LA MARINE DES GOUDES restaurant à MARSEILLE - Le Bouche à Oreille

La Marine des Goudes restaurant Marseille – Superbe table qui a bien saisi l’air du temps, sans jamais tomber dans le piège de la mode culinaire imbécile qui fait pffuit dès qu’un gros malin en trouve une plus grosse. Marianne Tayeb et Alexandre Marqué ont le compas dans l’œil pour flairer les attentes du client à chouchouter. Ils fonctionnent à la fierté du bel ouvrage réalisé, savent donc ce qu’ils veulent… et ce qu’ils ne veulent pas! Monté sur le pont en 2018, l’alsacien Jérôme Dreyer (Bocuse, domaine de Murtoli, Le Pont de Brent en Suisse) traduit la vision exigeante du couple sous la forme d’une fort belle cuisine adaptée au lieu, le Port des Goudes, détendez vos arpions dans vos mocassins à glands ou vos talons-aiguilles et ouvrez grand vos mirettes ébahies. C’est beau hein? Ouai-ouai… ne détournez pas la conversation: vous lisez un guide de restaurants, pas Maison et Décor Méditerranée.

La mer plein fer avec friture de poissons frais, poêlée de seiche en persillade, soupe de poissons de roche, sardines justes saisies, poêlées de couteaux persillade aux zestes d’agrumes, carpaccio de poulpe condiments/yuzu et vinaigrette pour se mettre la bouche en jambes… en sirotant un Chablis ou un Cassis! Mauricette, celle qui s’habille comme la chanteuse blonde d’Abba de l’Eurovision 1974, se régale avec filet de daurade, lissé de carottes, romanesco, sauce lait de coco/citronnelle. Saveurs efficaces et délicates, elles ne tournent pas autour du pot, mâche et finesse avec le produit chouchouté joliment mis en scène. 15,5/20 qu’elle dit. Ballet clos avec pavlova aux fruits rouges, dans une version meringue croustillante, fruits frais et crème vanillée: 15/20. Ma gourmande entrée vous enrubanne le plaisir dans du papier de soie! Pain perdu de loup, bisque de homard et salade d’herbes. Un biscuit, comme une terrine tiède au contenu lisible qu’on poche dans la fine bisque. Ou comment faire d’une vieille recette de vieux cuisiniers qui ouvre son frigo le matin pour voir ce qu’il reste à manger, une idée jeune qui vous secoue la théière. 15,5/20. Tentacule de poulpe snacké, légumes croquant et bouillon satay. Quel copieux! Bravo! C’est vrai quoi? Pourquoi faire la portion microscopique quand c’est bon? Bref! Légumes émincés et poulpe dodu sur lequel vous versez le mini-caquelon de sauce Satay, à part. Asie et Occident dans l’écuelle, piment rouge et cacahuète. 15,5/20.

Si vous préférez le poisson dans ces classiques recettes, filez plutôt sur le poisson des pêcheurs du port des Goudes (zieutez la vitrine réfrigérée) ou encore, la fameuse bouillabaisse de la maison que les habitués historiques de “La Marine des Goudes” viennent déguster ici comme en pèlerinage. Formidable adresse, surtout hors-saison. Et merci de respecter les horaires de réservation, vous n’êtes pas seuls sur la terre à vouloir vous régaler au paradis.

MARIANNE TAYEB ET ROMY
ACCUEIL

ALEXANDRE MARQUÉ
ACCUEIL

JÉRÔME DREYER
COUP DE CŒUR

 SIMON DOUSSET
SECOND

ENZO BOSCO
APPRENTI

MARIAGE, BAPTÊME, SÉMINAIRES – TERRASSE SUR LE PORT – BOUILLABAISSE
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2020 4/5★ ΨΨΨ½
Adresse
16 rue Désiré Pellaprat
13008 MARSEILLE
Tél:04.91.25.28.76
Site : www.la-marine-des-goudes-restaurant-marseille.com/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
15,5/20
Service:
15/20
Qualité/prix:
15/20
Cadre:
16/20
Pain:
14,5/20
Café: Malongo 2€
15/20
Toilettes:
16/20
Environnement:
17/20
Aux fourneaux
  • Chef : Jérôme Dreyer second Simon Dousset
Spécialités
  • poisson sauvage (8€/100g) et crustacés suivant arrivage
  • 48h: bourride et bouillabaisse (45€)
Menus
  • Carte et ardoise
  • Encas dès 7€, entrées dès 13€, plats dès 19€
  • Enfant 12€
Fermetures
  • D'avril à novembre fermé jeudi
  • Hors saison: se renseigner
Plus…
  • Environnement 17/20 Groupes
  • Terrasse sur le port
Sur place et...
A emporter
Livraison