Esprit Sushi Brignoles

- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2020 4/5★ ΨΨ½
4

Esprit Sushi restaurant Brignoles – Constat rare dans un restaurant de sushis! Hein? J’explique: ce banal midi de semaine une quarantaine de clients s’y régalent! Tablées de trois générations! Même pas de 7 à 77 ans! Du minot de 4 ans avec son menu à 9,9€ et de l’octogénaire qui s’enfile avec délectation un plateau de 24 sushis rien que pour lui tout seul et que personne ne touche! Voilà qui signe une rondouillarde unanimité! Comment? Pourquoi? « Je vais vous le dire » comme dit l’autre. Faire un consensus générationnel avec le genre clivant de cuisine sushis n’est pas à la portée de n’importe qui.

Le temps et le sérieux ont simplement fait leur œuvre, au quotidien. Bé oué, quelques années désormais que Gauthier Dausse régale le chaland sur cet axe urbain où se tamponnent des brochettes d’enseignes commerciales diverses et variées. L’hyperactif entrepreneur (il possède également Le 80 juste en face) a pigé: faire bon, sain, hygiéniquement irréprochable! Derrière la vitre façon aquarium, les cuisinières s’affairent et donnent le meilleur avec leur tour de mains… gantées! Avec Mauricette qui adore manger avec ses doigts, sauf le petit qu’elle tient en l’air depuis qu’elle a valser avec Napoléon III, on s’est calé le tambour en goutant à un tas de recettes. De l’inconnu pour commencer avec le wraproll poulet, oignons frits et sauce curry. La dame n’avait pas chaussé ses grosses lunettes en cul de bouteille: un wrap farci, de ce qui est écrit. Pas tellement japonais mais drôle et chaud. Ça plaira à certain. 13/20. Après, plus sérieux avec le plateau mixte. Découpe régulière et réfléchie du poisson, riz parmi mes préférés, bien dosé sucre-vinaigre. Je ne le répèterais pas: nigiri saumon, thon et crevette: 3 de chaque à 15/20. Les 6 californias saumon et fromage sont gourmands, bien alignés avec les makis thon-avocat. Feuille de nori (algue) tendre, pas du caoutchouc comme souvent! La belle surprise: les giozas… généralement décevants! Six: crevettes, porc et végétariens. Les fameux raviolis japonais sont ici délicatement cuits en souplesse sans être tassés, légèrement grillés. Du rare, du soin, tagada, tsoin-tsoin. Bol de riz et salade de chou frais en prime, boisson comprise. 27 pièces et 29,90€ pour deux. Essayer le tataki d’anguille, de fines tranches du poisson frais (très) rapidement snackées au sésame, avec riz vinaigré. C’est grassouillet et vous tapisse le gosier! 14,5/20.

Les menus débutent à 11,90€ mais qu’il est compliqué de faire un choix! Pour info, il m’arrive de croiser des rugbymans pro au resto: ils adorent les sushis! C’est bon, irréprochable nutritionnellement et on peut s’en remplir le coffre à saucisses sans culpabiliser. Note à l’attention des terrassophiles: discret espace au calme, derrière. Chut.

TERRASSE AU CALME EN SAISON - A EMPORTER - LIVRAISON POSSIBLE