Carnets de Voyage restaurant Lorgues Pour bien prendre la mesure de l’endroit rare, il faut se dégager de la stricte notion de restaurant. Jacqueline Pfeiffer ouvre grandes les portes de sa maison de village… qui n’est pas seulement “un endroit où l’on mange”! On ne parcourt pas le monde pendant 30 ans (Etats-Unis, Guyane, 4 ou 5 pays en Amérique du Sud, Sénégal et Inde) sans en ramener une vision de partage et d’ouverture. Voici donc mes petits lapins en ces lieux depuis l’été 2021 un véritable restaurant où l’on mange mieux que bien. Doublé d’un lieu de vie avec espace(s) commun(s) et terrasse-jardin, adapté au coworking. Hein? Renseignez-vous. Cerise sur le gâteau, le lieu est dédié aux expositions périodiques d’artistes.

Vous comprenez maintenant qu’il me fallait aligner des explications sur ce lieu, et pardon si c’est plus long qu’une photo Instagram ou Facebook! Côté repas, le chef (formé en pâtisserie) est mieux que secondé par Jacqueline Pfeiffer, elle-même fille de chef réputé. Ça donne des assiettes aguichantes, joyeuses et saines avec une belle qualité de produit, faites pour faire plaisir. Sa carte des propositions change chaque semaine, en flux tendu, le marché pour les fruits et légumes, le boucher et le poissonnier pour le quotidien. Aucune entrée! Trois ou quatre plats pour entrer directos dans le vif du sujet, dont un végétarien-lien. Pas comme mon “travers de porc sauce barbecue maison”. Viande qui a pris le temps de confire en cuisine, pas du sachet précuit réchauffé au micro-onde, j’ai déjà vécu la facétie. Garniture, riz sauvage complet, noir au gout de noisette. Le miracle vient de la sauce barbecue qu’en principe, je n’aime pas. Probablement un traumatisme de flacon industriel tout prêt en plastoc. Recette maison de Jacqueline Pfeiffer: cette préparation douée vous bichonne le nougat quelque chose de fortiche. J’ai dégainé mon 15/20 pour l’idée à 15€. Le plat le plus cher de la carte du moment. Feuilleté d’abricot et crème d’amandes? Trio de mousse au chocolat? Perduuu! “Duo de pêches et granité de verveine”. Impec’ pour se rincer le panier. Un verre à ouiski avec deux types de pêches, dont une pas assez mûre pour l’exercice. 14,5/20 quand même et 5,5€. Une cuisine vivante teintée d’exotisme “fusion”. Le café italien est remarquable (la Rolls des machines à café) et puisqu’on est dans le liquide, la courte carte des vins est maligne: flacons locaux/nationaux et Italie, Nouvelle-Zélande et Argentine. Conforme à l’endroit. On peut lire, rire, échanger, papoter avec la tablée voisine, boire un café le matin ou siroter un thé de qualité ou un smoothie joli tout en picorant un feuilleté sucré l’après-midi, on peut travailler avec son PC dans une salle au calme dédiée.

Et on peut même y dormir puisque 3 jolies chambres aux tarifs encore plus doux que leurs matelas vous attendent draps grand ouverts! De quoi se faire des souvenirs dans un lieu pas commun rempli de saine humanité, et équipé d’une cuisine sans traficotage qui vous regarde droit dans les yeux, nette. Voilà qui fait vraiment du bien dans notre monde un peu trouble. On fonce.

THIERRY LE GOFF 
ACCUEIL

JACQUELINE PFEIFFER 
ACCUEIL

SAMUEL RAY
BONNE SURPRISE

FAIT MAISON - COWORKING - CHAMBRES - OUVERT A L'ANNÉE
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 5/5★ ΨΨ½
Adresse
12 avenue Allongue
83510 LORGUES
Tél:
Mobile:07.88.88.89.60
Site : www.carnetsdevoyage-lorgues.fr/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
16/20.
Service:
14,5/20
Qualité/prix:
16/20
Cadre:
16/20
Pain:
14/20
Café:Da Zavola 1,7€
16,5/20.
Thé:
Toilettes:
15,5/20.
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Samuel Ray
Spécialités
  • fait maison et produits frais
Menus
  • Ardoise à la semaine
Fermetures
  • Fermeture se renseigner
Plus…
  • Petit déjeuner le matin et salon de thé l'après-midi
  • Privatisation possible: séminaires, réunions de travail, espace coworking (se renseigner)
  • Chambres
Sur place et...
A emporter
Livraison
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 5/5★ ΨΨ½
Adresse
12 avenue Allongue
83510 LORGUES
Tél:
Mobile:07.88.88.89.60
Site : www.carnetsdevoyage-lorgues.fr/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
16/20.
Service:
14,5/20
Qualité/prix:
16/20
Cadre:
16/20
Pain:
14/20
Café:Da Zavola 1,7€
16,5/20.
Thé:
Toilettes:
15,5/20.
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Samuel Ray
Spécialités
  • fait maison et produits frais
Menus
  • Ardoise à la semaine
Fermetures
  • Fermeture se renseigner
Plus…
  • Petit déjeuner le matin et salon de thé l'après-midi
  • Privatisation possible: séminaires, réunions de travail, espace coworking (se renseigner)
  • Chambres
Sur place et...
A emporter
Livraison

