RESTAURANT LA BERGERIE GOLF DE SERVANES restaurant à MOURIÈS - Le Bouche à Oreille

La Bergerie des Alpilles restaurant Mouriès Ça me faciliterait le boulot de vous dire “ce restaurant ressemble à tel autre”. Sauf que dans cette configuration d’exception, ce profil ne se trouve pas sous le pas d’un cheval, du rare. Formidable terrasse ombragée à l’abri du boucan urbain, golf de 40 hectares cernés d’oliviers et des roches blanches des Alpilles, vieux murs de pierres voutées du XVIIème d’une bergerie devenue moulin à huile, puis un restaurant. Et un vrai mes agnelets.

Pas un restaurant de golf qui jouit de son monopole pour fourguer des niaiseries baltringues au golfeur affamé coincé ici. Par le contraire du hasard et un bouche à oreille cultivé, cette table exigeante au quotidien aimante une clientèle connaisseuse de l’extérieur, et pas qu’un peu. Ya pas meilleur baromètre sur l’état d’esprit d’une maison, la fidélité du client. En terrasse, j’ai vu des couples légitimes ou pas cherchant l’ombre plutôt que la lumière, 3 golfeurs négociateurs d’affaire profitant de la formule midi à 21,9€ qui s’enfilent un flacon du Mas de la Dame à l’apéro et poursuivant avec un Croze-Hermitage de Laurent Combier, des joueurs arrivés à 14h30 en sueur soupirant d’aise devant une “pression”, un vigneron local réputé se tapant la cloche sans retenue. Aussi, j’ai vu un couple aux petits soins pour ses clients: la discrète Nathaly et Jean-Michel Alazard, par ailleurs bien secondés. Lui en salle, faudrait le montrer dans toutes les écoles de restauration. Il connait les noms et les prénoms de nombreux de ses clients qui entrent, et son entrain élégant est un bonheur à observer. Si sa cuisine était rasoir, sa cordialité serait inutile, un putt à côté du trou.

Bref! Les fourneaux sont bien tenus et relèvent deux défis: “coin bistro” à toutes heures ou presque! Jolies salades, planches de charcuterie de qualité à partager ou pas, c’est vous qui voyez. Aussi (et surtout) une cuisine raffinée: “le coin resto”. Le chef n’est pas tombé de la dernière cueillette de picholine. Un sacré saucier doublé d’un appliqué des cuissons. La braisade de carottes et asperges fraiches, coriandre, miel d’acacia, noix de St-Jacques snackées. Entrée travaillée, carottes bâtonnées en 3 couleurs, sauce sucrée d’esprit asiatique avec une coriandre susurrée que j’attendais en 1ère ligne. 15/20. Un adage dit que “la sauce fait le poisson”. Possible. Moi je dis “les deux font la paire”. Merveilleuse sauce motivée au kirch et à l’ail des ours pour ma lotte au lard de Bigorre, pommes de terre confites, tombée d’épinards. Oui, j’ai saucé avant d’apposer un 15,5/20 de plaisir sur l’idée et son sens du produit. Impasse sur le dessert, ne m’en voulez pas. Des assiettes bichonnées totalement inhabituelles dans un golf, endroits d’où généralement je ressors le moral en berne après m’être fait cisailler la CB. Ici, fruits comme légumes et certaines viandes viennent en voisins. Le reste des produits est souvent en culture raisonnée ou bio, toujours de qualité: viande française, cochon de Bigorre, Parmesan 24 mois, foie gras IGP Sud-Ouest, charcuterie espagnole tip-top. Voilà le monde que propose le surprenant Jean-Michel Alazard, restaurateur comme on aime. C’est à prendre ou à manger.

RESTAURANT LA BERGERIE GOLF DE SERVANES restaurant à MOURIÈS - Le Bouche à Oreille

