L'OS ET L'ARÊTE du Bouche à Oreille n°62 Juin 2007

Nos amis les guides avec aujourd’hui…

LE RETOUR DU ROUTARD

Pas très solidaire de la part des vieux briscards du routard Philippe Gloaguen, Pierre Josse et Benoît Lucchini de laisser Amanda Keravel se dépatouiller devant les questions embarrassantes de Stéphane Bern et son équipe lors de l’émission “le fou du roi” sur France Inter, le 13 mars 2007. L’attaché de presse du guide des derniers bobos romantiques qui croient encore lire le Guide du Routard des années 80 essaya bien de parler plus fort que tout le monde en survendant sa dernière production*. Mais elle s’est emmêlée les pinceaux à plusieurs reprises. Dont une fois, quand elle précisa que tous les restaurants cités étaient testés, mais celle-là de blague, on la connaissait déjà grâce à Carole Fouque**. Contradiction de Bern, pas fou et qui calcule rapidement. Nombre d’adresses référencées divisées par le nombre de testeurs égal: impossible! Et là, sans se démonter elle sort les ergots et augmente les décibels! Amanda Keravel se justifie maladroitement en arrangeant à sa sauce qui se moque du monde: “comme je fais plusieurs restaurants par jour, je prends une entrée dans le premier, un plat dans le second, et un dessert dans le troisième”. Comment peut-on dire de telles énormités? Sans doute par charité chrétienne ou pas, Bern n’enfonça pas le clou: elle se débrouille très bien toute seule! Bref! Le même jour je prends connaissance d’un intéressante étude “Le Chef/TNS SOFRES” parue dans le mensuel “Le Chef” de Mars 2007 qui titre “Lente érosion des guides”. L’auteur de l’article (Georges Golan) constate que le Guide Du Routard est passé devant le Gault et Millau en terme de quantité de lecteurs de guides. Question piège: combien de restaurants sont testés par le Gomillo pour qu’il arrive à être moins lu que le Routard?

Olivier Gros


* Le guide du Routard chez Hachette Tourisme.

** OS : Le “routard” me monte au nez!