L'OS ET L'ARÊTE du Bouche à Oreille n°94 Sep 2015

DITES CE QUE VOUS VOULEZ…

MAIS PAS TROP QUAND MÊME!

Que la photo est cruelle! Avec un peu de recul sur l’épisode “Charlie Hebdo” qui entraina le 11 janvier 2015 une importante mobilisation nationale, on constate qu’un grand nombre de personnes dont on pouvait supposer qu’elles portaient haut le drapeau de la liberté d’expression sur facebook, twitter, les vitres de leur bagnole ou de leur commerce… n’ont pas tout compris à l’enjeu de la liberté d’expression. Elle doit surtout s’appliquer pour eux-mêmes, les autres à la rigueur. Par exemple, elles ne devraient tout simplement pas s’appliquer aux commerçants. L’existence même des Tribunaux de Commerce, spécificité française bien d’chez nous, fait preuve de leur intouchabilité. On peut dézinguer un peintre, un film, un chanteur, un homme politique, un curé ou un imam mais pas un commerçant même s’il nous empoisonne. Et surtout pas Monsanto, Nestlé et tous leurs amis y compris les restaurateurs… qui collent “Je suis Charlie” sur facebook, twitter, les vitres de leur bagnole ou de leur commerce. Déjà dit? Oui, mais j’aime bien répéter.

Par opposition, soulignons l’attitude positive de quelques restaurants épinglés qui acceptent la critique même si ça fait mal, savent se remettre en question, nous incitant parfois même à revenir tester leur établissement, pour (éventuellement) recentrer notre sentiment. Attitude d’autant plus utile qu’il peut nous arriver de nous tromper dans un avis, comme un cuisinier de se louper sur une recette. Sinon que nous autres, nous payerons deux fois notre repas.

Allez, cadeau: une courte sélection des meilleurs propos de nos détracteurs venus à nos oreilles:

Le savoureux “Vous vous permettez d’émettre un avis sur mon restaurant mais je vous ai rien demandé!”. L’élégant “ça ne me dérange pas d’être critiqué, mais par un vrai guide!”. Et le fameux “je suis vraiment pour la critique, mais pas pour mon restaurant!”. Autrement dit, je suis pour la critique… mais pour les autres!

Olivier Gros