La Fille de… restaurant Salon-de-Provence – Salon centre, “l’historique” avec ses ruelles et ses détours piétonniers charmants. Et ses petits restaurants. Et celui-ci, récent. Et dedans ça se bouscule, chaises dos à dos. Avec Mauricette, on a eu du pot qu’une table soit encore dispo tant le client est installé au chausse-pied. Vu l’AOP de la boutique, on se frottait les mains, on ne pouvait pas être déçus malgré la tarification.

La propriétaire est la fille de l’adresse phare des années 90 sur la ville: La Salle à Manger, avec fiston au service. Ou alors j’ai pas tout compris, ce qui est possible, vu qu’on se dézingue le tympan tant ya du boucan. Bref! Tarifs? Pas de carte mais une formule entrée+plat ou plat+dessert à 35€ (quand même) avec quelques idées de recettes séduisantes malgré des suppléments à 7€. Trop serré, trop bruyant: ça donne pas envie de s’y frotter! Aussi le midi, une formule à 18€ avec choix. Départ du bon pied pour la dame au chapeau vert! Elle se régale des ravioles ricotta/épinard, crème matcha/gingembre qui fonctionnent plein pot, ravioli sous-traités appliqués. 15/20. Moins abouti est mon marbré de chèvre, des feuilles en vinaigrée de betterave. Aride tranche de chèvre façon terrine, drainée de betterave rouge. 14,5/20. Si on remet en phase avec le tarif de la formule à 18€ (24€ avec le dessert), les entrées sont la belle affaire. On se prend le râteau dans le pif avec nos plats. Mauricette opte pour le retour de fisherman, pomme écrasée à la ciboulette. Le poisson pané au carré est supportable, la sauce tartare admissible. A la place de la purée prévue, on lui refile des frites. Faut pas faire ce genre de farce à la dame au chapeau vert alors qu’elle pensait se régaler la chaudière. Elle n’a plus d’objectivité dans l’analyse: “ça me gonfle” qu’elle dit. Elle se lève et sort… pour ne plus rentrer. 11/20. Moi, les mêmes frites, la même sauce tartare pour les bonnes idées du meatman, frites sauce tartare. A la place du poisson de Mauricette, on me chichite trois miséreux bouts de viande: saucisse italienne Rocco Siffredi junior, mignon de porc genre fesses de chauve-souris, rumsteck comme un filet de moustique. Ya pas 100 grammes de carne au total, au demeurant cuite en souplesse. 12/20.

J’ai payé au comptoir en slalomant entre les fauteuils trop serrés et les décibels effet cocktail, et je suis sorti enfin, bon sang, fait chaud vous trouvez pas? Dehors la dame au chapeau vert m’attendait, forcément verte de colère.

- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2020 2.5/5★ Ψ½
Adresse
24 rue du Moulin d'Isnard
13300 SALON-DE-PROVENCE
Tél:04.90.56.78.06
Réseaux Sociaux :
Accueil:
14/20.
Service:
14,5/20
Qualité/prix:
13/20
Cadre:
15/20.
Pain:
14,5/20
Café:2,5€
pas pris.
Thé:
Toilettes:
15/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
    Spécialités
    • tassement de clients et plats à l'arrache
    Menus
    • Formules 18€ midi semaine, et 35€
    • Pas de carte
    Fermetures
      Plus…
      • Terrasse
      Sur place et...
      A emporter
      Livraison
      - Table testée par Le Bouche à Oreille - 2020 2.5/5★ Ψ½
      Adresse
      24 rue du Moulin d'Isnard
      13300 SALON-DE-PROVENCE
      Tél:04.90.56.78.06
      Réseaux Sociaux :
      Accueil:
      14/20.
      Service:
      14,5/20
      Qualité/prix:
      13/20
      Cadre:
      15/20.
      Pain:
      14,5/20
      Café:2,5€
      pas pris.
      Thé:
      Toilettes:
      15/20
      Vin:
      Environnement:
      Aux fourneaux
        Spécialités
        • tassement de clients et plats à l'arrache
        Menus
        • Formules 18€ midi semaine, et 35€
        • Pas de carte
        Fermetures
          Plus…
          • Terrasse
          Sur place et...
          A emporter
          Livraison

          La Fille de… restaurant Salon-de-Provence – Salon centre, “l’historique” avec ses ruelles et ses détours piétonniers charmants. Et ses petits restaurants. Et celui-ci, récent. Et dedans ça se bouscule, chaises dos à dos. Avec Mauricette, on a eu du pot qu’une table soit encore dispo tant le client est installé au chausse-pied. Vu l’AOP de la boutique, on se frottait les mains, on ne pouvait pas être déçus malgré la tarification.

          La propriétaire est la fille de l’adresse phare des années 90 sur la ville: La Salle à Manger, avec fiston au service. Ou alors j’ai pas tout compris, ce qui est possible, vu qu’on se dézingue le tympan tant ya du boucan. Bref! Tarifs? Pas de carte mais une formule entrée+plat ou plat+dessert à 35€ (quand même) avec quelques idées de recettes séduisantes malgré des suppléments à 7€. Trop serré, trop bruyant: ça donne pas envie de s’y frotter! Aussi le midi, une formule à 18€ avec choix. Départ du bon pied pour la dame au chapeau vert! Elle se régale des ravioles ricotta/épinard, crème matcha/gingembre qui fonctionnent plein pot, ravioli sous-traités appliqués. 15/20. Moins abouti est mon marbré de chèvre, des feuilles en vinaigrée de betterave. Aride tranche de chèvre façon terrine, drainée de betterave rouge. 14,5/20. Si on remet en phase avec le tarif de la formule à 18€ (24€ avec le dessert), les entrées sont la belle affaire. On se prend le râteau dans le pif avec nos plats. Mauricette opte pour le retour de fisherman, pomme écrasée à la ciboulette. Le poisson pané au carré est supportable, la sauce tartare admissible. A la place de la purée prévue, on lui refile des frites. Faut pas faire ce genre de farce à la dame au chapeau vert alors qu’elle pensait se régaler la chaudière. Elle n’a plus d’objectivité dans l’analyse: “ça me gonfle” qu’elle dit. Elle se lève et sort… pour ne plus rentrer. 11/20. Moi, les mêmes frites, la même sauce tartare pour les bonnes idées du meatman, frites sauce tartare. A la place du poisson de Mauricette, on me chichite trois miséreux bouts de viande: saucisse italienne Rocco Siffredi junior, mignon de porc genre fesses de chauve-souris, rumsteck comme un filet de moustique. Ya pas 100 grammes de carne au total, au demeurant cuite en souplesse. 12/20.

          J’ai payé au comptoir en slalomant entre les fauteuils trop serrés et les décibels effet cocktail, et je suis sorti enfin, bon sang, fait chaud vous trouvez pas? Dehors la dame au chapeau vert m’attendait, forcément verte de colère.