Angelina restaurant Cassis – Pas de devanture racoleuse et même moins, chut. Autant vous prévenir, quand on mange chez Jean Marchal et Vannina Pugi, c’est pas pour se montrer avec des tongs Louboutin ou un tee-shirt Armani. Car à l’intérieur, seules vous reluquent de leur hauteur les mouettes: vise-moi la tonsure du monsieur et le décolleté de madame: la belle salle est inondée de lumière grâce à une verrière dont on n’imagine pas l’existence de l’extérieur. Ça en jette aux mirettes!

Avec la pourtant blasée Mauricette, une fois encore on s’est fait embarquer par ce cuisinier atypique comme des tortillas en promo dans une favela de Rio. Pas souvent qu’on se prive du redoutable menu-carte à 37€ aux intitulés bougeant: avec la formule du midi en semaine à 19€ il confère un sacré rapport-qualité prix à Angelina. A la carte, la direction n’en profite pas pour vous assaisonner le livret A. Des entrées à partager ou pas: œufs façon coque aux morilles ou à la poutargue, vitello tonato, bocal de foie gras chutney de figues… et des plats aussi. Plats: paleron de veau confit 48h polenta aux morilles. Filet de bœuf poêlé, jus échalote et vin rouge. Risotto au homard. Epaule d’agneau confite. Côte de bœuf Angus. Et même poisson rôti en croute de sel et bouillabaisse sur réservation, si vous voulez bien. Il s’est frotté à de belles maisons nationales, le local Jean Marchal: La Fuste (04), Pétrossian, Alain Dutournier et le traiteur Potel et Chabot (75)… Un as des réductions à l’ancienne, des sauces et des jus. Des cuissons aussi. Et des assaisonnements. Questions associations osées, il n’est pas mal non plus. Tenez mes crevettes. Prenons l’entrée boulottée à deux avec la dame au chapeau vert: homard, céleri et pamplemousse. Un demi-bestiau décortiqué bien aligné sur une brunoise fine légumière, suprêmes de l’agrume, fond d’assiette laquée de la réduction de carcasse en gelée. Acide, fruité, air marin, régal fin Tintin: 16/20! Un plat pour deux, c’est prévu pour. Et encore, on n’a pas fini. Vannina Pugi dresse dans nos assiettes un jarret de veau braisé livré dans un faitout en cuivre. Une viande fondante comme dans un rêve d’édenté, pois gourmand, carotte et champignon. Une sauce réduite soyeuse en diable qui fait encore plus apprécier le pain maison. A part, purée à l’huile d’olive, ciboulette. 16/20 la régalade avec les sucs sur les lèvres qui collent à la fin, le traumatisme des serviettes en coton! Et 26,50€ par personne.

Faute de combattants, on se détourne avec infinie tristesse des desserts toujours malins du chef, qui fait ses glaces et sorbets. Il s’appelle Jean Marchal, c’est un grand discret par nature. Et nous tenons à ce que sa formidable cuisine ne le soit pas, discrète. Cassis, 50 mètres du port. Demandez-vous pourquoi vous n’êtes pas encore allés chez Angélina!

ANGELINA restaurant à CASSIS - Le Bouche à Oreille

JEAN MARCHAL
CHEF

VANNINA PUGI
ACCUEIL

TERRASSE - GROUPE 70 - ZONE FUMEURS - ANIMAUX ACCEPTÉS –COCKTAILS ET PRESTATIONS CULINAIRES A DOMICILE
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2020 4.5/5★ ΨΨΨΨ
Adresse
7 avenue Victor Hugo
13260 CASSIS
Tél:04.42.01.89.27
Site : www.restaurant-angelina-cassis.com
Réseaux Sociaux :
Accueil:
15/20
Service:
15,5/20
Qualité/prix:
15,5/20
Cadre:
17/20
Pain:
15,5/20
Café: Illy 2,5€
15/20
Toilettes:
16/20
Aux fourneaux
  • Chef : Jean Marchal
Spécialités
  • ardoise de saison
Menus
  • Formule midi semaine sauf jours fériés 19€ (disponible suivant saison)
  • Menu 37€
  • Carte
  • Plats "tradition"
  • Bouillabaisse sur commande
  • Enfant 12€
  • Cocktail et prestations culinaires à domicile
Fermetures
  • Hors-saison fermé dimanche soir et lundi sauf jours fériés
  • En saison fermé lundi, mardi et mercredi midi
Plus…
  • Terrasse et patio au calme
  • Groupes 70
Sur place et...
A emporter
Livraison