La Petite Cave Di San Giovanni

3.5

LA PETITE CAVE DI SAN GIOVANNI restaurant à GÉMENOS - Le Bouche à OreillePour vous dire mes petits ravioli chéris, on a même vu des clients après leur repas… réserver ici pour le soir même! Jamais vu ça! On dit que l’italien parle avec les mains, mais ici c’est la cuisine qui est causante! Du relax avec les charcuteries, les fromages et les fameuses pizzas au feu de bois. Du raffiné avec l’arrivée d’un duo de cuisiniers de 22 et 24 ans recrutés par l’à peine plus vieux Fabien Stagliano, le tonique patron. A l’intérieur, la vingtaine de couverts nappés blanc au milieu des bouteilles d’huile d’olive de la famille, sachets de pâtes de qualité, charcuteries pendues au plafond, bidons et flacons de toutes sortes: Mauricette est comme un coq en pâte! Enfin « una gallina in pasta »… entrée gourmande: « tartufo e uova ». Casserole en cuivre avec œuf cocotte, velouté crémeux, pétales de truffe et parmesan. Avec nos mouillettes toutes prêtes, on s’est siroté la friandise nez à nez en gros plan réciproque. D’aussi près, on s’est fait un peu peur. Bref! 15/20 pour 16€. « Osso bucco de lotte »: coupe du poisson à l’os rôti à l’huile d’olive, risotto crémeux aux fines herbes, nappage de crème n’dju… recette de Calabre: sauce pimentée à l’huile d’olive et un peu cochonne: andouille de porc écrasée, sans morceau. Une réussite globale, asperge, petits navets, poivrons, brocoli et le fameux chou « violet de Sicile »: comment faire autrement? 24€, pas donné mais le résultat est là.15,5/20.

LA PETITE CAVE DI SAN GIOVANNI restaurant à GÉMENOS - Le Bouche à OreilleLa dame au chapeau vert se décide pour le « quasi de veau basse température, sauce morilles montée au beurre, écrasé de vieux panais, éclaté de légumes de saisons ». Dedans l’intitulé, plein de mots lui plaisent. On retrouve le festival de légumes fleuri et coloré, jeunes carottes en plus. Viande rosée à cœur, fondante. La recette n’a pas vraiment l’accent de la Botte, sinon la générosité et la lumière. Elle sauce jusqu’au bout avec la remarquable focaccia faite sur place, 15,5/20. Desserts très adroits. Aucun souvenir d’en avoir dégusté de tels dans une pizzeria… Un « millefeuille framboise dressé minute, pâtissière vanille, framboises fraiches, quenelle de crème glacée citron, combawa ». Et « tarte citron meringuée revisitée ». Dôme citron, insert Limoncello, dacquoise aux amandes, meringue italienne et quenelle de mascarpone ». 11€ chacun, le niveau justifie. Mention à la dacquoise souple dedans et croustillante dehors. Et au cœur Limoncello. Et à la fabuleuse crème de mascarpone. Bref! 15,5/20 facile. Accueil professionnel à la porte, service rigoureux comme à Strasbourg et décontracté comme à Cosenza. Simple pizza ou mets de qualité gastronomique, tel est le surprenant univers de Fabien Stagliano que je vous conseille de fréquenter hors-saison: que de monde!

LA PETITE CAVE DI SAN GIOVANNI restaurant à GÉMENOS - Le Bouche à Oreille

CUISSONS À LA CHEMINÉE – TERRASSE EN SAISON – PARKING AISÉ