L'OS ET L'ARÊTE du Bouche à Oreille n°73 Mar 2010

BAISSE DE LA TVA: À QUI PROFITE LE CRIME?

C’est qu’à force de répétition dans les médias, perroquets soumis au pouvoir, le consommateur discipliné aura largement intégré que les restaurateurs s’en mettent plein les fouilles grâce à la récente baisse de leur taux de TVA. Ce qui est une fausse généralité et permet aux politiciens qui nous gouvernent de mettre nez à nez le consommateur de restaurant et le petit patron de restaurant. A l’instar des “fonctionnaires” que vilipende “l’usager” dès qu’une grève fomente. Dresser une même catégorie sociale l’une contre l’autre (diviser pour mieux régner) est une stratégie vieille comme Mauricette. Sauf que pendant que “le débat a lieu entre les protagonistes”, les grands groupes de la bouffe comme ACCOR totalement évadés de la polémique se frottent les boutons de manchettes! Car au même titre que les “35 heures dans la restauration” dont ils sont depuis le début les grands bénéficiaires, cette baisse de TVA leur est très profitable. Nous en reparlerons.

Olivier Gros