Le 80 restaurant Brignoles – C’est le problème des doués un peu visionnaires, avec tout ce qu’ils touchent et envisagent: ça finit toujours par fonctionner avec de la sueur et quelques réajustements des voiles. Gauthier Dausse fondateur du voisin “Esprit Sushi” est passé avec aisance du kimono au bel canto sans perdre son âme de développeur. Tout est possible, tout est réalisable.

C’est énervant pour les laborieux du quotidien dont je fais partie. Même les théoriciens idolâtres de la science marketing crânant avec gravité devant des courbes sérieuses fruits de calculs savants sur des tableaux statistiques dans les réunions pour vous expliquer la vie n’arrivent pas à modéliser ce profil rare d’individus. Enfin bon. Voici donc le phénomène installé dans son restaurant italien inspiré des années 80, d’où le nom. Ne vous attendez pas à une surcharge de folklore de la Botte avec serveurs qui forcent sur l’accent d’Aldo Maccione alors même qu’ils sont parfois nés à Pignans ou à Saint-Maximin. Par contre, vous y trouverez une cuisine simple et bien foutue campée sur les basiques: croquettes de thon; conchiglioni au saumon; bruschetta; escalope de veau panée; aubergines farcies végétariennes; burger italien (mozza); gnocchi au gorgonzola… mais gaffe: ça gondole parfois dans le tambourin avec des recettes va et vient! Les classiques sont vissées à la carte mais quand le patron-pizzaiolo innove et déraille, il sort des rails! Pizza en aumônière au camembert ou pizza en forme de khatchapouri, spécialités géorgienne mais c’est un pur hasard… gourmand. Bon. Maintenant que j’ai tout dit, je fais quoi? Je pars où je mange? Je mange! Quoi? Tartare de bœuf à l’italienne avec bœuf (onglet), câpres, cornichon, persil, tomate séchée, pignons et bien sûr, du Brie de Meaux. Mais nooon voyooons! Du parmesan mes enfants! Sur la planche, un coin salade verte fraiche, pas du sachet. Et des frites fraiches épluchées ici, hé oui. Voui môssieur, voui madame. La maison rechigne sans la moindre réserve à prendre ses clients chéris pour des pigeons. C’est pas parce que la tarification est douce qu’on doit faire du n’importe quoi! Et puis dans la ville, des qui font du n’importe quoi en cuisine, y en a déjà plein. Or Gauthier Dausse n’aime pas faire comme les autres, mais vous l’aviez pigé. Bref! Le tartare: 14,5/20 et 13,90€. Alors bien sûr, de son côté Mauricette fonce sur la pizza quatre fromages. Elle est très bien cette pizza, et n’a qu’un défaut: difficile de la manger à la main tellement qu’elle est chargée en fromage! A la fin du périple, elle m’a regardé fixement avec ses gros yeux globuleux un peu vides et m’a dit: “ce soir, on ne mange pas de raclette”. Tu m’étonnes. 14,5/20 et 12,50€. Ça ne l’a pas empêché de s’enfiler par-dessus une salade de fruits frais à 5,5€: pommes, orange, citron, pêche et dernier melon de l’année. 13/20. Petite table joyeuse grâce à une équipe impliquée. Ne révolutionne pas le genre italien, mais quand vous y chatouillez le spaghetti une 1ère fois, la seconde n’est jamais très loin. Terrasse derrière au calme, formule 17€ midi et soir.

