George Sand restaurant La Seyne-sur-Mer – Salle claire impec’ pour laisser flâner ses sens face à la Grande Bleue, mais entre nous, c’est ballot de venir jusqu’ici pour ne pas se taper un petit gueuleton sur la terrasse à un saut de grenouille cacochyme de la plage avec plein de mer juste devant et au loin, les Deux Frères. Mauricette en talons-aiguille pointure 47 s’était mise sur son 31 mais au bout d’un moment, elle a dégainé ses tongs à fleurs de son sac à main. Enfin bon.

Femme de tête, Marie Aiello a plus que réussi son pari avec elle-même: faire de l’endroit entièrement rénové en 2019 (ancien hôtel Lamy) un bel établissement équipé d’une restauration sérieuse, et ouvert à l’année mes petits bulots chéris. Le chaland peut même y pousser la roupille dans une des chambres confortables et élégantes au cas où il aurait un peu forcé sur le rosé. Bref! Suivant la saison, l’ardoise récite des plats soignés qui ne se prennent pas la tête entre les mains, faits pour passer un joli moment. Et n’allez pas croire qu’ils sont “faciles”: ce qui parait “facile” est parfois compliqué! Seiches à la provençale, tendre salade de poulpe sauce exotique, tartare avocat/écrevisses et vierge exotique, bavette sauce champignons, magret sauce morilles et girolles, moules de Tamaris, pavé de mérou frais rôti façon aïoli, linguines jambon/gorgonzola et des quelques salades considérables comme la “Terre et Mer” qui, quand elle est passée à côté de moi pour une autre table, m’a fait de l’ombre. Bref! Ce jour, tarifs entre 15€ et 25€. La dame au chapeau vert commande avec l’accent sophistiqué de Gina Lollobrigida devant les micros à Cannes: tartare de bœuf italien. Mozza, tomates séchées, pignons, parmesan, oignons rouges et pesto léger. On pige vite que les assiettes du chef Frédéric Cassabel, ce sont des assiettes façon “Monsieur Plus” tant elles débordent de générosité. Pas du genre cure thermale avec gigot de moustique sauce piquante ou poêlée de rotules de crevettes. Ici, on mange. Frites croustillantes, mélange de salade avec un tas de bricoles gourmandes. 14,5/20. Manger du poisson sur une plage n’est pas toujours la meilleure idée, sauf que mon loup cuit au four vaut le détour. D’autant que mes petits goujons mignons, la serveuse me propose de le dépiauter, ce que je n’ai pas refusé. Les restaurateurs proposant ce service de nos jours se comptent sur les doigts d’une nageoire. Bref! Avec, une ratatouille de rêve (la meilleure depuis bien longtemps), ainsi qu’une purée de pomme de terre montée au beurre. Le pesto sur la peau de l’oiseau est inutile à mon sens, ou alors faudrait le servir à part. Un franc régal à 15/20! Choix étendu de desserts, faut dire que l’après-midi en terrasse, c’est la ruée pour cause de salon de thé. Mon finger moka s’engloutit sans histoire, 14/20. Service en duo aussi juvénile qu’impliqué dont la fille de Marie, Cassandre Aiello. Du 1er petit déjeuner du matin au dernier mojito du soir, le posé Benjamin Mouazé est fidèle au poste d’intendant général.

Quand vous en aurez ras la montgolfière d’être déçus par la restauration balnéaire et ses tauliers cyniques qui pratiquent le tir aux pigeons, vous viendrez chez Marie Aiello. Une femme adorable et de caractère, et qui ne vous prend pas pour un gogo de touriste en goguette. Chez elle, seules les mouettes sont parfois en embuscade.

;

MARIE AIELLO  
ACCUEIL

CASSANDRE AIELLO
SERVICE

BENJAMIN MOUAZÉ  
ACCUEIL

HAKIM ARIFA 
SERVICE

FRÉDÉRIC CASSABEL  
BONNE SURPRISE

A L'ANNÉE – TERRASSE – HÔTEL*** - GROUPES – 7j/7 EN SAISON
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 3.5/5★ ΨΨ½
Adresse
164 rue Georges Lahaye Plage de Saint-Elme
83500 LA SEYNE-SUR-MER
Tél:04.94.94.87.87
Site : www.hotel-restaurant-georgesand.fr/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
14,5/20
Service:
15/20
Qualité/prix:
14,5/20
Cadre:
16/20
Pain:
14,5/20
Café:Giovanni Pietrini 2€
15/20
Thé:
Toilettes:
15/20
Vin:
Environnement:
16/20
Aux fourneaux
  • Chef : Frédéric Cassabel
Spécialités
  • carte de saison et ardoise
Menus
  • Carte et suggestions dès 17€
  • Enfant (-10a) 12€
Fermetures
  • Ouvert 7j/7 en saison et service non-stop de 11h à 22h
  • Hors-saison ouvert 7j/7 le midi et le soir dès 15 personnes
Plus…
  • Terrasse panoramique
  • Groupes 70
  • Privatisation possible, 17 chambres*** dès 90€ hors-saison
Sur place et...
A emporter
Livraison
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 3.5/5★ ΨΨ½
Adresse
164 rue Georges Lahaye Plage de Saint-Elme
83500 LA SEYNE-SUR-MER
Tél:04.94.94.87.87
Site : www.hotel-restaurant-georgesand.fr/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
14,5/20
Service:
15/20
Qualité/prix:
14,5/20
Cadre:
16/20
Pain:
14,5/20
Café:Giovanni Pietrini 2€
15/20
Thé:
Toilettes:
15/20
Vin:
Environnement:
16/20
Aux fourneaux
  • Chef : Frédéric Cassabel
Spécialités
  • carte de saison et ardoise
Menus
  • Carte et suggestions dès 17€
  • Enfant (-10a) 12€
Fermetures
  • Ouvert 7j/7 en saison et service non-stop de 11h à 22h
  • Hors-saison ouvert 7j/7 le midi et le soir dès 15 personnes
Plus…
  • Terrasse panoramique
  • Groupes 70
  • Privatisation possible, 17 chambres*** dès 90€ hors-saison
Sur place et...
A emporter
Livraison

