Hot&Cold

- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2020 0/5★ 000
0

HOT&COLD restaurant L’Isle Sur La Sorgue – Classé numéro 1 sur les 121 restaurants de la ville par TripAdvisor au moment du test. C’est vous dire la blague. Ce site de contributions machine à pognon très suivi est quand même considérable de fumisterie.

Le restaurateur-collabo ne fait qu’user d’outils mis à sa disposition par le marché pour alpaguer le gogo moutonnier. Enfin bon. 6 entrées de 9€ à 16€, plat de 18€ à 36€: beaucoup de viandes, tataki de bœuf, entrecôte maturée, burgers, jarret de porc, ribs de porc… et des salades à 14€. La formule à 18€ est possible sous conditions multiples de « sauf »: sauf le soir, sauf le week-end, sauf jours fériés, sauf événements sur la ville. Vu le nombre de restaurants qu’on s’envoie chaque année dans le coffre à madeleines avec Mauricette, on a vite senti l’entourloupe. Un numéro 1: ça ne se loupe pas. Quand d’emblée le taulier se justifie dans une rhétorique écrite du genre « dans le cadre de notre démarche éco-responsable nous proposons exclusivement de l’eau purifiée et mise en bouteille sur place » et même « démarche clairvoyante en phase avec notre sensibilité aux questions environnementales », ça sent le roussi niveau frichti et l’argument fumeux.

Eau payante donc, pas de carafe d’eau gratuite. Le solide: formule 18€ entrée+plat ou plat+dessert. La dame au chapeau vert vise « escargots de Bourgogne au beurre persillé ». Elle ne savait pas à cet instant que c’était le meilleur moment de nos deux menus. On sait bien qu’il s’agit au mieux de conserve, comme souvent. On a vu pire. 12/20. D’ailleurs le pire: le voici avec mon « foie gras de canard aux Coteaux du Layon, fleur de sel de Noirmoutier ». De la conserve maquillée vaguement lustrée par une lame chaude pour faire croire au « fait maison ». Acre, arrière-gout de mauvais toast de traiteur de fin d’année du Comité Français des Comptables Coincés, le fameux CFCC. En plus le Michel-Ange aux fourneaux préposé à l’assemblage fait dans le cosmétique avec des feuilles de salade avec vinaigrette sur le foie gras, gribouillis de balsamique en prime. 4/20. Mauricette s’empale le désarroi dans un « pavé de saumon d’Ecosse grillé ». Du congelé Brake référence S73310 ou dans le genre servi avec des frites. Et une sorte de tatin approximative molle comme un lendemain de défaite de l’OM… du genre S76324 de chez Brake, toujours. Terriblement nul. 6/20.

Mieux pour moi avec « entrecôte de bœuf maturée » également servie avec frites tièdes et la même tartelette industrielle que Mauricette. Viande moyenne, trop ferme pour une « maturée ». Dessus, une sauce au poivre vert non prévue, j’ai rien demandé. A côté encore, une sorte de gribiche, j’ai rien demandé. A bon? C’est pour faire plaisir?.. fallait pas: 8/20 et 2€ de supplément. Les cuisines clinquantes sont partiellement ouvertes à l’œil, on dirait un laboratoire pharmaceutique tellement c’est propre. Quand les bouffeurs de franchises auront pigé qu’il faut s’inquiéter des tabliers des cuisiniers manucurés lorsqu’ils ils sont immaculés, ils commenceront à comprendre le contenu des assiettes. Allez hop, on dégage.