GAUTHIER DAUSSE 
ACCUEIL

CAROLANE GORAIN
CHEF DE PARTIE

QUENTIN LUDINART
BONNE SURPRISE

JULIE DEFOND 
SERVICE

- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 4/5★ ΨΨ½
Adresse
Route de Marseille (70 mètres en face de Mr Bricolage) Quartier Saint-Jean
83170 BRIGNOLES
Tél:04.98.14.38.70
Site : www.restaurantle80.com/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
17/20
Service:
15/20
Qualité/prix:
15/20
Cadre:
15/20
Pain:
14,5/20
Café: Malongo 1,5€
15/20
Thé:
Toilettes:
15/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Quentin Ludinart. Pizzaiolo: Gauthier Dausse
Spécialités
  • pizza et italiennes
Menus
  • Formule 17€ midi et soir
  • Carte
  • Pizzas de 10€ à 13€
  • Pizzas à emporter
Fermetures
  • Fermé dimanche et lundi
Plus…
  • Terrasse au calme derrière
  • Parking devant le restaurant
Sur place et...
A emporter
Livraison
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 4/5★ ΨΨ½
Adresse
Route de Marseille (70 mètres en face de Mr Bricolage) Quartier Saint-Jean
83170 BRIGNOLES
Tél:04.98.14.38.70
Site : www.restaurantle80.com/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
17/20
Service:
15/20
Qualité/prix:
15/20
Cadre:
15/20
Pain:
14,5/20
Café: Malongo 1,5€
15/20
Thé:
Toilettes:
15/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Quentin Ludinart. Pizzaiolo: Gauthier Dausse
Spécialités
  • pizza et italiennes
Menus
  • Formule 17€ midi et soir
  • Carte
  • Pizzas de 10€ à 13€
  • Pizzas à emporter
Fermetures
  • Fermé dimanche et lundi
Plus…
  • Terrasse au calme derrière
  • Parking devant le restaurant
Sur place et...
A emporter
Livraison

Le 80 restaurant Brignoles – C’est le problème des doués un peu visionnaires, avec tout ce qu’ils touchent et envisagent: ça finit toujours par fonctionner avec de la sueur et quelques réajustements des voiles. Gauthier Dausse fondateur du voisin “Esprit Sushi” est passé avec aisance du kimono au bel canto sans perdre son âme de développeur. Tout est possible, tout est réalisable.

C’est énervant pour les laborieux du quotidien dont je fais partie. Même les théoriciens idolâtres de la science marketing crânant avec gravité devant des courbes sérieuses fruits de calculs savants sur des tableaux statistiques dans les réunions pour vous expliquer la vie n’arrivent pas à modéliser ce profil rare d’individus. Enfin bon. Voici donc le phénomène installé dans son restaurant italien inspiré des années 80, d’où le nom. Ne vous attendez pas à une surcharge de folklore de la Botte avec serveurs qui forcent sur l’accent d’Aldo Maccione alors même qu’ils sont parfois nés à Pignans ou à Saint-Maximin. Par contre, vous y trouverez une cuisine simple et bien foutue campée sur les basiques: croquettes de thon; conchiglioni au saumon; bruschetta; escalope de veau panée; aubergines farcies végétariennes; burger italien (mozza); gnocchi au gorgonzola… mais gaffe: ça gondole parfois dans le tambourin avec des recettes va et vient! Les classiques sont vissées à la carte mais quand le patron-pizzaiolo innove et déraille, il sort des rails! Pizza en aumônière au camembert ou pizza en forme de khatchapouri, spécialités géorgienne mais c’est un pur hasard… gourmand. Bon. Maintenant que j’ai tout dit, je fais quoi? Je pars où je mange? Je mange! Quoi? Tartare de bœuf à l’italienne avec bœuf (onglet), câpres, cornichon, persil, tomate séchée, pignons et bien sûr, du Brie de Meaux. Mais nooon voyooons! Du parmesan mes enfants! Sur la planche, un coin salade verte fraiche, pas du sachet. Et des frites fraiches épluchées ici, hé oui. Voui môssieur, voui madame. La maison rechigne sans la moindre réserve à prendre ses clients chéris pour des pigeons. C’est pas parce que la tarification est douce qu’on doit faire du n’importe quoi! Et puis dans la ville, des qui font du n’importe quoi en cuisine, y en a déjà plein. Or Gauthier Dausse n’aime pas faire comme les autres, mais vous l’aviez pigé. Bref! Le tartare: 14,5/20 et 13,90€. Alors bien sûr, de son côté Mauricette fonce sur la pizza quatre fromages. Elle est très bien cette pizza, et n’a qu’un défaut: difficile de la manger à la main tellement qu’elle est chargée en fromage! A la fin du périple, elle m’a regardé fixement avec ses gros yeux globuleux un peu vides et m’a dit: “ce soir, on ne mange pas de raclette”. Tu m’étonnes. 14,5/20 et 12,50€. Ça ne l’a pas empêché de s’enfiler par-dessus une salade de fruits frais à 5,5€: pommes, orange, citron, pêche et dernier melon de l’année. 13/20. Petite table joyeuse grâce à une équipe impliquée. Ne révolutionne pas le genre italien, mais quand vous y chatouillez le spaghetti une 1ère fois, la seconde n’est jamais très loin. Terrasse derrière au calme, formule 17€ midi et soir.

GAUTHIER DAUSSE 
ACCUEIL

CAROLANE GORAIN
CHEF DE PARTIE

QUENTIN LUDINART
BONNE SURPRISE

JULIE DEFOND 
SERVICE