JEAN-MICHEL ALAZARD
ACCUEIL

ROBIN LEVESQUE-SIELVY
APPRENTI

- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 4/5★ ΨΨΨ½
Adresse
Domaine de Servanes (sonnette au portail)
13890 MOURIÈS
Tél:04.90.47.61.58
Site : labergeriedesalpilles.fr/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
15/20
Service:
14,5/20
Qualité/prix:
15/20
Cadre:
16,5/20
Pain:
Pain individuel 14/20
Café: Maison du Bon Café 2,5€
15,5/20
Thé:
Toilettes:
Toilettes étage 15/20.
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Jean-Pierre Collin
  • Second : John et Alain
Spécialités
  • ardoise sur un mois
Menus
  • Tous les midis plat du jour 15,90€ et formule 21,90€
  • Entrées et plats de 16€ à 29€
Fermetures
  • Ouvert de 8h à 19h30 7j/7
  • Le soir: se renseigner
Plus…
  • Groupes de 20 à 200 (et plus)
  • Privatisation possible
  • Terrasse ombragée
  • Parking privé surveillé
Sur place et...
A emporter
Livraison
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 4/5★ ΨΨΨ½
Adresse
Domaine de Servanes (sonnette au portail)
13890 MOURIÈS
Tél:04.90.47.61.58
Site : labergeriedesalpilles.fr/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
15/20
Service:
14,5/20
Qualité/prix:
15/20
Cadre:
16,5/20
Pain:
Pain individuel 14/20
Café: Maison du Bon Café 2,5€
15,5/20
Thé:
Toilettes:
Toilettes étage 15/20.
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Jean-Pierre Collin
  • Second : John et Alain
Spécialités
  • ardoise sur un mois
Menus
  • Tous les midis plat du jour 15,90€ et formule 21,90€
  • Entrées et plats de 16€ à 29€
Fermetures
  • Ouvert de 8h à 19h30 7j/7
  • Le soir: se renseigner
Plus…
  • Groupes de 20 à 200 (et plus)
  • Privatisation possible
  • Terrasse ombragée
  • Parking privé surveillé
Sur place et...
A emporter
Livraison

RESTAURANT LA BERGERIE GOLF DE SERVANES restaurant à MOURIÈS - Le Bouche à Oreille

La Bergerie des Alpilles restaurant Mouriès Ça me faciliterait le boulot de vous dire “ce restaurant ressemble à tel autre”. Sauf que dans cette configuration d’exception, ce profil ne se trouve pas sous le pas d’un cheval, du rare. Formidable terrasse ombragée à l’abri du boucan urbain, golf de 40 hectares cernés d’oliviers et des roches blanches des Alpilles, vieux murs de pierres voutées du XVIIème d’une bergerie devenue moulin à huile, puis un restaurant. Et un vrai mes agnelets.

Pas un restaurant de golf qui jouit de son monopole pour fourguer des niaiseries baltringues au golfeur affamé coincé ici. Par le contraire du hasard et un bouche à oreille cultivé, cette table exigeante au quotidien aimante une clientèle connaisseuse de l’extérieur, et pas qu’un peu. Ya pas meilleur baromètre sur l’état d’esprit d’une maison, la fidélité du client. En terrasse, j’ai vu des couples légitimes ou pas cherchant l’ombre plutôt que la lumière, 3 golfeurs négociateurs d’affaire profitant de la formule midi à 21,9€ qui s’enfilent un flacon du Mas de la Dame à l’apéro et poursuivant avec un Croze-Hermitage de Laurent Combier, des joueurs arrivés à 14h30 en sueur soupirant d’aise devant une “pression”, un vigneron local réputé se tapant la cloche sans retenue. Aussi, j’ai vu un couple aux petits soins pour ses clients: la discrète Nathaly et Jean-Michel Alazard, par ailleurs bien secondés. Lui en salle, faudrait le montrer dans toutes les écoles de restauration. Il connait les noms et les prénoms de nombreux de ses clients qui entrent, et son entrain élégant est un bonheur à observer. Si sa cuisine était rasoir, sa cordialité serait inutile, un putt à côté du trou.

Bref! Les fourneaux sont bien tenus et relèvent deux défis: “coin bistro” à toutes heures ou presque! Jolies salades, planches de charcuterie de qualité à partager ou pas, c’est vous qui voyez. Aussi (et surtout) une cuisine raffinée: “le coin resto”. Le chef n’est pas tombé de la dernière cueillette de picholine. Un sacré saucier doublé d’un appliqué des cuissons. La braisade de carottes et asperges fraiches, coriandre, miel d’acacia, noix de St-Jacques snackées. Entrée travaillée, carottes bâtonnées en 3 couleurs, sauce sucrée d’esprit asiatique avec une coriandre susurrée que j’attendais en 1ère ligne. 15/20. Un adage dit que “la sauce fait le poisson”. Possible. Moi je dis “les deux font la paire”. Merveilleuse sauce motivée au kirch et à l’ail des ours pour ma lotte au lard de Bigorre, pommes de terre confites, tombée d’épinards. Oui, j’ai saucé avant d’apposer un 15,5/20 de plaisir sur l’idée et son sens du produit. Impasse sur le dessert, ne m’en voulez pas. Des assiettes bichonnées totalement inhabituelles dans un golf, endroits d’où généralement je ressors le moral en berne après m’être fait cisailler la CB. Ici, fruits comme légumes et certaines viandes viennent en voisins. Le reste des produits est souvent en culture raisonnée ou bio, toujours de qualité: viande française, cochon de Bigorre, Parmesan 24 mois, foie gras IGP Sud-Ouest, charcuterie espagnole tip-top. Voilà le monde que propose le surprenant Jean-Michel Alazard, restaurateur comme on aime. C’est à prendre ou à manger.

RESTAURANT LA BERGERIE GOLF DE SERVANES restaurant à MOURIÈS - Le Bouche à Oreille

JEAN-MICHEL ALAZARD
ACCUEIL

ROBIN LEVESQUE-SIELVY
APPRENTI