Le Grain De Sable

3.5

LE GRAIN DE SABLE restaurant à SAINT-CYR-SUR-MER - Le Bouche à OreilleLes mouettes n’en reviennent pas. Les marcheurs du matin et les baigneurs de l’après-midi non plus. Le nouveau « Grain de Sable », il en jette. Bois brut et lumineuses baies vitrées, comme un dedans dehors et inversement suivant d’où on regarde. Plus qu’un banal miracle d’architecture innovante à la portée de n’importe quel investisseur fortuné, le grand timonier Nazar Bardakjian et ses enfants (au sens large) nous offrent assurément une vision du monde. Celui d’une restauration sérieuse où les sens du client doivent être disposés au moment gourmand. Vu le soin visiblement apporté aux assiettes, la frontière est ténue entre l’idée de strict restaurant et celle de brasserie de haut-niveau. Le responsable de cette belle ambigüité s’appelle David Laurent, notamment passé de l’étoilé « Le Grenier à Sel » à Nancy (54) au « Castel-Lumière » au Castellet (83) ex-voisin réputé. Un cuisinier épanoui du genre carré et quadra, qui tient les cuisines du « Grain de Sable » depuis que je l’ai connu qu’il était grand comme ça dans le Vercors, pfou, t’étais pas né, à la station balnéaire, il ne s’est pas fait prier. A Mauricette, il a fait le coup de la formule du jour à 18€ avec en entrée le « duo daurade royale et cabillaud, émulsion de moules au curry ». Pour qu’elle reste le pif planté jusqu’au bout dans son assiette alors qu’une horde de surfeurs bodybuildés jouent du pectoral bronzé sur la plage, fallait pas que le chef y aille moyen de la sauce.

LE GRAIN DE SABLE restaurant à SAINT-CYR-SUR-MER - Le Bouche à Oreille Dans la bourriche, poissons frais qu’elle effeuille (la cuisson du cabillaud skreï est une merveille), un risotto maitrisé et une habile sauce, du genre qu’avec du pain après t’as plus faim. 15,5/20, rien que ça. Sa généreuse « tarte tatin » ne fait pas dans la demi-mesure, inhabituelles amandes effilées pour se démarquer. 14,5/20. De mon côté direct avec la « brochette de magret de canard, sauce aux deux olives et échalotes confites ». Sauce puissante, tenace, qui s’accroche. Confirmation d’un véritable saucier, lui-même influencé par sa propre gourmandise. Lit de légumes vifs en brunoise travaillés à l’huile d’olive, risotto au chaud dans son caquelon mignon. 15/20. Etonnant dessert, d’une rare maitrise: « dôme au chocolat noir Guayaquil, nougatine aux fruits rouges, crème glacée à la vanille ». Base génoise, mousse au chocolat qui planque la nougatine, laquage cacaoté en puissance et qui corrige le sucré: 15/20. Dire que cette cuisine est sérieuse est un peu court. Dans un tel endroit, elle est surtout une aubaine intégrale! Accueil d’Emilie Azilazian et du fiston de Nazar Alexandre Bardakjian, bien secondés par une équipe de salle entre jeunesse et expérience. Vous n’aurez plus à choisir entre un bon repas et un panorama de rêve! Mais gaffe! On s’amourache vite du lieu mes petits bigorneaux!

LE GRAIN DE SABLE restaurant à SAINT-CYR-SUR-MER - Le Bouche à Oreille

TERRASSE – OUVERT À L'ANNÉE – PIEDS DANS L'EAU – ACCUEIL GROUPES JUSQU'A 60 PERSONNES (BASSE SAISON) – PRIVATISATION POSSIBLE POUR BANQUETS, MARIAGES, SÉMINAIRES…