L'OS ET L'ARÊTE du Bouche à Oreille n°84 Déc 2012

VIVRE LA CRISE AVEC EMMAÜS, DIOR, SOFITEL…

LE GRATUIT “À NOUS” MÈNE L’ENQUÊTE!

Je suis tombé sur le gratuit “A NOUS” distribué un peu partout dans les Bouches-du-Rhône. Je feuillette. Reportages et publi-rédactionnels se marchent sur les pieds de manière un peu grossière mais bon, ce journal n’est pas le seul à user du genre. Page 16 et 17 du numéro daté du 22/10/12, un dossier titré “Des bons plans anti-crise”. L’exercice est fréquent dans la presse, classé juste après les “Etes-vous bien payé?”, “Le prix des loyers” et “Les Francs-Maçons”. Bref! Une dizaine de propositions de prétendus bons coups “entre magasins d’usine, déstockage, promotions et prix cassés (…) Sélections de nos meilleures adresses.” Lecture en diagonale et à la fin, “la table”. Très exactement à droite d’Emmaüs. Ça ne s’invente pas. Quelle table? Chez Dédé sur la RN7 et son menu à 9,5€? Chez Roger le Routier qui passe les matcheu deu l’hohèmeu? Flunch? Casino? Couic? Vous n’y êtes pas! Le bon plan anti-crise de Rebecca Lérie, l’auteure de cette remarquable enquête, est “Les Trois Forts” à Marseille. Le resto du Sofitel. Je cite: “savourer des plats de très haut niveau et profiter d’une table de haute volée sans trop casser sa tirelire, c’est possible!”. Elle parle du menu à 50€ du midi en semaine. Hé bé dis donc! Les temps sont durs, obligé d’aller manger dans des restos à 50€… Un sacré plan anti-crise! Je trouve qu’ils sont bien payés les rédacteurs de “A NOUS”! Pas vous?

Olivier Gros