Le 24

- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2020 1.5/5★ ½
1.5

Le 24 restaurant Marseille – L’idée de proposer truffe et homard à prix raisonnable pouvait rameuter les foules en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Surtout dans ce quartier plutôt résidentiel à deux pas de Castellane, belle zone de chalandise comme cause les as du marketing. Le frontispice de l’établissement qu’on connaissait auparavant (ex « Le Détour ») annonce désormais bar-lounge. Aïe. Les codes commencent à se caramboler.

Dedans décoration réussie dans une ambiance tropicale, tables en bois brut alignées et sièges en osiers, les nombreuses plantes en plastique côtoient les quelques vraies. Je me suis assis sur la longue banquette avec des coussins, dos au mur. Inconfortable, mieux sans coussin. Et puis le serveur marmonne. Il a mis la musique trop fort et il marmonne. Il a donc répété « pas de ceviche de daurade, pas de ballottine de volaille, pas de lobster rolls ». Bravo: vaut mieux être prévenu avant, sinon on tombe toujours sur les absents. Il reste quoi? Entrées de 8,5€ à 15,50€. Plats de 17,50€ à 28,50€. Des assortiments de burratas, nems au poulet, salade César, beignets de calamars, samoussas, tataki de thon, pennes à la truffe d’été, tartare de bœuf… et homard entier à 28,50€! S’il n’a pas l’accent breton mais probablement canadien, l’effort reste louable. Du coup et malgré la décourageante odeur du burger-frites de la table voisine qui gaze la salle, j’opte pour linguines au homard: demi-homard, sauce crustacés, parmesan. L’assiette creuse arrive: à voir de loin ça sent bon. De près, ça empeste l’ail. C’est terrible. Ça couvre l’odeur de frite, c’est vous dire si ça bombarde. L’ail à outrance, ya pas mieux pour vous flinguer un fantasme. Les pâtes sont correctes. Le demi-homard est dodu, mais sa chair supposée délicate est noyée sous la fameuse mixture herbeuse chargée en ail, ail qui agit comme un défoliant. Flinguer du homard de la sorte dénote une absence de compétence en cuisine. A la limite sur des crevettes façon vietnamienne… mais du homard… Enfin bon! 11/20 et 23,50€.

Le serveur, particulièrement détaché de ses attributions depuis le début, me demande si je veux un dessert. Alors il m’amène une carte. Il revient après le temps de ma réflexion supposée: « je vous écoute ». Sauf que la carte qu’il m’avait donnée est celle des plats, à nouveau. Il sourit: « ah bah je me suis trompé, j’vous ramène la bonne ». Bref! Finalement je pars sur pain perdu au caramel. De la brioche logiquement trempée dans le lait et trop rapidement poêlée. Dedans, c’est de la colle. Collage, loupage, dommage: 9/20 pour 7,5€. Quand on va faire son pipi, le cuisinier vous salue par le passe, ce qui est aimable. En résumé et selon moi: une adresse qui se cherche, à moins qu’elle n’ait trouvé. Faut dire que dans la restauration en particulier, le mélange des genres nuit souvent au genre.