La Tête à Toto restaurant Toulon – La déco façon école des années 60 est toujours amusante. Mais n’est pas toujours pas suffisante pour un guide de restaurants! Je suis contrarié, il m’en faut peu. C’est non seulement très moyen dans l’assiette, malgré les commentaires des guides qui adoubent la boutique, en particulier le pathétique Gault et Millau. Comment peut-on labelliser ce genre de taule? Pareil pour le Petit Futé mais lui, c’est depuis toujours qu’il vrille. Une ribambelle de plaques émaillées! Quand on connait leurs principes de travail à ces guides sérieux, je ne me pose même plus la question de savoir s’ils y ont mangé! Bref! En cette période encore estivale, l’intérieur est dédié sans partage au stockage. Terrasse obligée qui grouille de touristes et dilapideurs de tickets-resto des bureaux alentours. J’ai même vu des parangons du clergé habitués, à eux aussi les chaises d’écoliers doivent plaire. Service sympathique qui se faufile entre les tables et les chaises serrés dans de superbes déhanchés de toréadors, à titre personnel je ne passe pas. Constat mathématique: la tarification force à la consommation. 13,5€ le plat du jour, mais 16€ avec boisson et si vous ajoutez le dessert, on monte à 19,5€. Pour “plat du jour”, ils sont 14. Rien que ça. Devant le panorama voisin des salades César au poulet crouté de corn-flakes et décongelé, les frites et les tartares peu séduisants, je vise le cabillaud en croûte d’épices sur un lit de fondue de poireaux, riz thaï. C’est long à sortir, presque rassurant vu le monde. La cuisine demande du temps, oui je sais. Aussi, vous seriez surpris d’apprendre que parfois, des cuisiniers sérieux prennent le temps d’aller chez le poissonnier pour acheter du cabillaud frais: pas ici. Un piteux bout de poisson poché dans l’eau chaude: il est au cabillaud frais ce que le poulet pack mou comme un chamallow est à la volaille! Une honte pour le restaurateur et un traumatisme pour celui qui le mange et paye. Le riz non salé est toutefois de bonne facture, le poireau travaillé comme il se doit dans sa recette, le jus un poil exotique pas bête. Ça ne suffit pas à donner une bonne note… à l’école comme à l’école: “peut mieux faire”! 9/20 pour 13,5€. J’avais prématurément terminé mon plat abandonné tôt dans sa dégustation qu’on m’amène ma boisson: 50cl de Cristalline en plastoc, la moins chère des eaux commerciales. Facturée 2,5€ quand même. Dernière contrariété. Signature fréquente des tambouilleurs approximatifs qui handicapent la sincérité des vrais, on observe à l’entrée le propos ardoisé: “ici, on se coupe, on fait mijoter, on émince, on épluche…”. Ça m’a fait une remontée acide dans l’œsophage, à moins que ça ne soit le poisson calamiteux. Dommage, jolie placette.

- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2020 1/5★ 0
Adresse
4 rue Larmodieu (place Dame Sibille)
83000 TOULON
Tél:04.94.24.43.17
Réseaux Sociaux :
Accueil:
12/20
Service:
14/20
Qualité/prix:
10/20
Cadre:
15/20
Pain:
14,5/20
Café: 1,8€ pas pris
Thé:
Toilettes:
14,5/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : allez savoir!
Spécialités
  • apte au redoublement
Menus
  • Formule 16€ et 19,5€ avec boisson
  • Enfant 9,5€
Fermetures
  • Ouvert lundi au samedi le midi, jeudi, vendredi et samedi soirs
Plus…
  • Terrasse
Sur place et...
A emporter
Livraison