LA TABLE DES COQUELICOTS restaurant à COTIGNAC - Le Bouche à Oreille

La Table des Coquelicots restaurant Cotignac – Continuité et régularité: credo de Marc Taine, capitaine du bateau des “coquelicots”. Faire bon à l’année en satisfaisant tous les porte-monnaie, ce qui n’est pas une mince affaire. Depuis 2011, 10 ans déjà, ce restaurateur régale le chaland avec une cuisine adaptée à l’époque et au lieu! Sans sacrifier à la qualité ni augmenter ses tarifs, il chouchoute le client entre brasserie soignée (les frites fraiches sont formidables!) et semi-gastro généreux.

Menus de 15,5€ à 39€ et un choix presque questionnant à la carte pour le suspicieux que je suis. On pourrait s’y perdre et pourtant, pas de bricolage en cuisine ni de trucage à la vas-y que j’t’embrouille ma grenouille, rien que du positif pour se garnir le buffet Henri II. Et vu la marée de clients qui tapent à la porte en terrasse les beaux jours, ça mouline dru aux fourneaux! Boudiou! Produits bruts en série illimitée et cuisinier-saucier pas piqué des hannetons! En salle, c’est pas mal non plus sauf qu’eux leur truc, c’est pas les sauces et les cuissons, mais les “bonjour”, les “merci” et les “à bientôt messieurs-dame”! Bref! En direct côte de veau aux morilles. On n’est pas dans la niaiserie de la cuisine modeuse, du classique travaillé propret, une côte épaisse avec sa sauce fond de veau légèrement crémée finement ajustée au Porto. Plusieurs morilles dodues, pas de la miette. Garniture féculent/légume: ratatouille en fine brunoise un peu trop poivronnée à mon gout et surtout, un gratin dauphinois qui donne envie de visiter Voiron et La Tour du Pin! 15/20 et 20€.

LA TABLE DES COQUELICOTS restaurant à COTIGNAC - Le Bouche à OreilleDessert fait ici, travaillé sur une base de génoise, un mignon bavarois aux fruits rouges entre mousse bien tenue et coulis. Un coup de cuillère blasé et sans conviction dans la chantilly et pourtant, surprise mes seigneurs: Chantilly maison de belle densité! Un petit “plus” rare dans les desserts en milieu touristique! 14,5/20 et 7€. La carte des boissons est rondelette et n’en profite pas pour vous taper sur le casque, y compris les eaux. Belle prestation globale avec une cuisine bien faite en toutes saisons. Vous avez le droit de préférer la salle nappée de blanc avec ses murs en pierre, mais faudra revenir hors-saison. Eté comme hiver, pour se lasser de l’adresse sous les platanes du “Cours” Gambetta, faut y mettre un peu de bonne volonté et ça ne m’est pas encore arrivé!

LA TABLE DES COQUELICOTS restaurant à COTIGNAC - Le Bouche à Oreille

MARC TAINE
ACCUEIL

 JEAN-LUC PRUD’HOMME
BONNE SURPRISE

 VALENTIN ANELARD
SECOND

TERRASSE SUR LE COURS – GROUPES 80 – OUVERT À L'ANNÉE
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 3.5/5★ ΨΨΨ
Adresse
10 cours Gambetta
83570 COTIGNAC
Tél:04.94.69.46.07
Réseaux Sociaux :
Accueil:
15/20
Service:
15/20
Qualité/prix:
14,5/20
Cadre:
16/20
Pain:
individuel 15/20
Café: Kimbo bio 2€
14,5/20
Thé:
Toilettes:
15,5/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Jean-Luc Prud'homme
Spécialités
  • carte de saison
Menus
  • Menu midi semaine 15,5€
  • Menus 30€ et 39€
  • Carte et suggestions
  • Enfant 12€
Fermetures
  • Fermeture le lundi
  • Marché le mardi
Plus…
  • Groupe 80
Sur place et...
A emporter
Livraison
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 3.5/5★ ΨΨΨ
Adresse
10 cours Gambetta
83570 COTIGNAC
Tél:04.94.69.46.07
Réseaux Sociaux :
Accueil:
15/20
Service:
15/20
Qualité/prix:
14,5/20
Cadre:
16/20
Pain:
individuel 15/20
Café: Kimbo bio 2€
14,5/20
Thé:
Toilettes:
15,5/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Jean-Luc Prud'homme
Spécialités
  • carte de saison
Menus
  • Menu midi semaine 15,5€
  • Menus 30€ et 39€
  • Carte et suggestions
  • Enfant 12€
Fermetures
  • Fermeture le lundi
  • Marché le mardi
Plus…
  • Groupe 80
Sur place et...
A emporter
Livraison

