L'OS ET L'ARÊTE du Bouche à Oreille n°72 Déc 2009

L’ENCYCLOPÉDIE EN LIGNE WIKIPEDIA

ATTACHÉE DE PRESSE DE GUY SAVOY

Rappelons que Wikipédia n’existe que par la volonté de ses contributeurs! Tout le monde peut…disons…offrir son analyse à la collectivité! Pertinente ou pas: le modérateur sélectionne! En parcourant l’encyclopédie accessible via Internet, on constate avec amusement les célébrations de quelques chefs médiatiques dont certaines frisent l’hagiographie, comme celle presque comique de Guy Savoy. Car enfin, quel intérêt à apposer d’aussi laudatifs commentaires? “La cuisine de Guy Savoy est franche et sans artifices” ou bien “La réussite d’un plat tient selon lui à la qualité du produit, la précision de la cuisson et la finesse de l’assaisonnement”. Encore: “il voue un culte pour les bons produits, la perfection, la créativité et le plaisir des yeux”. Incroyable! Trouvez donc un cuisinier qui n’aime pas “les bons produits”! Sûr que le modérateur de Wikipédia aurait amputé un commentaire tel que “il voue un culte pour les mauvais produits, l’imperfection et le dégoût des yeux”. On ne critique pas les chefs. Même les encyclopédies “alternatives et libres” se plient à la discipline. Mais les propos remarquables, on peut aligner! Tant que tu veux! D’autant que Guy Savoy affiche une “Légion d’Honneur” décernée par Chirac! Bref! Mais poursuivons avec la rubrique “citations” du cuisinier. L’hagiographe masqué a choisi des fragments que Guy Savoy pourrait bien déposer au panthéon de la littérature gastronomique française. Comme ce succulent “soyez bons!” qui restera dans les annales de la poésie occidentale comme une fulgurance, une sorte d’Haïku dans le discours culinaire contemporain. Mais c’est en lisant: “recevoir une étoile Michelin, c’est comme décrocher un titre Olympique” qu’on supposera les louanges être le fruit du guide rouge, et non pas ceux de l’attaché(e) de presse du cuisinier. Décidément fort bien renseigné, le contributeur caché complète notre “information” au chapitre “une journée de Guy Savoy”: “9h, arrivée au restaurant…mise au point avec les chefs de cuisine…11h30 dernier briefing avec tout le personnel…12h30-16h: service du midi, passage à quelques tables…Bureau ou une heure de sport (kung fu, vélo, marche)…18h30: début du service du soir jusqu’à 22h30”. Complétons l’information en ajoutant à son agenda que le 22 octobre 2009 Guy Savoy était l’invité de Charles Bietry sur l’Equipe Tv, qu’il est chroniqueur hebdomadaire dans Télé 7 jours, qu’il trouvera le temps de faire un doublage voix pour le film “Ratatouille”, qu’il bénéficie régulièrement d’articles complaisants dans la presse nationale, qu’il écrit des livres, qu’il participe à des manifestations de promotion, et qu’avec quelques-uns de ses confrères, il milite pour inscrire la gastronomie française au patrimoine immatériel de l’Unesco. Bravo. Wikipédia ne dit pas si l’hyper-actif Guy Savoy est cloné pour satisfaire à ses exigences d’emploi du temps, tel le multi-étoilé Ducasse! Belle idée de départ que Wikipédia. Mais à l’instar des bien connus sites de contributions Linternaute ou Cityvox, l’encyclopédie en ligne se tire une balle dans le pied en polissant les angles de vues… et en poliçant l’identité des auteurs, masquée pour le lecteur.

Damien et Olivier Gros