Restaurant La Bergerie
Golf de Servanes

4

RESTAURANT LA BERGERIE GOLF DE SERVANES restaurant à MOURIÈS - Le Bouche à OreilleLA BERGERIE GOLF DE SERVANES restaurant Mouriès – Et n’allez pas croire, parce qu’il s’agit d’un restaurant de golf, que la direction pratique le sectarisme social et du tarif qui vous carambole le crapaud. Vu le beau contexte, ça pourrait. Table ouverte à tous! On aimerait bien que tous les restaurants de golfs soient ainsi tenus: un accueil digne de ce nom malgré une (grande) terrasse remplie comme un œuf d’autruche sur le coup des 13h, et une cuisine au-dessus du lot avec des produits frais à prix doux, symbole d’une volonté sincère de la direction de se démarquer du moyen qui pollue nos existences. L’exploit est de taille dans un canton où le chaland et sa CB sont attendus au coin du bois. Formule midi 7j/7 à 19€! Ardoise partagée entre « plats bistrot » et « coin resto »: de 18€ à 28€! Mauricette qui fut gardienne de vache en Corrèze dans sa période pré-pubère, connait bien la question bovine. Elle a incidemment appris le japonais au contact d’un sushi au surimi lors d’une thalassothérapie aux algues wakamé. Alors aussitôt reçu son plat du jour à 15€ « paleron de bœuf Wagyu braisé à la plancha », elle s’est assise en lotus sur sa chaise en grommelant des louanges en l’honneur de l’empereur Naruhito. Et surtout du gardien des traditions culinaires Jean-Michel Alazard qui a dégoté ce morceau de viande de bœuf Wagyu, race de bétail japonais notamment utilisée pour la fameuse Kobé, une merveille pourtant onéreuse à l’achat.

RESTAURANT LA BERGERIE GOLF DE SERVANES restaurant à MOURIÈS - Le Bouche à Oreille Dans un plat du jour à 15€, c’est une performance. Dodu morceau de paleron à la plancha, fondant et délicatement doré, une sauce poussée à l’oignon, chou braisé émincé, écrasée de pomme de terre huile d’olive. 15/20! A lire sur l’ardoise, ça m’a sonné à l’esgourde: « thon rouge de méditerranée mi-cuit au sésame, gnocchi maison, barigoule d’artichauts ». Un régal, comme un pavé (de thon) dans la mare de la médiocrité coutumière. Un rouge puissant, comme du bœuf. Cuisson ajustée, fondant en bouche, gnocchi poêlés extra, barigoule qui enroule. 15,5/20. Le dessert du jour est une « tarte aux pommes » dans une version fine, caramel maison. Fruit presque confit, pâte feuilletée: bien! 14,5/20. Effort esthétique pâtissier notable avec « tarte sablée, mousseline, pralinée abricots et figues rôties ». Fruits frais, mais pas assez d’abricot. Mauricette adore l’abricot. Heureusement, beaucoup de figues, Mauricette adore la figue. 15/20. Double pari réussi pour Nathaly et Jean-Michel Alazard depuis 2016: faire très bon pour le golfeur exigeant comme pour le chercheur de bonne table. Pain et café sérieux, fruits et légumes du coin ramassés pas loin. Jolies pierres du 17ème siècle, intérieur chaleureux et confortable. Terrasse ombragée l’été. Calme olympien, pour ne pas dire golfique. Un néobistrot dans toute sa finesse, bien pensé et ouvert à l’année!

RESTAURANT LA BERGERIE GOLF DE SERVANES restaurant à MOURIÈS - Le Bouche à Oreille

OUVERT À TOUS! – GROUPES DE 20 A 200 PERSONNES (ET PLUS) – PARKING AISÉ – INITIATION AU GOLF – CIRCUIT-BALADE DANS LE DOMAINE