L'OS ET L'ARÊTE du Bouche à Oreille n°91 Sep 2014

MANGER DANS LE PARC “LE PUY DU FOU”

UNE HISTOIRE DE DINGUE!

Situé dans le département de la Vendée, “Le Puy du Fou” est un parc de loisirs à thème basé sur l’histoire, 60 attractions sur une cinquantaine d’hectares. L’entrée ne dépasse pas les 30€, une série de spectacles originaux sur le passé de la région, entre rapaces dressés et animaux de ferme, personnages de légendes et personnalités réelles, religion chrétienne, combats scénarisés avec des vikings et des anglais… Extra! Je ne connais rien de mieux dans le genre. Beaucoup de verdure et de surcroit très propre, bien entretenu. Personnel aimable et souriant, bref: un moment qui fait bon souvenir. Tout est donc parfait… ou presque!

Car l’offre snack-restaurant est particulièrement scandaleuse! Aucun sandwich avec du pain digne de ce nom, mais des sandwich-club bas de gamme vendu 4,9€, les 25cl de Badoit 2,9€ et la canette de soda 3€. Très cher pour une qualité du genre restauration SNCF dans ses pires heures pratiquée avec les tarifs supérieurs aux stations-service d’autoroute. C’est un principe de base dans le commerce: créer son monopole. Vous comprenez m’sieur-dame: le visiteur, une fois qu’il est entré et s’il n’a pas pensé le matin à mettre un casse-croute dans son sac à dos, il est coincé! On lui fourgue ainsi la pire des bouffes au prix fort! Les nombreux snacks répartis sur le parc proposent donc les mêmes mièvreries alimentaires sous cellophane: ça, c’est pour les “économies d’échelle”! Demandez à votre neveu qui est en fac d’économie qu’il vous explique. Bref.

Devant la désolation, je gratte. Pas longtemps remarquez: j’apprends que le rayon snack-restaurant du parc a été confié à… Sodexo, l’entreprise aux 421391 employés et 18,4 milliards d’euros notamment spécialisée dans la restauration collective et aussi, l’entretien des espaces! Quelle idée imbécile! Il est quand même incroyable qu’un projet aussi abouti que le parc du Puy du Fou ait refilé la sous-traitance de la bouffe à Sodexo. Et l’entretien du parc aussi… Pourtant, le Puy du Fou est une aventure humaine organisée avec des gens d’ici, socialement et culturellement investis, des gens du cru. Des salariés, des bénévoles, des saisonniers œuvrent au quotidien pour les animations-spectacles… ne pouvait-on pas imaginer des snacks avec des sandwichs croustillants au bon pain de boulanger? Avec du jambon de Vendée? Jambons qui pourrait être proposés avec des mogettes? Des foutimassons onctueux? Trébèche pour fromage? Brioche ou gâche vendéenne pour dessert? La boucle serait culturellement bouclée et l’alimentation présentée comme une activité à part entière du parc, liée à l’histoire du département! La culture, ça n’est pas uniquement de connaitre le nom des seigneurs qui ont combattu pour la liberté de la Vendée et des religieux sacrifiés! C’est aussi appréhender les spécialités culinaires locales, les producteurs, les paysans et les artisans, boulangers et fromagers…

Olivier Gros