Carnets de Voyage restaurant Lorgues Pour bien prendre la mesure de l’endroit rare, il faut se dégager de la stricte notion de restaurant. Jacqueline Pfeiffer ouvre grandes les portes de sa maison de village… qui n’est pas seulement “un endroit où l’on mange”! On ne parcourt pas le monde pendant 30 ans (Etats-Unis, Guyane, 4 ou 5 pays en Amérique du Sud, Sénégal et Inde) sans en ramener une vision de partage et d’ouverture. Voici donc mes petits lapins en ces lieux depuis l’été 2021 un véritable restaurant où l’on mange mieux que bien. Doublé d’un lieu de vie avec espace(s) commun(s) et terrasse-jardin, adapté au coworking. Hein? Renseignez-vous. Cerise sur le gâteau, le lieu est dédié aux expositions périodiques d’artistes.

Vous comprenez maintenant qu’il me fallait aligner des explications sur ce lieu, et pardon si c’est plus long qu’une photo Instagram ou Facebook! Côté repas, le chef (formé en pâtisserie) est mieux que secondé par Jacqueline Pfeiffer, elle-même fille de chef réputé. Ça donne des assiettes aguichantes, joyeuses et saines avec une belle qualité de produit, faites pour faire plaisir. Sa carte des propositions change chaque semaine, en flux tendu, le marché pour les fruits et légumes, le boucher et le poissonnier pour le quotidien. Aucune entrée! Trois ou quatre plats pour entrer directos dans le vif du sujet, dont un végétarien-lien. Pas comme mon “travers de porc sauce barbecue maison”. Viande qui a pris le temps de confire en cuisine, pas du sachet précuit réchauffé au micro-onde, j’ai déjà vécu la facétie. Garniture, riz sauvage complet, noir au gout de noisette. Le miracle vient de la sauce barbecue qu’en principe, je n’aime pas. Probablement un traumatisme de flacon industriel tout prêt en plastoc. Recette maison de Jacqueline Pfeiffer: cette préparation douée vous bichonne le nougat quelque chose de fortiche. J’ai dégainé mon 15/20 pour l’idée à 15€. Le plat le plus cher de la carte du moment. Feuilleté d’abricot et crème d’amandes? Trio de mousse au chocolat? Perduuu! “Duo de pêches et granité de verveine”. Impec’ pour se rincer le panier. Un verre à ouiski avec deux types de pêches, dont une pas assez mûre pour l’exercice. 14,5/20 quand même et 5,5€. Une cuisine vivante teintée d’exotisme “fusion”. Le café italien est remarquable (la Rolls des machines à café) et puisqu’on est dans le liquide, la courte carte des vins est maligne: flacons locaux/nationaux et Italie, Nouvelle-Zélande et Argentine. Conforme à l’endroit. On peut lire, rire, échanger, papoter avec la tablée voisine, boire un café le matin ou siroter un thé de qualité ou un smoothie joli tout en picorant un feuilleté sucré l’après-midi, on peut travailler avec son PC dans une salle au calme dédiée.

Et on peut même y dormir puisque 3 jolies chambres aux tarifs encore plus doux que leurs matelas vous attendent draps grand ouverts! De quoi se faire des souvenirs dans un lieu pas commun rempli de saine humanité, et équipé d’une cuisine sans traficotage qui vous regarde droit dans les yeux, nette. Voilà qui fait vraiment du bien dans notre monde un peu trouble. On fonce.

THIERRY LE GOFF 
ACCUEIL

JACQUELINE PFEIFFER 
ACCUEIL

SAMUEL RAY
BONNE SURPRISE

FAIT MAISON - COWORKING - CHAMBRES - OUVERT A L'ANNÉE