Bertoni Restaurant restaurant à Marseille – L’équipe tape dans le mille avec sa table à la simplicité exemplaire, ce qui pourrait bien expliquer le peu de chaises libres ce midi de semaine, patio planqué compris. Le patio? Je ne vous en ai jamais parlé? Allons-allons… un peu de sérieux. Accueil plein sourire de Sonia Acerra et en bout de salle en pleine action, Sébastien Bertoni en cuisine qui sourit (aussi) à travers le passe. Pourquoi? Difficile d’être au four et au tambourin: en l’absence du cuisinier-musicien Fred Franchitti pour cause de concerts épisodiques de sa formation Aston Villa (farfouillez les rézosocios), la maison s’adapte.

On le savait déjà, les compétences du sieur Bertoni ne bivouaque pas en exclusivité au rayon « sélection de bons flacons à prix mignon ». Comme souvent ceux qui aiment manger, ce garçon a le sens de la cuisine et du bien fait qui ne se torture pas le chinois avec des épices à la noix et des mélanges idiots. De surcroit, en bon montagnard qui s’équipe contre le froid, il méprise les portions lilliputiennes. Je sais pas vous, mais moi ça me va bien. Que j’explique! Le midi, méthode rodée avec le menu complet à 18€ et sa formule à 16€. Secondés par des suggestions comme la côte de veau forestière (22€), tête de veau ravigote (16,5€), magret de canard du Sud-Ouest (17,5€), poulpe snacké (15€)…

Mes petits canetons jolis, j’entame le menu à 18€ par os à moelle proposé en alternative avec le velouté de potimarron. Ce genre de canaillerie ne doit pas chichiter, entrer dans le lard direct. J’ai essoré la goûtue gouttière gratinée avec le pain! 14,5/20. Brillante idée que le plat du jour, moules en pot-au-feu. D’autant que j’ai eu en vedette américaine le complémentaire os à moelle de la recette! Bref! Sur le principe des moules-frites. Mollusques bien en chair, arrosés d’une belle sauce finement liée avec légumes taillés en paysanne, comme une grosse brunoise. Vraiment bien, d’autant que les frites fraiches cuites à la graisse de bœuf croustillent. J’ai sorti mon 15/20, ce qui pour des moules-frites est comme une médaille olympique. Sonia Acerra confirme son envie de faire les bons desserts avec une tarte aux noix au gout de noix et pas de sucre. Autrement, autant manger une tarte au sucre non? 14/20. Plus fréquemment le soir, le four à bois pète le feu en dorant le poil des dorades fraiches et les écailles des côtes de bœuf maturées (ou pas). Dans la besace du couple Bertoni, en direct des Hautes-Alpes (chez eux): charcuteries et fromages. Adresse lèche-doigts planquée derrière la Préfecture, bistrot qui rameute le quartier et plus si affinités. Comme vous, peut-être. Mais si vous préférez les taules qui se la pètent pour vous faire voir, faudra changer de trottoir et de boulevard. On bade.

 SÉBASTIEN BERTONI
BONNE SURPRISE

 FRED FRANCHITTI
BONNE SURPRISE

SONIA ACERRA
SERVICE

CUISINE AU FEU DE BOIS - PATIO - ESPRIT ET PRODUITS FRAIS
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 4/5★ ΨΨ½
Adresse
38 rue Sylvabelle
13006 MARSEILLE
Tél:04.91.57.14.10
Site : bertoni.eatbu.com/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
15/20
Service:
15/20
Qualité/prix:
15/20
Cadre:
15.5/20
Pain:
15,5/20
Café:Luciani 2€
15/20
Thé:
Toilettes:
15/20 (sous-sol)
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Sébastien Bertoni et Fred Franchitti.
  • Pâtissière : Sonia Acerra
Spécialités
  • cuisine du marché au feu de bois
Menus
  • Formule 16€ le midi et menu 18€
  • Suggestions
  • Ardoise le soir
Fermetures
  • Fermeture: se renseigner
Plus…
  • Patio ombragé
  • Groupe 28, et 50 en formule dinatoire
Sur place et...
A emporter
Livraison
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 4/5★ ΨΨ½
Adresse
38 rue Sylvabelle
13006 MARSEILLE
Tél:04.91.57.14.10
Site : bertoni.eatbu.com/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
15/20
Service:
15/20
Qualité/prix:
15/20
Cadre:
15.5/20
Pain:
15,5/20
Café:Luciani 2€
15/20
Thé:
Toilettes:
15/20 (sous-sol)
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Sébastien Bertoni et Fred Franchitti.
  • Pâtissière : Sonia Acerra
Spécialités
  • cuisine du marché au feu de bois
Menus
  • Formule 16€ le midi et menu 18€
  • Suggestions
  • Ardoise le soir
Fermetures
  • Fermeture: se renseigner
Plus…
  • Patio ombragé
  • Groupe 28, et 50 en formule dinatoire
Sur place et...
A emporter
Livraison

