On retrouve les clichés négatifs des hôtels de groupe tel le personnel inodore et sans saveur, comme forcé à s’en tenir à ses strictes attributions contractuelles alors que moi client, je veux juste qu’on m’aime. Manque ce petit plus qui ferait que l’employé vautré derrière son comptoir astiqué se lève et sourit au client qui pointe son pif, au lieu de tendre le bras en disant “c’est là-bas” dans un air blasé de guichetier vissé au guichet berlinois du service accueil de la STASI en 1974, ce qui atténuerait de surcroit le côté assommant de l’architecture de hall de gare… …
 

CETTE PAGE N'EST PLUS D'ACTUALITÉ!

POUR SAVOIR SI EXISTE UNE NOUVELLE CRITIQUE DE CE RESTAURANT OU POUR TROUVER UN AUTRE RESTAURANT

https://www.le-bouche-a-oreille.com/

ABONNEZ-VOUS (OU ABONNEZ UN AMI)

EN VOUS RENDANT ICI :

https://www.le-bouche-a-oreille.com/abonnement/


REJOIGNEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L'APPLICATION ET TROUVEZ UN RESTAURANT