Le Patriarche restaurant Carcès – Le coin bucolique invite à gamberge, aide à faire le point sur nos vies agitées. Début d’automne, du vert qui décline en colline, des vignes en grandes lignes, quelques maisons regroupées en hameau comme les grains de raisin sur leur grappe. Au bout du chemin, des murs du 12ème siècle organisés sur les terres du domaine viticole Château Sainte-Croix. L’imposante cheminée attend le froid, la terrasse cernée de vignes lui passe le relais pour l’hiver. Et aussi avec Mauricette, on a mangé chez d’Ysaline Lienne et Rudy Tortora. C’est not’ métier un peu quand même. De l’enthousiasmant menu à 19€ le midi (j’vous jure) au soyeux menu à 49€, c’est Byzance point de vue cuistance. Même les tarifs “à la carte” font copain avec votre porte-monnaie. Le pas trentenaire et expérimenté couple a mouliné dru dans l’espace de la gastronomie étoilée: Villa Madie à Cassis, Belvédère à Porto-Vecchio (ils s’y sont rencontrés), Koh-i Nor à Val Thorens, et même le Périgord… Natif du canton et diplômé du CFA Saint-Maximin, le chef se forme au métier chez un certain Henri Bastian du Clos des Vignes, et à la découverte de son terroir par son grand-père (Le Patriarche c’est lui!) avec qui il trottait dans les collines à découvrir les mystères de la terre et des plantes. Surprise! Salle remplie de clients avec la même idée que nous: se régaler un midi de semaine! Turbulente entrée en matière: mignardises salées. On n’a pas choisi notre menu qu’on nous gâte déjà! Velouté de chou-fleur, mini-club, ballottine de volaille. 15/20. Après notre commande arrivent nos mises en bouche vierge de maïs, émulsion au boudin noir. Oui, c’est possible, on aura tout vu, vous allez voir: toutes les associations sont possibles avec ce chef. Et ça fonctionne: 15,5/20. Les produits sont désarmants de banalité, l’interprétation monte au front avec des plats qui vous rentre dans le chou en vous caressant dans le sens du poil. Comme l’entrée du menu à 29€: pressé de tête de veau garni de courge et pistache, aillé géométrique et haut en couleurs, 16/20. Idée aboutie terre/mer: filet de plie rôtie, raviole d’échalote, jus de viande à la noisette et fruit de la passion. L’art du poisson ici aussi, en pleine terre. 16/20. La prestation garde l’équilibre avec les desserts: poire pochée et caramélisée, croustillant de pain d’épices et ganache montée/fumée au foin, chocolat blanc, émulsion au poivre de Timut. Les desserts contemporains au goût de ce qu’ils promettent sont rares: on prend! 16/20. Mauricette à la carte: pavé de veau roulé à la betterave fumée, crémeux et carpaccio de chou-fleur viande cuite lentement, à-côtés aussi malins que délicats: 15,5/20. Croustillant cacao amer et cèpes, macaron ganache chocolat, crémeux de cèpes et crème glacée au thé Matcha. Déstabilisée par le crémeux de cèpes, elle colle un injuste 15/20 tandis que personnellement je notais 15,5/20. Service doué apaisant, mieux que parfait. Je suis trop long, je stoppe mon bavardage. De toutes façons, vous savez ce qu’il vous reste à faire.


x

x

x

RUDY TORTORA 
COUP DE COEUR

HUGO KIRCHHOFER
SECOND

YSALINE LIENNE 
ACCUEIL

FATIMA RIFAI
PLONGE

CHARLINE MOREAU 
ACCUEIL

ROMAIN ACCIAI
SERVICE

CÉCILE VIEBAN 
PATISSERIE

GROUPES 80/200 SUIVANT SAISON AVEC VISITE DES CAVES POSSIBLE - TERRASSE FACE AUX VIGNES
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2020 5/5★ ΨΨΨΨ
Adresse
Route du Thoronet
83570 CARCÈS
Tél:04.94.77.22.82
Site : www.chateau-sainte-croix.com/restaurant/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
16/20
Service:
17/20
Qualité/prix:
16/20
Cadre:
17/20
Pain:
14/20
Café:Malongo 2€
15/20
Thé:
Toilettes:
16/20
Vin:
Environnement:
18/20
Aux fourneaux
  • Chef : Rudy Tortora
  • Second : Hugo Kirchhofer
  • Pâtissier : Cécile Vieban
Spécialités
    Menus
    • Menus 19€ midi semaine, 29€, 49€ (avec formule 39€) et 75€
    • Carte
    Fermetures
    • Fermé mardi et mercredi
    • Mercredi soir l'été: soirée tapas!
    Plus…
    • Groupes 80/200 suivant saison avec visite des caves possible
    • Climatisation
    • Terrasse ombragée face aux vignes
    • Parking du domaine
    Sur place et...
    A emporter
    Livraison