Picotte Provence restaurant Cotignac – Quand c’est ainsi, qu’on zieute à 360° le contexte tandis que symptômes et détails bien concrets vous sautent au pif, on n’a plus qu’à attendre que tout déroule, orteils décontractés dans les mocassins sous la table. Les planètes sont alignées, les plats nets vont arriver. Ça s’est joué en trois minutes, le temps de prendre la mesure du lieu tombé du nid été 2021. Très jolie salle prise d’assaut ce midi, l’automne arrive. Dommage car la terrasse secrète s’ouvre sur le panorama exonéré de building, la Cassole file juste en dessous. Bref! Ça n’a pas loupé, les cuisines m’ont bichonné le plumeau comme peu savent le faire. Menu du marché avec alternative à chaque étage, décliné en formules.

Ce midi poêlée de champignons de Paris, œuf parfait, toast. Simples champignons de Paris oui, mais alors travaillés avec bonheur, colorés par la cuisson, liés en onctuosité gourmande, c’est quelque chose. Posé dessus, un toast en légèreté rectangulaire comme une “Cracotte” en pointillisme bicolore, croustille fine. L’œuf parfait prévu ne l’est pas tellement, il a bien peu contrarié le plaisir puisque je sanctifie l’idée d’un 15,5/20, c’est vous dire si j’ai saucé le fond de l’assiette creuse. Du beurre, comme on dit: paleron cuisson basse température, carottes multicolores, jus court. Cette viande travaillée ainsi met vos condyles au chômage technique. Une tendreté absolue, elle pratiquait le yoga, le chef y met du sien pour qu’elle soit détendue. Avec, purée de potimarron, carottes en couleurs poêlées au beurre, jus court, là encore j’ai saucé. Et pas radin en quantité: finesse et copieux en duo gagnant! 15,5/20. On suppose la cuisine du soir a minima tout aussi aboutie en saveurs et en couleurs. Qui? Catherine Wade et Matthias Maboungou tiennent déjà Picotte Paris. Avec un sens peu commun de l’exigence et du partage, ils relatent avec sérieux et légèreté légendes et anecdotes de recettes: poulet Gaston Gérard, œuf à la coque, fondant Baulois ou pissaladière. Même pas trentenaire, Catherine Wade est une touche-à-tout curieuse de tout.

Un jour, elle enfile le tablier pour l’École Ferrandi et se frotte à la pratique, notamment au Pré Catelan (75). Tandis que son chef natif de Flayosc est passé chez Cyril Lignac (Le Quinzième), en Dordogne et à Reims chez de l’étoilé. Service formidable qui pétille, pleinement impliqué dans sa mission de VRP de l’image de la maison. Pas du genre à envoyer des SMS ni à cloper sur le pas de porte pendant le service. Si vous voyez. Du grand sérieux et fin cuisiné vraiment bien balancé, produits frais. Si vous préférez aller vous empaler la désillusion ailleurs, ça vous regarde. Faudra pas venir vous plaindre après. Merci qui?

CATHERINE WADE 
COUP DE COEUR

YOANN PELLÉ 
COUP DE COEUR

ROCK BASTILLE 
ACCUEIL

TERRASSE PANORAMIQUE - A L'ANNÉE - PRODUITS FRAIS
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 4/5★ ΨΨΨ½
Adresse
8 rue Saint-Jean
83570 COTIGNAC
Tél:09.85.06.09.21
Site : www.picotte-provence.fr/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
15/20
Service:
16/20
Qualité/prix:
15/20
Cadre:
15,5/20
Pain:
15,5/20
Café: Lavazza 2,5€
14/20
Thé:
Toilettes:
15/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chefs : Catherine Wade et Yoann Pellé
Spécialités
  • en ce moment, opéra de foie gras, farigoule, pommes vertes et chutney de betteraves
  • Encornets farcis à la sétoise, crème de homard, royale de persil
  • Selle d'agneau en croûte d'herbes, déclinaison de carottes et petits pois
  • Cannelloni ricotta et épinard, pistou
  • Cœur de ris de veau, risotto de céleri aux champignons, girolles poêlées, jus réduit
  • Et les desserts (chut)
Menus
  • Formule 25€ et menu 30€ midi semaine
  • Carte le soir
Fermetures
  • Fermé dimanche et lundi
Plus…
  • Terrasse ombragée suivant la saison
Sur place et...
A emporter
Livraison
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 4/5★ ΨΨΨ½
Adresse
8 rue Saint-Jean
83570 COTIGNAC
Tél:09.85.06.09.21
Site : www.picotte-provence.fr/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
15/20
Service:
16/20
Qualité/prix:
15/20
Cadre:
15,5/20
Pain:
15,5/20
Café: Lavazza 2,5€
14/20
Thé:
Toilettes:
15/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chefs : Catherine Wade et Yoann Pellé
Spécialités
  • en ce moment, opéra de foie gras, farigoule, pommes vertes et chutney de betteraves
  • Encornets farcis à la sétoise, crème de homard, royale de persil
  • Selle d'agneau en croûte d'herbes, déclinaison de carottes et petits pois
  • Cannelloni ricotta et épinard, pistou
  • Cœur de ris de veau, risotto de céleri aux champignons, girolles poêlées, jus réduit
  • Et les desserts (chut)
Menus
  • Formule 25€ et menu 30€ midi semaine
  • Carte le soir
Fermetures
  • Fermé dimanche et lundi
Plus…
  • Terrasse ombragée suivant la saison
Sur place et...
A emporter
Livraison