LA TABLE DES COQUELICOTS restaurant à COTIGNAC - Le Bouche à Oreille

La Table des Coquelicots restaurant Cotignac – Continuité et régularité: credo de Marc Taine, capitaine du bateau des “coquelicots”. Faire bon à l’année en satisfaisant tous les porte-monnaie, ce qui n’est pas une mince affaire. Depuis 2011, 10 ans déjà, ce restaurateur régale le chaland avec une cuisine adaptée à l’époque et au lieu! Sans sacrifier à la qualité ni augmenter ses tarifs, il chouchoute le client entre brasserie soignée (les frites fraiches sont formidables!) et semi-gastro généreux.

Menus de 15,5€ à 39€ et un choix presque questionnant à la carte pour le suspicieux que je suis. On pourrait s’y perdre et pourtant, pas de bricolage en cuisine ni de trucage à la vas-y que j’t’embrouille ma grenouille, rien que du positif pour se garnir le buffet Henri II. Et vu la marée de clients qui tapent à la porte en terrasse les beaux jours, ça mouline dru aux fourneaux! Boudiou! Produits bruts en série illimitée et cuisinier-saucier pas piqué des hannetons! En salle, c’est pas mal non plus sauf qu’eux leur truc, c’est pas les sauces et les cuissons, mais les “bonjour”, les “merci” et les “à bientôt messieurs-dame”! Bref! En direct côte de veau aux morilles. On n’est pas dans la niaiserie de la cuisine modeuse, du classique travaillé propret, une côte épaisse avec sa sauce fond de veau légèrement crémée finement ajustée au Porto. Plusieurs morilles dodues, pas de la miette. Garniture féculent/légume: ratatouille en fine brunoise un peu trop poivronnée à mon gout et surtout, un gratin dauphinois qui donne envie de visiter Voiron et La Tour du Pin! 15/20 et 20€.

LA TABLE DES COQUELICOTS restaurant à COTIGNAC - Le Bouche à OreilleDessert fait ici, travaillé sur une base de génoise, un mignon bavarois aux fruits rouges entre mousse bien tenue et coulis. Un coup de cuillère blasé et sans conviction dans la chantilly et pourtant, surprise mes seigneurs: Chantilly maison de belle densité! Un petit “plus” rare dans les desserts en milieu touristique! 14,5/20 et 7€. La carte des boissons est rondelette et n’en profite pas pour vous taper sur le casque, y compris les eaux. Belle prestation globale avec une cuisine bien faite en toutes saisons. Vous avez le droit de préférer la salle nappée de blanc avec ses murs en pierre, mais faudra revenir hors-saison. Eté comme hiver, pour se lasser de l’adresse sous les platanes du “Cours” Gambetta, faut y mettre un peu de bonne volonté et ça ne m’est pas encore arrivé!

LA TABLE DES COQUELICOTS restaurant à COTIGNAC - Le Bouche à Oreille

MARC TAINE
ACCUEIL

 JEAN-LUC PRUD’HOMME
BONNE SURPRISE

 VALENTIN ANELARD
SECOND

TERRASSE SUR LE COURS – GROUPES 80 – OUVERT À L'ANNÉE