L'OS ET L'ARÊTE du Bouche à Oreille n°91 Sep 2014

SITES DE CONTRIBUTIONS, GUIDES, COFFRETS-CADEAU…

LE BAL DES FAUX-CULS!

On apprend que le site “La Fourchette” spécialisé dans la ristourne sur le prix des menus et la réservation au restaurant vient de se faire racheter par le fameux Tripadvisor, décrié site de contributions où le client (ou pas) d’un établissement peut s’exprimer à loisir derrière son ordinateur pour encenser ou flinguer. Le client commun que nous appellerons “normal” qui se prend parfois pour Jean-Pierre Coffe, mais aussi le beau-frère de “Dédé le pizzaiolo” ou encore son pire ennemi, le cuisinier de “Chez Jojo” voisin de pallier dans la même rue. Site qui du coup, ressemble parfois à “règlement de compte à OK Corral” version coulis de tomates avarié et moules pas fraiches. Paradoxalement, le restaurateur bien classé par TripAdvisor au top 50 du classement de sa ville, ne cache pas une certaine fierté, ce qu’on peut comprendre: le site est “porteur”, comme on dit. Jusqu’à ce qu’un loulou l’épingle froidement pour diverses raisons télécommandées ou pas et là, c’est pas la même musique! “C’est X qui se venge!”, “je lui ai pris tous ses clients!”, “pas possible mon restaurant était fermé ce jour!” etc. Bref.

La holding Otium Capital, La Fourchette, SmartBox, Gault et Millau, Tripadvisor… je reconnais avoir des difficultés à suivre le mouvement, le mercato des affaires avec ses biznessmans en cols blancs et ses informaticiens en col-laborateurs! On se rachète entre fonds de pension côtés en bourse, on grandit, c’est moi qu’ai la plus grosse, on licencie mais c’est pour mon bien, on délocalise car ya pas le choix, on fait des bénéfices et puis on revend pour optimiser l’opération… Dans tous les cas: ça me dépasse! Le plus effarant dans l’histoire, c’est que les conflits s’accélèrent aussi! Rapports conflictuels des restaurateurs avec La Fourchette! Clients des coffrets SmartBox déçus par la prestation enjolivée des établissements pour la photo! SmartBox par ailleurs épinglée par UFC-Que Choisir! Et puis Gault et Millau dont la médiocrité rémanente fait plus que jamais se poiler les cuisiniers, continue de partir en sucette depuis son rachat en décembre 2008 par le groupe Otium Capital qui deviendra l’année suivante propriétaire de… La Fourchette! Rachetée par TripAdvisor mi-2014! Vous suivez? Quand je vous dis que ça va trop vite!

Rappelez-vous: jusqu’en 2012, les restaurateurs et les clients vantaient en chœur le site de contributions Linternaute! Depuis? Zappé par TripAdvisor! Un coup de talonnette sur le pif! Pfffuit! Linternaute qui, une paire d’années auparavant, avait gazé un autre site de contributions appelé Cityvox sans état d’âme! Cityvox: quelqu’un s’en souvient-il depuis que ce site a été racheté par Orange en 2008?

Que des restaurateurs profitent de l’opportunité éventuelle de clients supplémentaires avec ces sites de contributions, souate. Mais on peut se demander pourquoi de simples artisans-cuisiniers se tirent une balle dans la toque en collaborant commercialement avec de telles structures: elles ne leur ressemblent pas le moins du monde. Car il me semble qu’on ne travaille bien qu’avec des gens qui nous ressemblent. Et puis lorsque les responsables de ces sociétés informatiques internationales déguisées en “guides” ou “sites à visage humain” jurent que leur travail “est dans l’intérêt du client”, elles mentent. Elles agissent uniquement dans leurs propres intérêts: la boulimie du fric et la soif de monopole. Le bal des faux-culs.

Olivier Gros