Gilbert et Marguerite restaurant Marseille – Du bon bistrot comme on n’en fait plus. Enfin si, puisque. Toujours un ou deux coups à l’avance. Florent Véron a tout compris, il a le sens du produit. L’affamé connaisseur veut se régaler en qualité à prix doux le midi? Fruits et légumes locaux souvent bio, comme les farine-sucre-œufs-lait, beurre Charentes-Poitou, appellation fermière ou AOC pour la protéine animale. A l’ardoise sur place ou à emporter: salades composées sorties du bosquet, charcuteries et fromages triés sur le volet, tartes, quiches et sandouiches, et même une soupe quand ça frisquette un poil. Un plat du jour, un seul, oui mes frères, pleurons ensemble. On se console illico en sirotant la gamelle. Aujourd’hui cuisse de poulet fermier rôtie aux échalotes, pomme grenaille au paprika. Sorte de majorette miniature dans nos rêves, l’excentrique Mauricette en talons-aiguille pointure 47 se boulotte le goûteux bestiau en le disséquant, picore les confites patates arrosées du jus de poulet, elle adore le jus de poulet mes petits poulets. Tonique salade verte qui n’a pas fait de frigo. 14,5/20 pour… 10,90€! C’est donné! Vissés à l’année sur l’ardoise, mes harengs marinés, pomme grenaille à 14/20. Qu’importe si les cuisines dérogent à la conventionnelle patate vapeur! Eloge de la simplicité dans nos assiettes à fleurs d’un autre temps posées sur une table de récup’ comme celle de votre grand-tante, entourés d’un décorum joyeux chiné 19ème et début du 20ème siècle, mur complet de photos d’époque, étagères hétéroclites où patientent de beaux flacons à prix d’amis servis par un personnel aimable et à l’écoute malgré l’affluence considérable. Mais je m’égare Charles. Desserts du jour en vitrine, faits ici et pas ailleurs. Deux tartelettes maitrisées, pâte fine: Mauricette se frotte à la citron équilibrée sucre/fruit: 15/20. Moi à la crémeuse praline crème-sucre, recette historique! 14,5/20 et 3,90€! Bref! La franquette est bonne et nous rappelle qu’on peut faire des étincelles avec un œuf cocotte ou un saucisson pistaché, du bon pain et du fromage d’autant que des bouteilles se déclinent au verre, comme le vauclusien domaine des Escaravailles. Ça déroule du matin dès 8h15 avec boissons chaudes et jus d’oranges, confitures maison, œufs (bio) brouillés. En trempant votre croissant ou en “faisant mâchon” comme on dit à Lyon, vous zieuterez les cuisines ouvertes qui s’activent. 11h30: le chaland commence à se bousculer au portillon jusqu’à 15h30 non stop. Superbe état d’esprit général de l’équipe qui vous prend sous son aile, le discret quadra Florent Véron en 1ère ligne. Lyonnais adopté par Marseille depuis belle lurette, il donne ici une saine vision du “bouchon” à deux pas de la Joliette. On bade. Portraits au dessus du grand miroir, ses deux grand-mères semblent fières. Gilberte et Marguerite, ce sont elles.

X

X

X

FLORENT VÉRON 
BONNE SURPRISE

MIDI SEMAINE – PRODUITS FRAIS ET BIO – FAIT MAISON – A EMPORTER
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2020 4.5/5★ ΨΨ½
Adresse
99 rue de la République
13002 MARSEILLE
Tél:04.95.09.15.20
Site : www.gilberteetmarguerite.com/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
15/20.
Service:
15/20
Qualité/prix:
15,5/20
Cadre:
16/20
Pain:
15/20.
Café:Luciani 1,8€
15/20
Thé:
Toilettes:
15/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Florent Véron
Spécialités
  • plat du jour et desserts
Menus
  • Plat du jour 10,90€
  • Ardoise
Fermetures
  • Ouvert du lundi au vendredi de 8h15 (petit déjeuner) à 16h
  • Restauration de 11h30 à 15h30
Plus…
  • Terrasse
Sur place et...
A emporter
Livraison