La Table Du Chef

4.5

LA TABLE DU CHEF restaurant à MARSEILLE - Le Bouche à OreilleLA TABLE DU CHEF restaurant Marseille – Du bagage dans le coffre malgré son âge non-avancé, Jonathan Rouzaud. Alors le voilà qui file, on ne le retient plus, pour le rattraper je vous préviens va falloir courir vite. Avec Mauricette, la fausse blonde aux grosses joues roses et un regard jaune à force d’abus en tous genres, on s’est régalés: surprises au coin de la recette et finesse des arrangements. Tout le monde vous le dira, au moins ceux qui étaient là! Le midi on sait bien que les formules entre 19€ et 27€ font carton plein. Mais le soir Balthazar? Nous étions la trentaine à nous lustrer le pois chiche ce samedi soir du côté du Redon, dans ce restaurant d’initiés où tomber par hasard n’est pas tellement possible. Menu-carte 36€, en avant la musique, ascenseur pour du très beau. Superbe terrine marbrée: « foie gras maison du sud-ouest, méli-mélo de pommes et raisons, toasts briochés ». Efficace mais dans la retenue et pourtant, il accapare le champ de vision. Si l’assiette causait, elle dirait « vas-y coco: fais-toi plaisir! »: 16/20. L’idée dans l’air du temps est un peu redondante: « tataki de thon aux sésames, fondue de tomates et aubergines ». Le formidable est le travail du légume. 15,5/20. Les plats accrochent nos yeux de blasés, recettes classiques avec un truc en plus dans l’air du temps: « lotte rôtie à la fleur de thym, légumes paysans, émulsion de crustacés »: le chef adooore les légumes! Moi aussi! Frais et variés! Dressé classieux, rondeurs gourmandes et saveurs incisives! 16/20.

LA TABLE DU CHEF restaurant à MARSEILLE - Le Bouche à Oreille Comme l’ « onglet de veau, risotto d’épeautre à la muscade et chips d’artichauts, jus aux pleurotes » de Mauricette. Tout pareil. Viande de qualité cuite au cordeau comme support idéal, couleurs de saison et saveurs d’automne aussi. Ne demandez pas ce plat en mai, il sera trop tard. Ou trop tôt. 16/20 donc! Quelle régalade! Desserts? Oui m’sieur! Pour Mauricette, la jobarde de la rhubarbe: « tarte minute à la rhubarbe ». Sablé ajusté du col boutonné jusqu’en haut, brunoise du fruit simplement blanchi déposé, délicate crème chaude versée minute, qui recouvre. 16/20 et « simple comme bonjour »… si on écoute les accrocs d’Instagram et facebook! Je n’ai jamais mangé de photos! Depuis toujours! Tout aussi formidable: « Pavlova ananas-kiwi, chantilly mascarpone vanillée ». Un beau travail, peu sucré et qui laisse radicalement la place aux fruits. 15,5/20. Une savoureuse cuisine classique dans son époque, tonique et colorée. Question: le moment serait-il aussi formidable sans la radieuse Donia Rouzaud? Cette jeune femme de caractère est un sacré phénomène. Quel entrain! Le jour où vous la verrez faire la tronche au client n’est pas encore né! Pour avoir une chance de voir sa frimousse dans les mocassins, faudrait éventuellement manger dans son resto tous les jours: le rêve.

LA TABLE DU CHEF restaurant à MARSEILLE - Le Bouche à Oreille

TERRASSE VELUM 4 SAISONS AU CALME – ACCUEIL GROUPES – PARKING GRATUIT