Beaucoup confondent forum avec avis du BAO. Si nous avons créé un forum sur notre site Internet, ce n’est pas pour faire une poubelle en sous marin de notre pensée. Pour ceux qui ont la suspicion facile, je précise que les messages du forum sont libres, ils n’engagent que leur auteur et nous n’en sommes nullement responsables, nous ne poussons pas le machiavélisme à en faire une machine à règlements de comptes. C’est une tribune libre où chacun peut s’exprimer, donner son opinion en gardant toutefois une maîtrise de son vocabulaire et dans les règles de la bienséance afin que ce forum ne devienne pas un foutoir à injures et autres agressions verbales. Cette mise au point s’adresse en particulier au gérant du “Bistrot marseillais” qui veut nous faire croire à une cabale montée par le BAO parce qu’un client a donné une opinion négative de son établissement en faisant part de ses constats peu appétissants et peu esthétiques. Dans ces propos, monsieur Séfari n’a utilisé aucun termes grossiers ni diffamants, il a simplement fait part de ses visions qui ont fait réagir un autre intervenant qui aurait parait-il travaillé chez lui et qui aurait dans sa besace à critiques bien pire. Quel est donc l’engagement du BAO dans cet imbroglio de critiques croisées émanant de simples particuliers qui s’expriment librement et sans grossièretés. Le patron du bistrot marseillais crie aussitôt au règlement de compte, à la cabale avec derrière, en ombre chinoise, un manipulateur style KGB ou CIA qui ne serait autre que le BAO. C’est vrai qu’il est facile de monter des coups tordus avec le concours du forum où tout est possible mais je répondrai à ce monsieur qui nous soupçonne de ces vilenies que nous n’avons pas besoin du forum pour asséner quelques vérités désagréables, nous avons la réputation de ne pas édulcorer nos propos et nos critiques. Il aura beau dire qu’avec son avocat, ils ont fait leur propre enquête sur les intervenants et il semblerait, d’après cette enquête, que ces personnes n’existent pas. Toutefois une mise au point s’impose en répétant que notre rôle n’est ni de fliquer ce forum ni d’être ces délateurs que le bistrot marseillais nous reproche de ne pas être. Chacun son rôle et s’il y a règlements de compte, c’est un problème purement personnel au “bistrot marseillais” et non au BAO. Nous n’avons pas encore pour mission d’absorber tous les ennemis de tout le monde. Le forum n’est pas un acte journalistique qui lui, par contre, a le devoir déontologique de vérifier ses informations. S’il fallait enquêter sur tous les messages du forum, il nous faudrait une véritable milice que la CNIL à coup sûr aurait dans le collimateur. On a d’autres ambitions.

Paul Bianco