Bertoni Restaurant restaurant à Marseille – L’équipe tape dans le mille avec sa table à la simplicité exemplaire, ce qui pourrait bien expliquer le peu de chaises libres ce midi de semaine, patio planqué compris. Le patio? Je ne vous en ai jamais parlé? Allons-allons… un peu de sérieux. Accueil plein sourire de Sonia Acerra et en bout de salle en pleine action, Sébastien Bertoni en cuisine qui sourit (aussi) à travers le passe. Pourquoi? Difficile d’être au four et au tambourin: en l’absence du cuisinier-musicien Fred Franchitti pour cause de concerts épisodiques de sa formation Aston Villa (farfouillez les rézosocios), la maison s’adapte.

On le savait déjà, les compétences du sieur Bertoni ne bivouaque pas en exclusivité au rayon « sélection de bons flacons à prix mignon ». Comme souvent ceux qui aiment manger, ce garçon a le sens de la cuisine et du bien fait qui ne se torture pas le chinois avec des épices à la noix et des mélanges idiots. De surcroit, en bon montagnard qui s’équipe contre le froid, il méprise les portions lilliputiennes. Je sais pas vous, mais moi ça me va bien. Que j’explique! Le midi, méthode rodée avec le menu complet à 18€ et sa formule à 16€. Secondés par des suggestions comme la côte de veau forestière (22€), tête de veau ravigote (16,5€), magret de canard du Sud-Ouest (17,5€), poulpe snacké (15€)…

Mes petits canetons jolis, j’entame le menu à 18€ par os à moelle proposé en alternative avec le velouté de potimarron. Ce genre de canaillerie ne doit pas chichiter, entrer dans le lard direct. J’ai essoré la goûtue gouttière gratinée avec le pain! 14,5/20. Brillante idée que le plat du jour, moules en pot-au-feu. D’autant que j’ai eu en vedette américaine le complémentaire os à moelle de la recette! Bref! Sur le principe des moules-frites. Mollusques bien en chair, arrosés d’une belle sauce finement liée avec légumes taillés en paysanne, comme une grosse brunoise. Vraiment bien, d’autant que les frites fraiches cuites à la graisse de bœuf croustillent. J’ai sorti mon 15/20, ce qui pour des moules-frites est comme une médaille olympique. Sonia Acerra confirme son envie de faire les bons desserts avec une tarte aux noix au gout de noix et pas de sucre. Autrement, autant manger une tarte au sucre non? 14/20. Plus fréquemment le soir, le four à bois pète le feu en dorant le poil des dorades fraiches et les écailles des côtes de bœuf maturées (ou pas). Dans la besace du couple Bertoni, en direct des Hautes-Alpes (chez eux): charcuteries et fromages. Adresse lèche-doigts planquée derrière la Préfecture, bistrot qui rameute le quartier et plus si affinités. Comme vous, peut-être. Mais si vous préférez les taules qui se la pètent pour vous faire voir, faudra changer de trottoir et de boulevard. On bade.

 SÉBASTIEN BERTONI
BONNE SURPRISE

 FRED FRANCHITTI
BONNE SURPRISE

SONIA ACERRA
SERVICE

CUISINE AU FEU DE BOIS - PATIO - ESPRIT ET PRODUITS FRAIS