Picotte Provence restaurant Cotignac – Quand c’est ainsi, qu’on zieute à 360° le contexte tandis que symptômes et détails bien concrets vous sautent au pif, on n’a plus qu’à attendre que tout déroule, orteils décontractés dans les mocassins sous la table. Les planètes sont alignées, les plats nets vont arriver. Ça s’est joué en trois minutes, le temps de prendre la mesure du lieu tombé du nid été 2021. Très jolie salle prise d’assaut ce midi, l’automne arrive. Dommage car la terrasse secrète s’ouvre sur le panorama exonéré de building, la Cassole file juste en dessous. Bref! Ça n’a pas loupé, les cuisines m’ont bichonné le plumeau comme peu savent le faire. Menu du marché avec alternative à chaque étage, décliné en formules.

Ce midi poêlée de champignons de Paris, œuf parfait, toast. Simples champignons de Paris oui, mais alors travaillés avec bonheur, colorés par la cuisson, liés en onctuosité gourmande, c’est quelque chose. Posé dessus, un toast en légèreté rectangulaire comme une “Cracotte” en pointillisme bicolore, croustille fine. L’œuf parfait prévu ne l’est pas tellement, il a bien peu contrarié le plaisir puisque je sanctifie l’idée d’un 15,5/20, c’est vous dire si j’ai saucé le fond de l’assiette creuse. Du beurre, comme on dit: paleron cuisson basse température, carottes multicolores, jus court. Cette viande travaillée ainsi met vos condyles au chômage technique. Une tendreté absolue, elle pratiquait le yoga, le chef y met du sien pour qu’elle soit détendue. Avec, purée de potimarron, carottes en couleurs poêlées au beurre, jus court, là encore j’ai saucé. Et pas radin en quantité: finesse et copieux en duo gagnant! 15,5/20. On suppose la cuisine du soir a minima tout aussi aboutie en saveurs et en couleurs. Qui? Catherine Wade et Matthias Maboungou tiennent déjà Picotte Paris. Avec un sens peu commun de l’exigence et du partage, ils relatent avec sérieux et légèreté légendes et anecdotes de recettes: poulet Gaston Gérard, œuf à la coque, fondant Baulois ou pissaladière. Même pas trentenaire, Catherine Wade est une touche-à-tout curieuse de tout.

Un jour, elle enfile le tablier pour l’École Ferrandi et se frotte à la pratique, notamment au Pré Catelan (75). Tandis que son chef natif de Flayosc est passé chez Cyril Lignac (Le Quinzième), en Dordogne et à Reims chez de l’étoilé. Service formidable qui pétille, pleinement impliqué dans sa mission de VRP de l’image de la maison. Pas du genre à envoyer des SMS ni à cloper sur le pas de porte pendant le service. Si vous voyez. Du grand sérieux et fin cuisiné vraiment bien balancé, produits frais. Si vous préférez aller vous empaler la désillusion ailleurs, ça vous regarde. Faudra pas venir vous plaindre après. Merci qui?

CATHERINE WADE 
COUP DE COEUR

YOANN PELLÉ 
COUP DE COEUR

ROCK BASTILLE 
ACCUEIL

TERRASSE PANORAMIQUE - A L'ANNÉE - PRODUITS FRAIS