George Sand restaurant La Seyne-sur-Mer – Salle claire impec’ pour laisser flâner ses sens face à la Grande Bleue, mais entre nous, c’est ballot de venir jusqu’ici pour ne pas se taper un petit gueuleton sur la terrasse à un saut de grenouille cacochyme de la plage avec plein de mer juste devant et au loin, les Deux Frères. Mauricette en talons-aiguille pointure 47 s’était mise sur son 31 mais au bout d’un moment, elle a dégainé ses tongs à fleurs de son sac à main. Enfin bon.

Femme de tête, Marie Aiello a plus que réussi son pari avec elle-même: faire de l’endroit entièrement rénové en 2019 (ancien hôtel Lamy) un bel établissement équipé d’une restauration sérieuse, et ouvert à l’année mes petits bulots chéris. Le chaland peut même y pousser la roupille dans une des chambres confortables et élégantes au cas où il aurait un peu forcé sur le rosé. Bref! Suivant la saison, l’ardoise récite des plats soignés qui ne se prennent pas la tête entre les mains, faits pour passer un joli moment. Et n’allez pas croire qu’ils sont “faciles”: ce qui parait “facile” est parfois compliqué! Seiches à la provençale, tendre salade de poulpe sauce exotique, tartare avocat/écrevisses et vierge exotique, bavette sauce champignons, magret sauce morilles et girolles, moules de Tamaris, pavé de mérou frais rôti façon aïoli, linguines jambon/gorgonzola et des quelques salades considérables comme la “Terre et Mer” qui, quand elle est passée à côté de moi pour une autre table, m’a fait de l’ombre. Bref! Ce jour, tarifs entre 15€ et 25€. La dame au chapeau vert commande avec l’accent sophistiqué de Gina Lollobrigida devant les micros à Cannes: tartare de bœuf italien. Mozza, tomates séchées, pignons, parmesan, oignons rouges et pesto léger. On pige vite que les assiettes du chef Frédéric Cassabel, ce sont des assiettes façon “Monsieur Plus” tant elles débordent de générosité. Pas du genre cure thermale avec gigot de moustique sauce piquante ou poêlée de rotules de crevettes. Ici, on mange. Frites croustillantes, mélange de salade avec un tas de bricoles gourmandes. 14,5/20. Manger du poisson sur une plage n’est pas toujours la meilleure idée, sauf que mon loup cuit au four vaut le détour. D’autant que mes petits goujons mignons, la serveuse me propose de le dépiauter, ce que je n’ai pas refusé. Les restaurateurs proposant ce service de nos jours se comptent sur les doigts d’une nageoire. Bref! Avec, une ratatouille de rêve (la meilleure depuis bien longtemps), ainsi qu’une purée de pomme de terre montée au beurre. Le pesto sur la peau de l’oiseau est inutile à mon sens, ou alors faudrait le servir à part. Un franc régal à 15/20! Choix étendu de desserts, faut dire que l’après-midi en terrasse, c’est la ruée pour cause de salon de thé. Mon finger moka s’engloutit sans histoire, 14/20. Service en duo aussi juvénile qu’impliqué dont la fille de Marie, Cassandre Aiello. Du 1er petit déjeuner du matin au dernier mojito du soir, le posé Benjamin Mouazé est fidèle au poste d’intendant général.

Quand vous en aurez ras la montgolfière d’être déçus par la restauration balnéaire et ses tauliers cyniques qui pratiquent le tir aux pigeons, vous viendrez chez Marie Aiello. Une femme adorable et de caractère, et qui ne vous prend pas pour un gogo de touriste en goguette. Chez elle, seules les mouettes sont parfois en embuscade.

;

MARIE AIELLO  
ACCUEIL

CASSANDRE AIELLO
SERVICE

BENJAMIN MOUAZÉ  
ACCUEIL

HAKIM ARIFA 
SERVICE

FRÉDÉRIC CASSABEL  
BONNE SURPRISE

A L'ANNÉE – TERRASSE – HÔTEL*** - GROUPES – 7j/7 EN SAISON