La Terrasse D’Olivier

4.5

LA TERRASSE D'OLIVIER restaurant à LA BASTIDONNE - Le Bouche à OreilleN’allez pas zieutez sur les réseaux sociaux. Les assiettes d’Olivier Brissy sont fort appétissantes seulement elles sont nées pour être mangées, pas pour faire un défilé de mode sur Instagram ou Facebook. Sous la trogne mes petits cochonnets roses, elles sont désarmantes de modestie, pas un mot plus haut que l’autre, modestes. Olivier Brissy soigne l’allure mais déteste l’inutile, ne tombe jamais dans l’effet facile. Lui ce qu’il aime, c’est que ça sente bon, que les jus et les sauces vous fassent grimper aux rideaux avec les assaisonnements ajustés classiques ou osés, les cuissons maniaques. La carte joue sur la saison, des fraises aux champignons. Midi et soir week-end compris, deux belles suggestions (viande ou poisson) avec un dessert, proposées entre 18€ et 30€. Ce jour qui est le mien, « noix de St-Jacques rôties au sel de céleri, polenta crémeuse beurre citronnelle » pour 25,90€. Ne pas la louper, la saison de la St-Jacques française, livrées en bourriche, c’est pas rien à préparer. Cinq dodues sans corail alignées comme les Dalton qui n’étaient pourtant que 4. Dorées dehors et nacrées dedans, polenta gourmande et contrôlée. Tuile parmesan, verdure sur le côté qui ne parasite pas. Mes petits cochonnets, ça m’a fort sérieusement ému la corde buccale puisque 16/20.

LA TERRASSE D'OLIVIER restaurant à LA BASTIDONNE - Le Bouche à Oreille On pige en lisant la carte que le chef n’est pas un pâtissier qui travaille à la pince à épiler. Comme le reste, il maitrise son sujet: le gout, toujours et encore. Dans ma formule: « Pavlova aux fruits rouges, chantilly à la graine de vanille ». Meringue souple à cœur parfaite, fruits (fraises, mûres et grosses groseilles) liés et un peu confiturés, chantilly sérieuse. 15,5/20. Grande terrasse, salle plus intime, nappage. Service impliqué épatant: écoute, conseil et pointe d’humour qui le fait sortir du lot. Il s’appelle Tyrone Thiboust et vous le reconnaitrez. Le jovial quinqua de chef m’explique sur le ton de la normalité être passé par l’école Ferrandi et excusez du peu, Alain Dutournier et Pierre Gagnaire. Et pas juste le temps d’une valse. Suivront le sud, Château de la Pioline et L’Estello cours Mirabeau sur Aix. Le voilà depuis 2018 dans un reposant village posé entre Pertuis et Mirabeau. Allez hop! On y va les yeux fermés, mais la bouche ouverte!

LA TERRASSE D'OLIVIER restaurant à LA BASTIDONNE - Le Bouche à Oreille

OUVERT À L'ANNÉE – GROUPES 80 – PARKING – RÉSERVATION CONSEILLÉE