BAO : 37

Prions au vieux clocher.

Le restaurant “au vieux clocher”, va en vouloir à l’ “Officiel des loisirs” ! Si on fait l’effort de lire la publicité de ce pauvre restaurant, on remarque une perle à classer parmi les plus belles jamais relevées ! Je cite* l’extrait de la pub : “vous voyagerez à travers la Provence grâce et aux prions frits”. Continuons : “Pour les gourmands, Philippe vous a préparé de délicieuses tartes maisons cuites elles aussi au feu de bois”. Bref, des prions frits au feu de bois ! Quel goût ça a ? Le goût de suppions ? J’vous jure, ça fout la trouille. Si “au vieux clocher” faisait de la pub pour être connu, c’est sûrement réussi ! Une faute ? une erreur ? un sabotage de la concurrence ? une blague d’un facétieux correcteur ? Y a-t-il un correcteur, d’abord ? Le “Bouche à Oreille” n’est pas non plus à l’abri d’une bourde. Mais enfin celle-ci, avouez qu’elle est fameuse… si on peut dire. Bref, “le vieux clocher” a matière à “sonner les cloches” à l’ “Officiel des loisirs” ! Et l’ “Officiel” celles de son correcteur. Mais attention ! Pas de méprise ! Si vous entendez des cloches dans le coin, c’est aussi parce que Pâques n’est pas loin !

Olivier Gros


* L’Officiel des loisirs Provence du mercredi 17 au mardi 23 janvier.