BAO : 52

Ils pensent peut-être bien-faire (?) Très souvent, trop souvent les restaurateurs en mal d’inspiration vous avalanchent l’assiette de frites ! Ah bon ? Vous aussi ça vous arrive ? S’ils étaient “inspirés”, au moins ils les feraient bonnes ! Quand on le précise en début de repas, pas de problème (si ce n’est le manque d’imagination) ! Tu prends ou tu prends pas, mais au moins t’as le choix ! Le hic, c’est quand l’intitulé précise par exemple “sauté de veau aux petits légumes”. Voire même que de la voiture vous avez reluqué “l’ardoise” et que bave aux lèvres vous avez mis 20 minutes pour trouver une place de parking ! Et qu’au bout du compte bien installé on vous apporte une assiette de “sauté de veau” bourrée au ¾ de frites et de trois malheureux petits pois ! Comme ça ! Sans prévenir ! Ce jour-là, à mon questionnement sur la présence de frites, la serveuse tombait des nues ! “ah ben fallait dire si vous vouliez pas de frites !”. Pour ça, y aurait fallu que je le susse avant mam’zelle ! En plus la dernière fois, j’avais décidé d’être au régime ! Ne riez pas ! ça regarde mon médecin et moi ! D’où la tentation des p’tits légumes ! Chez moi ça ne dure jamais longtemps, le régime ! Ben là, ça aura été encore plus court que d’habitude ! A bas la frite d’office, celle qu’on vous amène aussi naturellement que le pain et l’eau sur table !

Olivier Gros