bateaux

On m’avait parlé d’un restaurant à peu-près récent, planqué dans une rue à deux pas du strict port où s’empilent une clientèle déprimante qui alignée en rang d’oignons se crame l’épiderme en bouffant n’importe quoi à n’importe quel prix, comme hypnotisée devant le panorama des bateaux.

Lire la suite LE PASSAGE

L'ABRI-CÔTIER

Juste devant les bateaux amarrés du port qui chatouillent les doigts de pieds de la terrasse 4 saisons de la maison des Latriglia. Hein? Relisez lentement du début puis reprenez ici. La célébrité de « L’Abri-Cotier » ne s’est pas faite du jour au lendemain, elle a pris son temps, un peu à l’ancienne. C’est comme au restaurant: si à peine commandée tu as déjà l’assiette sous le nez, c’est mal parti. Bref! Dominique Latriglia est tombé très tôt dans la marmite. Une famille italienne influente question gamelle, un diplôme obtenu en 1978 à l’Ecole Hôtelière de Nice. Gènes et culture. L’envie de faire plaisir à sa table! Que ça soit avec des recettes de la Botte comme les linguines aux asperges vertes et jambon cru et autres risotto de St-Jacques et chips de jambon cru, ou avec des plats franco-français comme le turbot entier grillé sauce Champagne ou le homard entier à la plancha aux linguines et corail d’oursins… au hasard!

Lire la suite L’ABRI-CÔTIER

Un endroit connu des initiés, les autres devront être curieux sous peine de louper l’entrée. Faut dire que la signalisation est aussi flagrante que les conditions générales des assureurs. C’est vous dire s’il faut des bons yeux. Bref! De la route, on se faufile entre hangars et bateaux « à sec » pour tomber sur un terre-plein. …

Lire la suite LA VOILE VERTE