Le Salon Provençal restaurant Allauch – On ne peut s’empêcher de penser à un de ces couples qui désirent changer de vie alors, on va se prendre un p’tit resto car ma femme cuisine très bien, la preuve: on reçoit beaucoup de monde à la maison. Sauf qu’il y a une montagne, voire deux, entre la tambouille du dimanche pour 12 personnes et la restauration dite “commerciale”. Ardoise: salades de 12€ à 14€, plats de 10€ à 21€. Le côté positif du genre cuisine “comme à la maison” sincère est souvent d’éviter les produits finis de l’industrie agro-alimentaire. Par exemple ici, l’escalope milanaise est une franche escalope, un beau morceau de boucher pénalisée par une maladroite panure marron foncé qui se délite, servi avec des frites très ennuyeuses précuites depuis trop longtemps, un peu de salade verte et un quartier de citron et un autre de tomates ici comme s’ils étaient obligés, présents sous la contrainte. Mieux que la fréquente escalope de contrebande décongelée fine comme du papier et passée à la friteuse… mais insuffisant! 11/20 pour 18€ quand même. Le nougat glacé n’est pas maison, même pas mauvais mais éloigné de ce qu’on en attend. Une ardoise noire avec un parallélépipède pas glacé du tout, plutôt une mousse tiède posée sur un biscuit, aspergée de topping caramel comme si ce dessert “tout prêt” hyper-glucosé de naissance manquait de sucre. Un prout de chantilly parce que si tu ne mets pas de prout de chantilly, t’as loupé ta vie. 11/20 et 5€. La demoiselle du service est épatante, tonique et souriante. Elle tente de compenser les carences du patron qui cultive un sens de l’antipathie abouti sauf avec ses amis, ne dit pas bonjour à l’inconnu qui passe, moins aimable qu’une porte de cafétéria Flunch. J’ai attendu 50 minutes pour mon plat, ça fait long même sur une charmante terrasse ombragée d’un beau platane. Pourtant seulement 8 clients attablés, ambiance calmos. Des amis de la direction arrivés après ma pomme auront leurs assiettes avant, les mêmes se jubilassent l’asperge auprès du dab de la 8ème merveille du monde que serait son hamburger dans le probable espoir de se voir offrir le café. Séquence humour: le taulier refusera de façon un peu abrupte des clients qui n’en reviennent pas: il est 13h30. Prétexte avancé: “on a une table de 12 qui arrive à quatorze heures”. C’est vous dire l’organisation et le professionnalisme de la boutique.

- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2020 2/5★ Ψ
Adresse
1 place Benjamin Chappe
13190 ALLAUCH
Tél:04.91.68.39.92
Mobile:07.49.37.30.28
Site : le-salon-provencal-allauch.metro.rest/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
12/20
Service:
11/20
Qualité/prix:
12/20
Cadre:
11/20
Pain:
sec 8/20
Café:pas pris
Thé:
Toilettes:
sous-sol 13/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
    Spécialités
    • Spécialités: pas de chichis, pas de sympathie
    Menus
    • Salades de 12€ à 14€
    • Plats de 10€ à 21€
    Fermetures
    • Fermé lundi et mardi
    Plus…
    • Terrasse
    Sur place et...
    A emporter
    Livraison