La Mamma restaurant La Seyne-sur-Mer – Une agréable cuisine italienne francisée qui évite la facilité, ne se la joue pas folklo de la Botte pour vous faire croire que vous bouloter en terrasse à Capri, déroule simplement le midi. Et un peu le soir aussi. Pour tout dire, passant régulièrement devant ça faisait un bon moment que je voulais m’y tremper l’appétit mais d’une chose l’autre… Figurez-vous que j’ai tergiversé si longtemps que depuis… les tauliers ont changés! J’évoque donc ici les derniers en date.

« Pas de pizzas » m’annonce le serveur, une huitaine pourtant listées. Aussi, trois suggestions du jour de 16€ à 18€ ardoisées au mur. Et 16€ pour les 4 plats de la Mamma siciliennes à la carte: cannelloni, aubergine alla parmigiana, polpette, lasagne. La carna de la Mamma de 16€ (burger) à 21€ (la milanaise). Pas d’illusion sur le poisson frais: filets de rougets au basilic (20€) et frito-misto à 18€. Et les pâtes. Elles sont 5 de 13€ à 16€. Dont pasta alle vongole, celles-ci je les loupe rarement ou alors faut qu’un autre plat me fasse une sacrée danse du ventre! Assiette noire un peu creuse, généreuse. Pâtes cuites comme j’aime, coquillages frais. Reste la sauce un peu derrière, j’aurai aimé qu’elle pousse de l’assaisonnement avec le jus des coquillages, qu’elle montre les dents pour contrebalancer le gras de l’huile au fond. Pour autant, je ne boude pas mon plaisir, surtout pour 15€, moins cher qu’ailleurs. 14,5/20. Desserts proposés à 6€ mais je conclus par un simple café, histoire de me rincer le tuyau de la sauce. Service en binôme entre serveur tonique qui aime faire copain, et la patronne au comptoir qui en sort pour filer le coup de main, et jouer son rôle de public-relachionne avec de ses clients connus ou reconnus.

Le patron est aux fourneaux, on le voit à travers le passe-plats, jeu de jambes de boxeur sur un ring. Seule ombre au tableau, le parking. On se débrouille toujours mais quand même. Et puis si le critère de choix d’un restaurant est pour vous uniquement le parking, pas la peine de nous lire. Allez à Flunch. Allez hop. Et dedans c’est joli, en plus.

- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2022 3.5/5★ ΨΨ½
Adresse
814 avenue de Bruxelles
83500 LA SEYNE-SUR-MER
Tél:
Mobile:06.18.25.49.81
Réseaux Sociaux :
Accueil:
14,5/20
Service:
14,5/20
Qualité/prix:
14,5/20
Cadre:
15/20
Pain:
individuel 15/20
Café:Giovanni Pietrini 1,6€
14,5/20
Thé:
Toilettes:
15/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Michel Amata
Spécialités
  • italo-françaises
Menus
  • Carte et suggestions
Fermetures
  • Ouvert midi en semaine, vendredi et samedi soirs
Plus…
    Sur place et...
    A emporter
    Livraison
    - Table testée par Le Bouche à Oreille - 2022 3.5/5★ ΨΨ½
    Adresse
    814 avenue de Bruxelles
    83500 LA SEYNE-SUR-MER
    Tél:
    Mobile:06.18.25.49.81
    Réseaux Sociaux :
    Accueil:
    14,5/20
    Service:
    14,5/20
    Qualité/prix:
    14,5/20
    Cadre:
    15/20
    Pain:
    individuel 15/20
    Café:Giovanni Pietrini 1,6€
    14,5/20
    Thé:
    Toilettes:
    15/20
    Vin:
    Environnement:
    Aux fourneaux
    • Chef : Michel Amata
    Spécialités
    • italo-françaises
    Menus
    • Carte et suggestions
    Fermetures
    • Ouvert midi en semaine, vendredi et samedi soirs
    Plus…
      Sur place et...
      A emporter
      Livraison

      La Mamma restaurant La Seyne-sur-Mer – Une agréable cuisine italienne francisée qui évite la facilité, ne se la joue pas folklo de la Botte pour vous faire croire que vous bouloter en terrasse à Capri, déroule simplement le midi. Et un peu le soir aussi. Pour tout dire, passant régulièrement devant ça faisait un bon moment que je voulais m’y tremper l’appétit mais d’une chose l’autre… Figurez-vous que j’ai tergiversé si longtemps que depuis… les tauliers ont changés! J’évoque donc ici les derniers en date.

      « Pas de pizzas » m’annonce le serveur, une huitaine pourtant listées. Aussi, trois suggestions du jour de 16€ à 18€ ardoisées au mur. Et 16€ pour les 4 plats de la Mamma siciliennes à la carte: cannelloni, aubergine alla parmigiana, polpette, lasagne. La carna de la Mamma de 16€ (burger) à 21€ (la milanaise). Pas d’illusion sur le poisson frais: filets de rougets au basilic (20€) et frito-misto à 18€. Et les pâtes. Elles sont 5 de 13€ à 16€. Dont pasta alle vongole, celles-ci je les loupe rarement ou alors faut qu’un autre plat me fasse une sacrée danse du ventre! Assiette noire un peu creuse, généreuse. Pâtes cuites comme j’aime, coquillages frais. Reste la sauce un peu derrière, j’aurai aimé qu’elle pousse de l’assaisonnement avec le jus des coquillages, qu’elle montre les dents pour contrebalancer le gras de l’huile au fond. Pour autant, je ne boude pas mon plaisir, surtout pour 15€, moins cher qu’ailleurs. 14,5/20. Desserts proposés à 6€ mais je conclus par un simple café, histoire de me rincer le tuyau de la sauce. Service en binôme entre serveur tonique qui aime faire copain, et la patronne au comptoir qui en sort pour filer le coup de main, et jouer son rôle de public-relachionne avec de ses clients connus ou reconnus.

      Le patron est aux fourneaux, on le voit à travers le passe-plats, jeu de jambes de boxeur sur un ring. Seule ombre au tableau, le parking. On se débrouille toujours mais quand même. Et puis si le critère de choix d’un restaurant est pour vous uniquement le parking, pas la peine de nous lire. Allez à Flunch. Allez hop. Et dedans c’est joli, en plus.