des menus chasse, champignons, truffe… pâté en croûte et terrines. Cuisine qui va de pair avec une cave à vins qui est, et sera de plus en plus sérieuse. Dans ce décorum de bergerie en pierres sèches (un jas) avec cheminée et formule midi à 18€, les agapes devraient vous plaire, sauf si vous préférez les assiettes tristes des endroits à la mode où l’on se fait voir. Ne réfléchissez pas, foncez!

ÉMERIC CORBON 
COUP DE COEUR

TRAITEUR POUR LES FÊTES - OUVERT A L'ANNÉE - RESTAURANT DE QUALITÉ
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 4/5★ ΨΨΨ½
Adresse
10 bis rue de l'Eglise
13640 LA ROQUE-D'ANTHÉRON
Tél:04.42.50.50.58
Mobile:06.38.70.52.10
Site : www.lejas-restaurant.fr/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
14/20
Service:
14,5/20
Qualité/prix:
15/20
Cadre:
15,5/20
Pain:
15,5/20
Café:Café 3€ pas pris
Thé:
Toilettes:
(escalier) 15/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Émeric Corbon
Spécialités
  • carte sur deux mois
Menus
  • Formule 18€ et menu 23€ midi semaine sauf jours fériés
  • Formule 25€ et menu 35€
  • Menus spéciaux se renseigner
  • Carte
  • Enfant (-12ans) 12€
Fermetures
  • Fermé mercredi et jeudi hors saison
  • En saison se renseigner
Plus…
  • Climatisation
  • Terrasse
  • Salle privée 14 personnes
  • Groupes 24 (hiver) et 30 (terrasse)
  • Soirées à thème: animation musicale, accord mets-vins… Traiteur à emporter pour les fêtes
Sur place et...
A emporter
Livraison
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 4/5★ ΨΨΨ½
Adresse
10 bis rue de l'Eglise
13640 LA ROQUE-D'ANTHÉRON
Tél:04.42.50.50.58
Mobile:06.38.70.52.10
Site : www.lejas-restaurant.fr/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
14/20
Service:
14,5/20
Qualité/prix:
15/20
Cadre:
15,5/20
Pain:
15,5/20
Café:Café 3€ pas pris
Thé:
Toilettes:
(escalier) 15/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Émeric Corbon
Spécialités
  • carte sur deux mois
Menus
  • Formule 18€ et menu 23€ midi semaine sauf jours fériés
  • Formule 25€ et menu 35€
  • Menus spéciaux se renseigner
  • Carte
  • Enfant (-12ans) 12€
Fermetures
  • Fermé mercredi et jeudi hors saison
  • En saison se renseigner
Plus…
  • Climatisation
  • Terrasse
  • Salle privée 14 personnes
  • Groupes 24 (hiver) et 30 (terrasse)
  • Soirées à thème: animation musicale, accord mets-vins… Traiteur à emporter pour les fêtes
Sur place et...
A emporter
Livraison

Restaurant Le Jas restaurant à La Roque-d’Anthéron – Dire qu’il est enfant du village n’est pas un effet de manche pour attirer votre attention sur le cas Émeric Corbon, sa famille vit ici depuis 7 générations. Mental et physique solide par sa génétique et culture nourrie de nature, de pêche, de chasse et de champignons. Ce récent trentenaire a pris en main et en toque l’ex “Auberge du Castellas”, centre village.

Une fois encore “aux bonnes volontés, le succès n’attend pas le nombre des années”. En même temps il a commencé à 15 ans, 7 années à La Maison de Bournissac, puis le MOF Serge Chenet avant Alexandre de l’excellent Michel Kayser et ses deux étoiles à Garons (30). Ça commence à faire du monde au balcon, d’autant qu’il faut ajouter à la liste le MOF champion du monde de pâtisserie Jean-Christophe Vitte avec qui il s’affine l’idée sucrée. Fin du périple formateur avec Edouard Loubet dont il fut chef de cuisine pendant 4 ans au Moulin de Lourmarin. Bon les enfants, c’est pas que je m’ennuie, mais j’ai faim. Entame avec velouté onctueux de pois chiche comme un houmous, œuf parfait et julienne de truffe. Le service pourtant volontaire omet de me préciser l’absence visuelle de julienne de truffe. N’empêche que la belle et sobre préparation a des chevaux sous le capot et des saveurs sous le manteau. Et puis se régaler à la cuillère quand le thermomètre commence à descendre, ça me plait toujours. 15,5/20. Tour de main confirmé avec demi-magret de canard rôti au sautoir, purée de pomme de terre à ma façon, fricassée de champignons, sauce diable. Il taquine sérieux la marmite, ce plat aussi. Ça ne frime pas assez pour les dingos les photos d’Instagram. Vous avez déjà essayé de saucer une photo vous? Pas simple. Mieux vaut le direct! Canard de qualité, purée au beurre (du velours), poêlée de champignons en fine persillade et la sauce les copains, elle vous prend dans sa nasse qu’on peut plus lâcher jusqu’au bout. Le gout est partout, je suis cerné: 15,5/20. Comme j’ignorais à ce moment du repas le CV du chef, j’ai contourné le dessert pour le fromage brousse et demi-tome aromatisées du Vallon de Jacourelle, confiture de tomates vertes sans regret. Sauf que mesurer les capacités d’un chef avec du fromage, c’est comme avec des huitres ou une charcuterie. Enfin bon. Au bilan, brillant exercice de cuisine d’une modernité traditionnelle revigorante, je me comprends.

Le succès est déjà visible, mais quand son équipe de collaborateurs sera stabilisée, faudra pousser les murs! Émeric Corbon vous régale l’encornet avec des menus chasse, champignons, truffe… pâté en croûte et terrines. Cuisine qui va de pair avec une cave à vins qui est, et sera de plus en plus sérieuse. Dans ce décorum de bergerie en pierres sèches (un jas) avec cheminée et formule midi à 18€, les agapes devraient vous plaire, sauf si vous préférez les assiettes tristes des endroits à la mode où l’on se fait voir. Ne réfléchissez pas, foncez!

ÉMERIC CORBON 
COUP DE COEUR

TRAITEUR POUR LES FÊTES - OUVERT A L'ANNÉE - RESTAURANT DE QUALITÉ