L’Argentin Grill

4

L'ARGENTIN GRILL restaurant à MARSEILLE - Le Bouche à OreilleAdresse pas née de ma dernière poêlée de morilles, posée à un jet de sot-l’y-laisse de Castellane: la Mecque du viandard, le Graal du carnassier! Désolé pour l’amateur de brocoli et de soja, on fera mieux demain… et ailleurs. Côté surface, ça n’a rien d’exagéré avec sa petite vingtaine d’attablés au rez-de-chaussée face au grilladin-patron, l’intime mezzanine double la capacité. Le soir, lumière douce et bons flacons: Argentine (Trivento, Aguaribay) Chili (Escudo Rojo) mais aussi Côtes Catalanes (Le Cirque), Côtes du Rhône (Vacqueyras et Saint-Joseph), et un obligé Coteaux d’Aix. Bref! La boutique déroule son plan idée pour les initiés du midi qui viennent en voisins ou en affaires, chemises blanches et tailleurs serrés: attention à ne pas se tâcher et prévoyez de déboutonner un bouton du pantalon. C’est que la table d’Antoine Prudent n’est pas faite pour les appétits de moineaux obsédés de la Terraillon. Avec Mauricette en virée marseillaise équipée de son sac à dos Décathlon et de ses talons-aiguilles Louboudin pointure 47, on s’est régalé de simple vraiment bien foutu, voire savant sans en avoir l’air.

L'ARGENTIN GRILL restaurant à MARSEILLE - Le Bouche à Oreille On s’échappe de l’économique formule du midi (14,90€) pour la « formule grill »! « Entrées sur table » guère minimalisme: « poivrons à l’huile grillés » (et sans peau) à 14,5/20, une « anchoïade » chaude façon bagna cauda à 14/20, « haricots rouges et blancs façon l’Argentin » originalement cuisinés avec épices (14,5/20) et une « terrine maison » comme dans un rêve adoubée conjointement: porc, foies de volaille, un doigt de Porto. Souci du précis, légèreté et finesse: rien à ajouter sinon la note de 15/20. Plats: « brochette de pluma de cochon ibérique grillée », une belle paire. Viande tendre persillée et cuisson maitrisée (rosée), pomme de terre braisée crémée… pas de la crème liquide allégée pour hypocrite du régime! 15/20. Si pour vous la cuisine est un assemblage à la pince à épiler de produits chers en quantité homéopathique avec des fleurs pour faire joli, évitez le gargantuesque « rognon de veau ». Cuit entier, plus de 300 grammes. Cuisson parfaite. Cuire entier un rognon n’est pas aisé. Les fainéants le débitent en brunoise pour une cuisson plus rapide et visible. Un métier, l’art du pique-feu en cuisine. Bravo le grilladin! Bref! Purée moulinée beurre/crème, mioum. Autre chose? 15/20. Moment parfait exonéré d’un inutile sucré de toute façon impossible à assumer. Un lieu particulier à deux pas de la fontaine Castellane, destiné aux hédonistes et autres amoureux d’une certaine vision du monde et de la vie. Au début de la rue du Rouet, le coquet brouet cultive vos bourrelets et vous rince le godet!

 

CUISSONS AU GRILL – VINS PAS COMMUNS – PARKING À 100 MÈTRES