L'OS ET L'ARÊTE du Bouche à Oreille n°41 Mar 2002

LA GROSSE GAFFE DU GAULTMILLAU !

Moi, guide GaultMillau, j’ai un complexe. Dur d’être le Poulidor des guides gastronomiques depuis que mes fondateurs, Messieurs Gault et Millau, ne sont plus de la fête. Mettez-vous à ma place. Alors, je cherche. Finalement, j’embauche des chercheurs. Et puis je dis à mes chercheurs, des stratèges en marketing avec des mots compliqués, comment c’est-y qu’on peut faire pour détrôner le Guide Rouge, aaargh, ne prononcer pas ce nom devant moi, ça fait mal. Ils auraient pu me dire “embauchez des cobayes, et faites un guide de qualité crédible où toutes les tables référencées seront testées chaque année, pour que les gens aient envie de l’acheter !”. Mais non, pas un mot là-dessus. Mais passons. D’habitude, le GaultMillau sort juste avant les fêtes de Noël, pas la peine de vous faire un dessin pourquoi. “Cette année, sortez votre pavé le 14 février, juste avant celui du Michelin qui lui, est commercialisé le 1er mars”. Voilà ce qu’ils m’ont dit, mes fins stratèges conseilleurs mais pas payeurs. Haha ! On va le griller sur le poteau, le Miche ! Manque de pot, le Guide Rouge décidera cette année d’annoncer 15 jours à l’avance son palmarès, soit pile-poil au moment de la sortie de not’ guide. Mon effet est raté ! C’est pas loyal ! Re-aaargh. Ça fait encore mal. J’avais qu’à embaucher les chercheurs du Michelin.

Olivier Gros